En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Brest-Amiens (2-3)

Amiens laisse Brest dans le doute

Modififié

Stade brestois 29 2-3 Amiens SC

Buts : Coeff (22e), Adenon (48e, csc) pour Brest // Z. Diallo (20e, csc), Dibassy (65e) et Monconduit (85e) pour Amiens

Dans cette Ligue 2 à l’issue aussi incertaine qu’un premier tour d’élection présidentielle, ce match devait proposer un beau débat entre deux candidats à la montée. Brest se devait de reprendre le leadership à Strasbourg, alors qu’Amiens, septième à quatre points du podium, ne pouvait pas se permettre de lâcher des points au risque de décrocher du groupe de tête.

Et il ne faut pas attendre longtemps pour que les arguments fusent de part et d’autre du terrain. Cinq minutes de folie vont illuminer la première mi-temps. Les locaux Maupay, Joseph-Monrose et Coeff enchaînent les tentatives, mais n’arrivent pas à tromper un super Régis Gurtner (18e). Puis une glissade de Luciano Castán offre un contre à Aboubacar Kamara, qui pousse Zakaria Diallo à dévier le ballon dans ses propres cages (20e). Les Bretons réagissent par l’intermédiaire du latéral Alexandre Coeff qui traînait dans la surface, à la suite d'un coup franc rapidement joué (22e).

Les Brestois reprennent leur marche en avant dès la reprise. Sur un coup franc du « Pirlo finistérien » Bruno Grougi, le malheureux Khaled Adenon détourne le ballon dans ses propres filets (48e). Décidément les défenseurs centraux sont d’humeur généreuse en ce samedi, alors que Gurtner est lui intraitable, enchaînant les exploits sur les reprises d’Habib Diallo (56e) et de Neal Maupay (61e). Les Amiénois reviennent au contact grâce à Bakaye Dibassy (65e). La partie trouve son épilogue sur une superbe demi-volée à distance du capitaine picard Thomas Monconduit qui termine sa course dans la lucarne d’un Hartock pas irréprochable (85e).


Ce revers des Brestois, s'il apporte beaucoup de frustration aux hommes de Furlan, a au moins le mérite de ménager le suspense pour la fin du championnat. Pour Amiens, tout est encore possible.

Fatals Picards. MR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9