1. // Euro 2016
  2. // Gr. E
  3. // Belgique-Italie
  4. // Interview

Anastasi : « À 20 ans, je pouvais jouer un match par jour »

Si l’Italie ne s'impose pas en finale le 10 juillet prochain, elle passera donc le cap du demi-siècle sans remporter un titre continental. La Nazionale n'a en effet remporté qu'une seule fois l'Euro, en 1968. Pietro Anastasi y était. Il a même marqué en finale. Interview.

Modififié
L'Italie a remporté quatre fois la Coupe du monde, mais une seule fois l'Euro, en 1968. C’est une compétition que la Nazionale prend à la légère ?
Non, je ne pense pas, ce n’est pas le genre de la Nazionale, c’est comme pour le Mondial, elle l'a toujours affronté avec l’intention de faire du mieux possible. Vous savez, d’autres facteurs entrent en compte, il y a une part de malchance, peut-être de fatalité. On a quand même soulevé deux autres Coupe du monde depuis 1968, une compétition beaucoup plus difficile à gagner.

En 1968, c’était une formule réduite avec seulement demi-finale et finale, vous sentiez tout de même l’importance d’une telle compétition ?
Il y avait déjà six matchs de poule avant
« On ressentait la pression, les tifosi attendaient beaucoup de nous, surtout après l’élimination contre la Corée du Nord au Mondial 1966. »
(l'Italie avait terminé première de sa poule devant la Roumanie, la Suisse et Chypre, ndlr), mais c'est vrai que pour la phase finale, il n'y avait que la demie et la finale. On jouait à domicile, donc il y avait une certaine attente qui s’était naturellement créée, on ressentait la pression, les tifosi attendaient beaucoup de nous, surtout après l’élimination contre la Corée du Nord au Mondial 1966. Je pense même qu’on était considérés comme les favoris.


1968, une année de tumultes sociaux, vous aviez réussi à en faire abstraction ?
Ma foi, je parle pour moi, j’avais tout juste 20 ans, je ne m’intéressais pas à la politique, et c’est encore le cas aujourd’hui. J’étais convoqué en sélection, je profitais de ce moment à 100% et je ne faisais pas attention à ce qui se passait autour. La préparation consistait en un stage de deux semaines avant le début de la compétition, du côté de Fiuggi, à l’est de Rome.

Comment avez-vous intégré le groupe à la dernière minute ?
J’avais déjà été convoqué pour plusieurs matchs auparavant, mais sans jouer. Je m’étais mis en valeur à Varese pour ma première saison de Serie A, c’était une équipe de seconde zone, qui venait de Serie B, et qui venait de faire un très bon championnat (8e de Serie A, pas la moindre défaite à domicile dont une folle victoire 5-0 à domicile face à la Juventus avec un triplé d'Anastasi, ndlr), durant lequel j'avais inscrit 11 buts.

Vous avez réussi à vous faire une place au milieu de tous ces grands noms ?
Regardez-bien la liste, il n’y avait que des champions, c’était tout bonnement incroyable ! Riva, Mazzola, Burgnich, Facchetti, Zoff, Rivera et des moins connus comme De Sisti, Salvadore et Domenghini. J’étais le plus jeune et j’étais considéré un peu comme le petit frère, la mascotte du groupe souvent au centre de l’attention. Et ces grands noms étaient tous sur la même longueur d’onde, ça a d’ailleurs été un des secrets de notre victoire, même si c’était une compétition très courte.

Laquelle débute d’ailleurs par cette fameuse demi-finale contre l'URSS remportée à pile ou face après le score de 0-0.
« Notre capitaine Facchetti était quelqu’un de très chanceux aux jeux de hasard, donc on était confiants. »
J’étais en tribunes et je ne sais pas comment cela s’est précisément passé, on tend à lire plein de versions différentes. Ce qui est certain, c’est qu’on savait que notre capitaine Facchetti était quelqu’un de très chanceux aux jeux de hasard, donc on était confiants. D’après ce dernier, après l’avoir lancée, l’arbitre a eu du mal à retrouver la pièce et heureusement, elle était tombée du bon côté.

Vidéo

Comment s’est passée l’attente dans les gradins ?
On était tous anxieux, c’était comme si on attendait la naissance d’un fils ! Puis Facchetti est sorti des vestiaires en agitant son maillot bleu, et là, on a su que c’était bon, quel soulagement !

Et la réaction des Soviétiques ?
Sincèrement, qu’est-ce qui est le plus cruel : être éliminé par un tirage au sort ou plutôt sur un penalty loupé par un joueur lors d’une séance de tirs au but en finale ? Demandez à Baggio pour voir, c’est un truc qui vous suit toute votre vie. Au moins là, il n’y avait ni coupable ni innocent !


Avant la finale, Marić, le sélectionneur yougoslave, avait déclaré : « On a battu les Anglais champions du monde en demies, il me semble évident que l’on peut tranquillement réitérer cette performance face aux Azzurri. »
Oui, il avait eu une attitude présomptueuse, ils se croyaient plus forts et d’ailleurs ils l’ont démontré sur le terrain lors de la première rencontre. C’était une équipe vraiment douée, très technique. Je me souviens d'ailleurs de leur ailier gauche, Džajić, qui était vraiment impressionnant. C’est lui qui marque leur but et ils ont été tout proches de doubler la mise. Ils pensaient que c’était dans la poche, mais on a égalisé à dix minutes de la fin sur un coup franc de Domenghini qui est passé je ne sais comment au milieu du mur.


À la surprise générale, vous êtes titularisé pour cette finale.
Je l’ai appris à la toute dernière minute, on était dans les toilettes et le sélectionneur me lance : « Hey picciotto, tu joues ! »
« Je pense que le sélectionneur avait vu en moi l’envie de tout casser. J’avais faim, envie de bien faire, de démontrer des choses. »
Il m’a appelé comme on appelle un gamin dans mon patois sicilien. Je n’avais encore jamais étrenné le maillot « azzurro » , j’avais tout juste 20 ans, c’était un risque pour lui. Je pense qu’il avait vu en moi l’envie de tout casser, j’avais faim, envie de bien faire, de démontrer des choses. Du coup, je suis aligné devant avec Pierino Prati (auteur d'un triplé en finale de C1 en 1969 avec l'AC Milan, ndlr), j’aimais bien prendre place sur le côté, déborder, dribbler, centrer, c’est ce que j’ai fait à la Juve avec Bettega pendant des années.

Avec ce nul 1-1, le règlement stipule que la rencontre doit être rejouée 48 heures plus tard, que s’est-il passé durant ce laps de temps ?
Nous étions à l’hôtel, détendus, on jouait au billard, au baby-foot. Pendant ce temps, Valcareggi et le staff phosphoraient pour tenter de trouver une solution et mettre en place le meilleur onze possible. Finalement, ils décident tout simplement d’effectuer cinq changements entre les deux formations de départ : out Pratti, Juliano, Lodetti, Guarnieri et Castoro, in Riva, De Sisti, Mazzola, Rosati et Salvadore. C’est ce qui fait la différence, car on était beaucoup plus frais.


Mais pas vous, non ?
Ça me fait rire quand j’entends des joueurs se plaindre de jouer tous les trois jours, j’avais 20 ans, en pleine possession de mes moyens, j’étais bien capable de disputer un match par jour !

Vos adversaires, eux, font l’erreur de ne pas faire tourner.
Ils étaient cuits, mais aussi démoralisés par rapport au scénario du match précédent qu’ils étaient convaincus de gagner.
« Ce but en finale est un mélange de talent et de chance, d’ailleurs, il est considéré comme l'un des plus beaux buts de l’histoire de la compétition. »
Ils n’ont pas eu le temps de métaboliser la déception. Nous, on a mis le pied sur l’accélérateur de suite et on ouvre rapidement le score avec Gigi Riva qui profite d’une frappe déviée de Domenghini. J’inscris le second but, ça part d’un dégagement à la main de Zoff, De Sisti remonte le ballon et me le transmet aux abords de la surface. Je n’ai toujours pas compris si je me le lève du gauche ou du droit, bref, j’enchaîne une demi-volée qui finit à ras du poteau. Un mélange de talent et de chance, d’ailleurs, il est considéré comme un des plus beaux buts de l’histoire de la compétition.

Vidéo

À 2-0, les Yougoslaves ont réagi ?
Difficilement. On était vraiment au-dessus, 2-0 ça a bien respecté la physionomie du match, ça aurait d’ailleurs dû être le score en leur faveur lors de la première finale.

Et là, le Stadio Olimpico de Rome « s’embrase » ...
Au moment où le match touche à sa fin, tous les tifosi ont allumé leur briquet, enfin les fumeurs ! Certains ont même brûlé des journaux pour faire des torches, c’était quelque chose de nouveau à l’époque, et ça a donné un rendu magnifique. C’est quand même plus beau que de faire pareil avec son téléphone, non ?


Quelles ont été les festivités ?
Nous sommes rentrés à l’hôtel, et les tifosi accompagnaient notre bus.
« Le plus beau a été mon retour à Catane, avec mes amis d’enfance, on s’est mis à faire un foot sur une place de la ville comme quand on était "picciotti". »
On a mangé un bout, on a fêté jusque tard, puis on est tous rentrés chez nous. Un peu plus tard, nous avons tous été faits « chevaliers de la République  » , l’État a dû faire une exception pour moi, car je n’étais pas encore en âge de recevoir cette distinction, la majorité étant de 21 ans à l’époque. Enfin, le plus beau a été mon retour à Catane, avec mes amis d’enfance, on s’est mis à faire un foot sur une place de la ville comme quand on était « picciotti » .

Vous enchaînez par un transfert à la Juve. Vous avez alors 20 ans, comment avez-vous géré cette ascension fulgurante ?
Grâce à ma future femme que je venais de rencontrer et qui me ramenait les pieds sur terre dès que je m’enflammais. Quand je pensais avoir bien joué malgré un match moyen, elle me rétorquait directement que j’avais été mauvais ! (rires)



Propos recueillis par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Merci pour l'interview !

"On était vraiment au-dessus, 2-0 ça a bien respecté la physionomie du match, ça aurait d’ailleurs dû être le score en leur faveur lors de la première finale."

La tête sur les épaules et objectif.
il y a 1 heure 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164