Amiens et les hommes de Picardie

Il y a un an, personne n'aurait imaginé le visage politique qu'offre notre Hexagone. Qui aurait parié davantage sur la montée en Ligue 1 d'un Amiens SC qui semblait condamné à un éternel rôle de petit poucet en Coupe de France ? Comment expliquer ce réveil de la ville de Jules Vernes et Jean-Pierre Pernaud, définitivement abonnée aux fermeture d'usines et aux journées du patrimoine ? Et surtout, que nous apprend l'émergence sur la carte de France d'une Picardie qui semblait devoir disparaître avec la réforme territoriale ? Car il ne manque plus qu'un rappeur à la Roots Manuva et on est bons.

Modififié
La fin de saison 2016-2017 nous a réservé quelques belles surprises. Notamment la montée en L1- Conforama (faudra s'y habituer) de l'Amiens Sporting Club quand tout le monde attendait, ou priait du côté des diffuseurs et de la LFP, pour le retour de Lens et de son meilleur public de France. La petite Venise de Picardie, avec désormais son président de la République (certes exilé au Touquet), ses héros médiatiques du peuple (François Ruffin) et son équipe de working class heroes ne voudrait-elle pas postuler le titre de nouvel épicentre de la vie nationale ? Loin de rélever d'une incongruité, la bonne étoile qui se lève sur le stade de la Licorne raconte peut-être une histoire bien plus cosmique qu'il ne semble. Le philosophe Pascal l'avait écrit en son temps : « L’univers est un cercle, dont le centre est partout et la circonférence nulle part. » Il fallait donc bien aussi qu'à un moment donné, il se fixe dans cette paisible ville de province.

Romans sociaux du XIXe siècle


« On n'a pas l'habitude du succès, cela nous fait presque peur, cela doit cacher quelque chose. » Ce supporter d'Amiens, qui déballe son inexplicable bonne fortune face à ses potes lensois, dans la salle de concert l'Aéronef de Lille, ne suscite aucune animosité. Chacun s'accorde sur un point : Amiens n'est pas une surprise, cela sous-entendrait que le concept de miracle ait subsisté là-bas. « Après, c'est notre année, Macron, Ruffin, ASC.. On est une métropole qui s'ignore finalement. » Le supporter préfère en rigoler : on parle quand même d'une ville où le TGV ne passe même pas alors qu'il quadrille le secteur. Trente kilomètre de voiture pour choper le futur Inoui au milieu des champs... Tout est dit.


De quoi Amiens est-il donc alors le nom dans la France de 2017 ? Pourquoi cette cité provinciale dans l'âme, ouvrière et grande bourgeoise à la fois, qui paraissait figée dans les romans sociaux du XIXe siècle, vient-elle se rappeler à notre bon souvenir ? Pourquoi un long remord remonte-t-il vers nous de ce coin de France où l'ennui semblait disputer à la résignation ? L'ASC a beau être plus que centenaire, il se souvient surtout de cette finale perdue en 2001 contre Strasbourg aux tirs au but (sur le péno raté de l'ex-international togolais Jean-Paul Abalo), de quoi cultiver à jamais la certitude d'être les losers même pas beautiful d'un foot français qui traverse la région aussi vite que le Thalys. Et voilà que, maintenant, les Amiénois vont venir se mesurer à Monaco et, pour ouvrir le bal, au PSG. Imaginez, les rumeurs du mercato parisien se dénomment CR7, celles d'Amiens Bodmer (et c'est officiel !). Dans un tweet plein d'autodérision ambiguë, le club avait mis en scène le décalage pour mieux désamorcer d'avance les vannes des supporters jaloux du RCL ou du LOSC.

Des fumis à l'Assemblée


En réalité, que ce soit sur la pelouse ou dans les urnes, il se dégage la même impression irréelle, ce côté invité non désiré. Les profils ne peuvent se comparer, toutefois cette France oubliée, même plus méprisée, s'est gentiment invitée de nouveau à la table des hautes instances. Sa seule présence oblige à regarder ailleurs, et elle a quelque peu cassé les scénarios écrits d'avance. D'un coup, les confrères se remettent à consulter le Courrier Picard sur Internet et le mot « ouvrier » revient dans le débat politique comme on mixerait du vinyle à Ibiza.


L'Amiens SC survint, à tous les sens du terme, alors que la tentation de la ligue fermée n'a jamais été aussi forte, jusqu'à chercher à trier les heureux élus qui viendraient s'y risquer en misant sur leur capacité à servir de têtes de gondole pour justifier les droits télé. En face, le président de l'ASC l'a dit fort simplement : « C’est gravé dans mon esprit et dans l’histoire du club. C’est un moment historique et c’est un message qu’on lance aux Picards. Relevez la tête, soyez fiers de ce que vous êtes et quand on a la volonté, tout peut arriver. » Ruffin, avec sa liste « Picardie Debout » , promet que ce n'est qu'un début : « Cela fait 18 ans que je me bats, avec mes convictions, mais sans écharpe. Je vais maintenant pouvoir me battre avec une écharpe. » On attend les fumis à l'Assemblée des ultras ouvriers venus demander des comptes à leur compatriote qui pionce à l'Élysée...

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

L'article est bon, mais quand même,il faut préciser que l’appellation "petite Venise" fait bien rigoler la plupart des Amiénois eux même.
Ceci dit, dire que "l'ennui semblait disputer à la résignation", ça donne un côté Germinal un brin exagéré qui va dans le sens exact des clichés qui courent sur la ville.
Amiens est une ville composée d'un quart d'étudiants, et de plus en plus tournée vers le tourisme, culturellement riche et active, bien différente de Noeux les Mines ou Hénin-Beaumont.
En plus, il y avait déjà une équipe de hockey sur glace, alors Zola, tu sais ce qu'on lui dit?
Saint-Leu un jeudi soir sent ni l'ennui, ni la résignation mais plus la bière et le mojito.
A écouter les gens, les trois-quarts des villes et villages de France auraient une communauté étudiante hypertrophiée.

Déjà, je vois pas ce que ça a de si interessant, je préfère des vieux routiers de 55 ans qui vont au stade comme à la messe plutôt que des gamins pédants en fac de socio qui ne jouent qu'au Mollky.

Ensuite, étudiants ou pas, tant que vous resterez dans une région qui s'appelle "Hauts-de-France", vous ne méritez aucun respect.
chevaldetrois Niveau : Loisir
Ça fait plusieurs fois que je te vois intervenir sur la France, sa population, son urbanisme, sa géographie, etc...
Et bien permets moi de te dire que tu as l.air manifestement extrêmement conscendant (bien plus que ces salauds d'étudiants), rempli de clichés (bien plus que le commentaire auquel tu réponds) et foutrement chiant à mourir.
Sors de ton trou.
Amiens est la seule ville universitaire de la region (St Quentin n'ayant que quelques IUT scientifiques tout comme Compiegne), c'est bien normal que la ville soit etudiante.
La fac Jules Verne a d'ailleurs assez bonne reputation.
L'article temoigne tout de meme d'une meconnaissance assez flagrante de la demographie de la ville. C'est certainement une des villes les plus actives culturellement de la region, on est bien loin des villes perdues de Thierache ou de certains ghettos isariens (meme si les Pigeonniers pour y avoir joue une dizaine de fois, c'est sacrament chaud).
Je préfère crever dans une fosse à purin plutôt que de troquer la pétanque pour du Mollky.
Je me permets de te corriger par respect pour les (précieuses) informations distillées aux lecteurs de ce forum.
Compiègne n'héberge pas d'IUT mais l'UTC : Université de Technologie de Compiègne, grande rivale territoriale (pour la formation ça re rapproche plus de l'école d'ingénieurs que d'une université) de l'Université de Picardie Jules Verne dont les IUT(s) hormis celui d'Amiens sont répartis, dans l'Oise à Beauvais et Creil et dans l'Aisne à St Quentin, Laon et Cuffies-Soissons.
Voilà qui devait être dit
chevaldetrois Niveau : Loisir
Bah personne ne te force à jouer au Mollky...
Donc joue à ta pétanque et laisse ta condescendance dans ta fosse à purin.
Je ne fais absolument pas preuve de condescendance.

Du mépris pour les gens qui parlent de "haut-de-France" oui.

De l'incompréhension pour ceux qui mesurent l'intérêt d'une ville au nombre d'étudiants, oui.

De la condescendance, bof.
chevaldetrois Niveau : Loisir
C'est un curseur comme un autre.
Il n'est pas meilleur ou plus mauvais qu'un autre. Il correspond à certains et très peu à d'autres. Si tu cherches une ville jeune et qui peut présenter un certain dynamisme culturel il est quand même encouragé d'aller chercher des villes un minimum étudiantes.
chevaldetrois Niveau : Loisir
Et en ce qui concerne les hauts de France c'est bien le nom de la région non ?
Quel est le problème la dessus ?
L'article faisait état d'une ville enfoncée en plein marasme économique. Je parlais des étudiants parce qu'un étudiant n'est pas encore un chômeur désespéré. Et je suis encore à un âge où je peux me réjouir d'être entouré de femmes jeunes et éduquées (donc souvent propres).
C'est un nom complètement stupide, puisqu'il découle d'une confusion entre ce qui est "haut" (terme désignant en géographie ou en toponymie, une altitude - la région en question est au contraire la moins élevée du pays) ou "en-haut" (d'une carte... no comment) et ce qui est au "Nord".

C'est exactement comme si on débaptisait la Bretagne "gauche de France" pour le plaisir changer, ou parce qu'un expert en com aurait dit que "Bretagne = pluie" pour trop de gens et qu'il faut donc les berner en changeant de nom.

Et c'est une insulte à l'Histoire de la région, qui a porté beaucoup de noms, qui a joué un grand rôle dans plusieurs époques, mais qui n'a JAMAIS été appelée comme ça.


Pour les étudiants, ville étudiante ça peut aussi vouloir dire ville complètement vide pendant les vacances scolaires, ou ville sans identité. Bref, j'ai connu des villes labellisées "étudiantes" qui décevaient tout le monde, étudiants compris (Poitiers en tête) et d'autres qui n'accueillent pas d'étudiants, qui sont aussi très chiantes et qui puent la fiente de pigeon, mais qui ont au moins un club de foot qu'on peut supporter (et c'est bien l'essentiel), comme Bastia (et il y a la mer).
Un étudiant, il peut être en fac de philo aussi.
TheDoctor Niveau : CFA2
Et le palet sur plaque de plomb, qu'en penses-tu ?
Ce commentaire a été modifié.
@sissa
Oui, et dans ce cas il a fréquemment les dents jaunes et les cheveux gras.
Je pense que le terme "petite Venise du Nord" vient directement des Hortillonnages, maintenant c'est vrai que j'ai l'impression de connaître plusieurs petits Venise du Nord et c'est pas forcément Amiens que je citerai en référence...

C'est vrai qu'il est pas vrai non plus de dire que la ville s'est résignée, je pense même qu'Amiens est une ville qui essaie, je pense cependant qu'elle souffre énormément de l'absence de TGV (qui rend plus loin que prévu Lille et Paris, dans des TER bondés, et qui empêche pas mal d'entreprises de venir s'implanter). Malheureusement, je ne suis pas sûr que le redécoupage géographique qui a encore plus centralisé les pouvoirs à Lille ne soit une bonne nouvelle. J'espère me tromper...

Concernant l'Amiens SC maintenant, quel plaisir de le voir si haut ! Enfin ! La finale de 2001 est citée, avec cette défaite aux tirs aux buts, mais les années 2000 étaient vraiment synonymes de lose : la montée manquée avec 69 points en 2007 (tous les ans avec ce total on monte, voir on est champion...), la demi finale de coupe de France face au PSG en 2008 (Fiorèse qui fait une Gignac/Portugal à la 92è), la descente avec 43 points en 2009 (merci Thierry Laurey, mais le club a passé seulement 10 minutes dans la zone rouge sur toute la saison... les 10 dernières), la remontée ratée en L2 en 2011-12 (de l'aveu même de l'entraîneur adjoint de l'époque que j'avais croisé par hasard, "le club s'est sans doute trop concentré sur de l'extra-sportif"), et un actionnaire qui veut faire des choses mais, novice dans le foot, s'était mal entouré... J'ai bien cru que le match de Reims était une n-ième désillusion à venir.

Le club ne flambe pas durant ce mercato, je pense qu'il attend d'éventuelles bonnes affaires et va remiser sur l'état d'esprit des joueurs, ainsi que sur l'explosion éventuelle de plusieurs jeunes à fort potentiel, comme Kamara ou Fofana. Ca va être intéressant de voir si le club va faire une Angers ou une Boulogne.
Au titre de hockey sur glace, il faut ajouter trois titres de champion de France de football ..... américain (Les Spartiates 2004, 2010, 2012), et ça, ça change beaucoup de choses.
18 réponses à ce commentaire.
Merci pour l'article, effectivement comme déjà dit, un peu cliché mais région qui tente de trouver un nouveau souffle comme beaucoup d'autres.
L'ASC restera le temps qu'elle restera en L1 mais au moins on y aura été ....
Petit message aux Lensois (mon club de coeur) : DEBRANCHEZ MARTEL SVP
Note : 3
Mec il est déjà débranché, c'est ça le souci.
1 réponse à ce commentaire.
Un article qui nous permet de comprendre pourquoi Amiens sera le club le plus populaire du pays la saison prochaine, puisqu'en France on aime toujours beaucoup plus David que Goliath.
ah bon? et les supporters du psg dans tout ça?
1 réponse à ce commentaire.
"La petite Venise"? Pourquoi? ça pue et c'est sale?
"La petite Venise" (une de plus), c'est ce que M6 a appelé "La rue des Allocs" ....
1 réponse à ce commentaire.
Sergedassault Niveau : Loisir
Amiens comprend un réseau de canaux, historiquement utilisé pour la culture maraîchère,qui pénètre dans le centre-ville par l'intermédiaire du quartier Saint-Leu. "petite venise du nord" j'imagine que ça a du être un craquage du service com de la mairie pour faire venir les touristes.
N'empêche que c'est assez joli à voir. Préférer se louer un kayak plutôt que de faire la visite en barque.
Jacky du Bled Niveau : Loisir
Dès qu'il y a des canaux quelque part en France, un esprit brillant va trouver une comparaison avec Venis. En Vendée il y a les marais poitevin surnommés "la Venise verte", pour y être allé, autant dire que la comparaison est largement surfaite
1 réponse à ce commentaire.
Jacky du Bled Niveau : Loisir
Très bon article dans l'ensemble, vous avez raison de mettre en avant l'injustice des "clubs historiques". Sous prétexte que ceux-ci ont côtoyé le haut niveau depuis de nombreuses années ils méritent d'être au sommet ? Et ce même si ces clubs sont gérés de manière catastrophique quand d'autres (comme Amiens ici, voire Angers) ont un vrai projet et des dirigeants plein de bonne volonté ?
J'ai pas forcément d'avis sur la question, mais je préfère juger les clubs au cas par cas plutôt qe de me baser sur leur historicité.
GuusGardiola Niveau : District
Cool un article sur Amiens. Grosse méconnaissance de l'auteur sur le rap game amiénois qui grouille de talents ! ahahahah

blague à part :
crescendo https://www.youtube.com/watch?v=W0vkFVBPYbk
gromans https://www.youtube.com/watch?v=x7axyYm4PhU
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 10
Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 99 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 32 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20