1. //
  2. //
  3. // Le Point Domino's

Amiens dauphin, Laval est mal

La Ligue 2 a été une nouvelle fois spectaculaire ce vendredi soir. 2,5 buts par match en moyenne. Mais au final, beaucoup de nuls. Les bonnes opérations du jour sont pour Amiens, qui monte sur le podium, et Clermont, qui se donne de l’air.

Modififié
137 5

Bourg-Péronnas 2-2 Niort

Buts : Henry (68e), Del Castillo (90e+1) pour Bourg-Péronnas // Djigla (5e), Dona Ndoh (65e) pour Niort

Match de bas de tableau entre deux formations à la recherche d’une première victoire cette saison. Et à la course à l’oxygène, les deux adversaires du jour s’étouffent. Avec un but de retard et la blessure de Digbeu, les Burgiens connaissent une entame difficile. En manque de solutions offensives, les Alpins subissent toute la première mi-temps. Un scénario dans lequel les Chamois ne sont pas franchement inquiétés. À la reprise, une boulette de la défense offre le break à Dona Ndoh et à Niort. Profitant de la déconcentration qui suit le but, les hommes de Della Maggiore trouvent le chemin des filets contre le cours du jeu. Les visiteurs se crispent et laissent la balle aux locaux. Mais trop imprécis dans le dernier geste, il n’y a pas vraiment péril en la demeure. Pas avant une nouvelle saute de concentration qui permet à Del Castillo d’égaliser en toute fin de match. Un nul et deux malheureux scotchés dans le bas de tableau.

Clermont 2-1 Ajaccio

Buts : Guerbert (65e), Ajorque (68e) pour Clermont // Nouri (33e) pour Ajaccio

Clermont avait l’occasion de faire fructifier sa victoire acquise sur la pelouse d’Auxerre la semaine passée. Face à des Ajacciens en difficulté à l’extérieur depuis le début de la saison, c’était l’occasion rêvée pour remonter dans la première moitié de tableau. Le début de match donne raison à la tendance du classement. Si le match commence sur un faux rythme avec beaucoup de déchets, les locaux sont les plus solides. Requinqué par la pause fraîcheur, Nouri, contre le cours du jeu, ouvre le score d’une frappe des trente mètres en faveur des Corses. Les débats s’équilibrent, mais les actions les plus dangereuses sont toujours à l’actif des gars de Corinne Diacre. À l’heure de jeu, trois minutes suffiront pour renverser la vapeur. Guerbert frappe le premier avec un tir tendu qui remet les choses dans l’ordre. Ajorque l’imite quelques instants plus tard, toujours de loin, pour mettre les siens devant. Une avance définitive qui offre une victoire et donne de l’air.

Gazélec Ajaccio 1-1 Strasbourg

Buts : Maah (67e) pour le Gazélec // N’Dour (53e) pour Strasbourg

Le grand retour de Thierry Laurey sur la terre de ses plus grands exploits n’a pas été calme. Un match haché par les nombreuses fautes entre deux équipes à égalité au classement avant le coup d’envoi. La possibilité de monter provisoirement sur le trône de la Ligue 2 met la pression à des joueurs qui se cherchent. Malgré un manque de précision criant en première période, ce sont les Alsaciens qui font l’essentiel du jeu. Une domination qui payera juste après la mi-temps. N’Dour saute plus haut que tout le monde sur un corner de Nogueira. Sa tête est hors de portée de Steve Elana. Un modèle de corner. Strasbourg pense avoir fait le plus dur. Mais Maah, en s’arrachant devant Oukidja pour le lober, fait redescendre sur terre les derniers champions de National. Et Saab, en séchant Cissé au quart d’heure de jeu, met les siens dans une fâcheuse posture. Heureusement pour lui, son expulsion restera sans conséquence. Son gardien s’emploie pour éviter de repartir de Corse les valises vides. Un bon point pour un promu qui squatte toujours le podium.

Nîmes 2-3 Amiens SC

Buts : Alioui (13e, 45+3e) pour Nîmes // Bourgaud (19e), Fofana (67e), Dibassy (76e) pour Amiens

Amiens se déplaçait dans le Gard avec le « confiançomètre » au beau fixe, après deux victoires consécutives acquises face à Niort et Lens. Une dynamique positive qui a permis au promu de passer dans la première moitié du classement. Tout l’inverse de Nîmes, qui n’a décroché qu’un nul à domicile depuis la reprise. C’est pourtant bien les Crocos qui débutent le match sans complexe. Un coup de tête d’Alioui sur corner vient concrétiser une excellente entame. Mais les Picards, bien que dominés, trouvent les ressources nécessaires pour rester mobilisés. Un bijou de coup franc signé Bourgaud au quart d'heure de jeu remet tout le monde à égalité. Un match de haut vol, où les deux équipes s’illustrent. Mais à quelques secondes de la mi-temps, c’est Alioui qui se met de nouveau en avant. Un crochet et la frappe enroulée du gauche qui s'en va rejoindre la lucarne de Gurtner. Un but au meilleur moment qui coupe les pattes des visiteurs. Pas pour longtemps. Même dominé, le club à la Licorne profite de ses rares incursions pour marquer. Dans les airs, Fofana puis Dibassy sont sur orbite. Leurs coups de tête font mouche. Une efficacité redoutable qui les place sur le podium. Une grosse surprise.

Orléans 0-0 Auxerre



Englués dans le ventre mou du classement, les deux formations avaient à cœur de se relancer. Mais comme dans le tableau, les difficultés à se projeter vers l’avant ont été saisissantes en première période. Un match de milieu de terrain, dans lequel la plus belle occasion est un but refusé aux Bourguignons. La physionomie du match sera bien différente au retour des vestiaires. L’USO sort la tête de l’eau et secoue les hommes de Moldovan. Sans pour autant concrétiser. Un nul qui ne profite à personne. Comprendre : une purge.

Tours 1-1 Reims

Buts : Bergougnoux (62e) pour Tours // Bouhours (74e) pour Reims

Reims tourne bien en ce début de saison. Hormis une défaite inaugurale contre Le Havre, les Champenois affichent un rythme de croisière élevé et un jeu séduisant. Sur le terrain de Tourangeaux qui n’ont glané qu’un point à domicile, les hommes de Michel Der Zakarian pouvaient espérer monter sur le podium. Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Entre la barre sur une frappe lourde de Balde et un incroyable raté de Da Cruz, rien ne tourne en leur faveur. Un manque de finition qui coûte cher. Sur une frappe dans la course de Bergougnoux, Carrasso se troue. Symbole d’une équipe à qui rien ne sourit. Heureusement pour eux, Bouhours, ancien Tourangeau, reprend à la perfection un centre fuyant. Tout n’est pas perdu, mais avec un seul point de plus, les coéquipiers d’Anthony Weber gâchent une belle occasion.

Troyes 1-1 Lens

Buts : Darbion (61e) pour Troyes // Bostock (8e sp) pour Lens

Un match aux allures de Ligue 1 était offert au public du stade de l’Aube. Les locaux ont enfin lancé leur saison avec six points remportés sur les deux dernières journées. Les Lensois, eux, avaient à cœur de se relancer après un coup d’arrêt. Battus par Amiens la semaine passée, les Sang et Or ont été sortis de la Coupe de la Ligue par le Paris FC après prolongation il y a trois jours. Les visiteurs commencent pied au plancher. À la dixième minute, Zoubir se laisse tomber dans un duel avec Samassa. Sébastien Desiage offre un penalty généreux. Bostock ne se fait pas prier et ouvre la marque. Le gardien troyen est largement mis à contribution. Ses coéquipiers ne trouvent pas la solution, étouffés par le pressing adverse. Mais l’enchaînement des rencontres a laissé des traces du côté du RCL. Une aubaine pour l’ESTAC. À l’heure de jeu, Darbion remet les équipes dos à dos en profitant d’un cafouillage dans la surface de réparation. Sur leur lancée, les locaux poussent. Ils auraient mérité mieux, mais ne parviennent pas à tromper Nicolas Douchez.

Valenciennes 2-0 Laval

Buts : Da Costa (79e), Ciss (90e+3) pour Valenciennes

Laval se déplaçait au stade du Hainaut avec l’objectif de décrocher, enfin, une victoire cette saison. Une quête pas évidente sur le terrain d’une formation solide chez elle. Mais c’est bien les maillots orange qui ont le mieux commencé. Le club de la Mayenne a la possession du ballon. Une possession stérile, certes, mais dans le jeu, les hommes de Denis Zanko se donnent des motifs de satisfaction. Éphémère. À l’usure, VA l’emporte dans le money time. Une victoire aux forceps grâce à des réalisations de Da Costa sur un centre en retrait de Ciss. Ce même Ciss qui y va de son but en fin de match. Une belle victoire qui permet de recoller au groupe de tête.

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Nicolas Kohlhuber
  • Modifié

    Dans cet article

    ArmaGueïda Niveau : DHR
    Allez Chamois !!!
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    2 points en 5 journées, quelle misère ! Que le temps des Leroy, Pédron et Perez me semble loin (sans parler de l'époque Le Milinaire, des frères Delamontagne et d'Oman-Biyik)...
    Didierdrogba Niveau : District
    J'espère que Strasbourg, Lens , Reims, Brest et Sochaux seront les équipes qui se battront pour la montée car ce sont des équipes avec une histoire et une certaine ferveur (plus le Red Star qui est mon péché mignon)
    Le Red Star - Le Havre était difficile à regarder, j'avais mal pour les joueurs tellement tu sentais qu'ils souffraient de la chaleur ; un 0-0 prévisible (j'aurais dû miser) et logique, sur un petit rythme mais il faut tout de même saluer les gardiens des 2 équipes qui ont fait de belles parades.
    Championnat intéressant à suivre avec un bon espoir de montée de nos lensois même si, bien sur, c'est un peu trop tôt pour tirer un premier bilan. Mais côté recrutement, c'est plutôt bien senti pour l'instant : bostock, fortuné, Zoubir et Douchez pour sécuriser la cage. Manque par contre de la matière en défense.... Mais si Autret retrouve son niveau et que certains jeunes confirment, on devrait pouvoir prendre le wagon.
    Par contre, pour en revenir au match, Jean-Louis Garcia est pénible a gueuler non stop au bord du terrain... Déjà lors de son passage chez nous, j'en pouvais plus. C'est efficace par moment mais à la longue c'est nuisible, les joueurs n'écoutent plus.

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    137 5