1. // Euro 2016
  2. // Gr. E
  3. // Belgique-Italie
  4. // Interview

Anastasi : « À 20 ans, je pouvais jouer un match par jour »

Si l’Italie ne s'impose pas en finale le 10 juillet prochain, elle passera donc le cap du demi-siècle sans remporter un titre continental. La Nazionale n'a en effet remporté qu'une seule fois l'Euro, en 1968. Pietro Anastasi y était. Il a même marqué en finale. Interview.

Modififié
L'Italie a remporté quatre fois la Coupe du monde, mais une seule fois l'Euro, en 1968. C’est une compétition que la Nazionale prend à la légère ?
Non, je ne pense pas, ce n’est pas le genre de la Nazionale, c’est comme pour le Mondial, elle l'a toujours affronté avec l’intention de faire du mieux possible. Vous savez, d’autres facteurs entrent en compte, il y a une part de malchance, peut-être de fatalité. On a quand même soulevé deux autres Coupe du monde depuis 1968, une compétition beaucoup plus difficile à gagner.

En 1968, c’était une formule réduite avec seulement demi-finale et finale, vous sentiez tout de même l’importance d’une telle compétition ?
Il y avait déjà six matchs de poule avant
« On ressentait la pression, les tifosi attendaient beaucoup de nous, surtout après l’élimination contre la Corée du Nord au Mondial 1966. »
(l'Italie avait terminé première de sa poule devant la Roumanie, la Suisse et Chypre, ndlr), mais c'est vrai que pour la phase finale, il n'y avait que la demie et la finale. On jouait à domicile, donc il y avait une certaine attente qui s’était naturellement créée, on ressentait la pression, les tifosi attendaient beaucoup de nous, surtout après l’élimination contre la Corée du Nord au Mondial 1966. Je pense même qu’on était considérés comme les favoris.


1968, une année de tumultes sociaux, vous aviez réussi à en faire abstraction ?
Ma foi, je parle pour moi, j’avais tout juste 20 ans, je ne m’intéressais pas à la politique, et c’est encore le cas aujourd’hui. J’étais convoqué en sélection, je profitais de ce moment à 100% et je ne faisais pas attention à ce qui se passait autour. La préparation consistait en un stage de deux semaines avant le début de la compétition, du côté de Fiuggi, à l’est de Rome.

Comment avez-vous intégré le groupe à la dernière minute ?
J’avais déjà été convoqué pour plusieurs matchs auparavant, mais sans jouer. Je m’étais mis en valeur à Varese pour ma première saison de Serie A, c’était une équipe de seconde zone, qui venait de Serie B, et qui venait de faire un très bon championnat (8e de Serie A, pas la moindre défaite à domicile dont une folle victoire 5-0 à domicile face à la Juventus avec un triplé d'Anastasi, ndlr), durant lequel j'avais inscrit 11 buts.

Vous avez réussi à vous faire une place au milieu de tous ces grands noms ?
Regardez-bien la liste, il n’y avait que des champions, c’était tout bonnement incroyable ! Riva, Mazzola, Burgnich, Facchetti, Zoff, Rivera et des moins connus comme De Sisti, Salvadore et Domenghini. J’étais le plus jeune et j’étais considéré un peu comme le petit frère, la mascotte du groupe souvent au centre de l’attention. Et ces grands noms étaient tous sur la même longueur d’onde, ça a d’ailleurs été un des secrets de notre victoire, même si c’était une compétition très courte.

Laquelle débute d’ailleurs par cette fameuse demi-finale contre l'URSS remportée à pile ou face après le score de 0-0.
« Notre capitaine Facchetti était quelqu’un de très chanceux aux jeux de hasard, donc on était confiants. »
J’étais en tribunes et je ne sais pas comment cela s’est précisément passé, on tend à lire plein de versions différentes. Ce qui est certain, c’est qu’on savait que notre capitaine Facchetti était quelqu’un de très chanceux aux jeux de hasard, donc on était confiants. D’après ce dernier, après l’avoir lancée, l’arbitre a eu du mal à retrouver la pièce et heureusement, elle était tombée du bon côté.

Youtube

Comment s’est passée l’attente dans les gradins ?
On était tous anxieux, c’était comme si on attendait la naissance d’un fils ! Puis Facchetti est sorti des vestiaires en agitant son maillot bleu, et là, on a su que c’était bon, quel soulagement !

Et la réaction des Soviétiques ?
Sincèrement, qu’est-ce qui est le plus cruel : être éliminé par un tirage au sort ou plutôt sur un penalty loupé par un joueur lors d’une séance de tirs au but en finale ? Demandez à Baggio pour voir, c’est un truc qui vous suit toute votre vie. Au moins là, il n’y avait ni coupable ni innocent !


Avant la finale, Marić, le sélectionneur yougoslave, avait déclaré : « On a battu les Anglais champions du monde en demies, il me semble évident que l’on peut tranquillement réitérer cette performance face aux Azzurri. »
Oui, il avait eu une attitude présomptueuse, ils se croyaient plus forts et d’ailleurs ils l’ont démontré sur le terrain lors de la première rencontre. C’était une équipe vraiment douée, très technique. Je me souviens d'ailleurs de leur ailier gauche, Džajić, qui était vraiment impressionnant. C’est lui qui marque leur but et ils ont été tout proches de doubler la mise. Ils pensaient que c’était dans la poche, mais on a égalisé à dix minutes de la fin sur un coup franc de Domenghini qui est passé je ne sais comment au milieu du mur.


À la surprise générale, vous êtes titularisé pour cette finale.
Je l’ai appris à la toute dernière minute, on était dans les toilettes et le sélectionneur me lance : « Hey picciotto, tu joues ! »
« Je pense que le sélectionneur avait vu en moi l’envie de tout casser. J’avais faim, envie de bien faire, de démontrer des choses. »
Il m’a appelé comme on appelle un gamin dans mon patois sicilien. Je n’avais encore jamais étrenné le maillot « azzurro » , j’avais tout juste 20 ans, c’était un risque pour lui. Je pense qu’il avait vu en moi l’envie de tout casser, j’avais faim, envie de bien faire, de démontrer des choses. Du coup, je suis aligné devant avec Pierino Prati (auteur d'un triplé en finale de C1 en 1969 avec l'AC Milan, ndlr), j’aimais bien prendre place sur le côté, déborder, dribbler, centrer, c’est ce que j’ai fait à la Juve avec Bettega pendant des années.

Avec ce nul 1-1, le règlement stipule que la rencontre doit être rejouée 48 heures plus tard, que s’est-il passé durant ce laps de temps ?
Nous étions à l’hôtel, détendus, on jouait au billard, au baby-foot. Pendant ce temps, Valcareggi et le staff phosphoraient pour tenter de trouver une solution et mettre en place le meilleur onze possible. Finalement, ils décident tout simplement d’effectuer cinq changements entre les deux formations de départ : out Pratti, Juliano, Lodetti, Guarnieri et Castoro, in Riva, De Sisti, Mazzola, Rosati et Salvadore. C’est ce qui fait la différence, car on était beaucoup plus frais.


Mais pas vous, non ?
Ça me fait rire quand j’entends des joueurs se plaindre de jouer tous les trois jours, j’avais 20 ans, en pleine possession de mes moyens, j’étais bien capable de disputer un match par jour !

Vos adversaires, eux, font l’erreur de ne pas faire tourner.
Ils étaient cuits, mais aussi démoralisés par rapport au scénario du match précédent qu’ils étaient convaincus de gagner.
« Ce but en finale est un mélange de talent et de chance, d’ailleurs, il est considéré comme l'un des plus beaux buts de l’histoire de la compétition. »
Ils n’ont pas eu le temps de métaboliser la déception. Nous, on a mis le pied sur l’accélérateur de suite et on ouvre rapidement le score avec Gigi Riva qui profite d’une frappe déviée de Domenghini. J’inscris le second but, ça part d’un dégagement à la main de Zoff, De Sisti remonte le ballon et me le transmet aux abords de la surface. Je n’ai toujours pas compris si je me le lève du gauche ou du droit, bref, j’enchaîne une demi-volée qui finit à ras du poteau. Un mélange de talent et de chance, d’ailleurs, il est considéré comme un des plus beaux buts de l’histoire de la compétition.

Youtube

À 2-0, les Yougoslaves ont réagi ?
Difficilement. On était vraiment au-dessus, 2-0 ça a bien respecté la physionomie du match, ça aurait d’ailleurs dû être le score en leur faveur lors de la première finale.

Et là, le Stadio Olimpico de Rome « s’embrase » ...
Au moment où le match touche à sa fin, tous les tifosi ont allumé leur briquet, enfin les fumeurs ! Certains ont même brûlé des journaux pour faire des torches, c’était quelque chose de nouveau à l’époque, et ça a donné un rendu magnifique. C’est quand même plus beau que de faire pareil avec son téléphone, non ?


Quelles ont été les festivités ?
Nous sommes rentrés à l’hôtel, et les tifosi accompagnaient notre bus.
« Le plus beau a été mon retour à Catane, avec mes amis d’enfance, on s’est mis à faire un foot sur une place de la ville comme quand on était "picciotti". »
On a mangé un bout, on a fêté jusque tard, puis on est tous rentrés chez nous. Un peu plus tard, nous avons tous été faits « chevaliers de la République  » , l’État a dû faire une exception pour moi, car je n’étais pas encore en âge de recevoir cette distinction, la majorité étant de 21 ans à l’époque. Enfin, le plus beau a été mon retour à Catane, avec mes amis d’enfance, on s’est mis à faire un foot sur une place de la ville comme quand on était « picciotti » .

Vous enchaînez par un transfert à la Juve. Vous avez alors 20 ans, comment avez-vous géré cette ascension fulgurante ?
Grâce à ma future femme que je venais de rencontrer et qui me ramenait les pieds sur terre dès que je m’enflammais. Quand je pensais avoir bien joué malgré un match moyen, elle me rétorquait directement que j’avais été mauvais ! (rires)



Propos recueillis par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Merci pour l'interview !

"On était vraiment au-dessus, 2-0 ça a bien respecté la physionomie du match, ça aurait d’ailleurs dû être le score en leur faveur lors de la première finale."

La tête sur les épaules et objectif.
il y a 1 heure Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) il y a 2 heures Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 5
il y a 3 heures Bagarre générale lors d'un match de charité 15 il y a 4 heures La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 57 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 5
Hier à 09:33 Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42