• Amérique du Sud - Argentine - Transfert - Boca Juniors

    Osvaldo, la star que cherchait Boca

    Daniel Osvaldo Daniel Osvaldo
    Boca Juniors voulait une vedette, il l'a trouvée : après avoir mis un terme à son prêt à l'Inter, Daniel Osvaldo a rejoint son club de cœur pour les six prochains mois. On parle d'un mec aussi doué avec les pieds qu'instable avec la tête.
  • Mais qui es-tu, Club Deportivo Palestino ?
    International - Copa Libertadores - Club Deportivo Palestino

    Mais qui es-tu, Club Deportivo Palestino ?

    Ce soir, le CD Palestino joue sa participation en Copa Libertadores contre le Nacional de Montevideo. L'occasion de découvrir l'identité du club de la plus grande communauté palestinienne au monde, hors pays arabes, entre pâtisseries, futbol et géopolitique.
  • Sur le lieu du crash
    Amérique du Sud - Chili - Green Cross - Interview

    Leonardo Albornoz : « Nous avons entendu le moteur de l'avion »

    Dimanche, des alpinistes ont retrouvé le Douglas DC-3 disparu le 3 avril 1961, avec à son bord 34 personnes, dont des joueurs, entraîneur et proches de l'équipe de Green Cross. Entretien avec Leonardo Albornoz, l'un des alpinistes.
  • Cristina Kirchner et Diego
    Amérique du Sud - Argentine - Scandale

    Barrabravas et politiques, liaisons dangereuses

    Au détour de l'affaire Nisman, qui secoue l'Argentine, une écoute téléphonique lie une fois de plus le monde politique à celui du football. Plus précisément aux barrabravas, acteurs incontournables du football et de la société argentine.
  • Vidéos SO FOOT

    Sunderland joue contre ses moins de huit ans

    Après leur match nul face à West Bromwich Albion (0-0), les joueurs de Sunderland sont allés défier les moins de huit ans de l'académie du club. Les joueurs de Gus Poyet ont donc joué contre des petits bambins qui ont l'air relativement doués pour leur âge. Petite particularité, le ballon était minu ...
  • Emmanuel Gigliotti
    Amérique du Sud - Argentine - Boca Juniors - Interview

    Emmanuel Gigliotti : « Aucun lien familial avec David Gigliotti »

    Fin d'entraînement. Emmanuel Gigliotti, dit le Puma, sort de la douche. Numéro 9 choisi par Bianchi, dernier grand profiteur des exploits de Riquelme à Boca, il n'a pas grand-chose à voir avec le joueur bestial qu'il est sur le terrain.
  • Diego Milito
    Amérique du Sud - Copa Libertadores

    Le retour des Grands d'Argentine ?

    Après des années de crise, relégations et de disette, les « cinq Grands » d'Argentine sont de retour au premier plan. Pour la première fois, quatre d'entre eux disputeront la Copa Libertadores, dont le premier tour a démarré mercredi.
  • Jorge Griffa
    Amérique du Sud - Argentine - Independiente

    Le retour de Griffa, maître de Bielsa

    Méconnu hors d'Argentine, Jorge Griffa a couvé et lancé Marcelo Bielsa. Après des années passées à donner des conférences et écrire des bouquins sur la formation de jeunes joueurs, il reprend, à 80 ans, le centre de formation d'Independiente.
  • Giovanni Simeone lors du Superclasico
    Amérique du Sud - Argentine - River Plate

    Dans la famille Simeone, le fils

    Ça se passe en Uruguay, à l'occasion du Sudamericano Sub20 : avec trois doublés et un nouveau but hier, Giovanni Simeone, fils du Cholo, écrase le classement des buteurs. Le jeune attaquant de River Plate se montre au monde, mais a encore du chemin à faire.
  • Martin Caparros
    Amérique du Sud - Argentine - Retraite de Juan Roman Riquelme

    « Il reviendra... », par Martin Caparros

    L'écrivain argentin Martin Caparros est l'amoureux numéro 1 de Juan Roman Riquelme, désormais dans le camp des retraités. Pour Sofoot.com, il a couché par écrit ses impressions.
  • Carlos Germano, Roberto Ribeiro, Israel Levi et Sorato. (photo Gabriel Peres)
    Amérique du Sud - Brésil - FC Doze

    Doze FC : l'ambitieux ovni du foot brésilien

    Né le 12 décembre 2014, le FC Doze (traduisez FC Douze) fait parler de lui depuis le début de l'année au Brésil. Ce club, lancé par un supporter de Vasco de Gama, a en effet l'ambition de monter en Serie A d'ici 2020 avec une particularité : celle de laisser ses socios gérer l'écurie.
  • Saut en longueur
    Amérique du Sud - Argentine

    On a oublié ce qu'était Diego Maradona

    Lorsque l'on évoque Diego Maradona, on pense à des gestes, des exploits, en Coupe du monde, avec Naples. Et si on avait oublié l'essentiel ? Et si Leo Messi n'avait pas besoin de remporter une Coupe du monde pour égaler le Diez ?
  • Alan Pulido
    Amérique - Mexique - Alan Pulido

    Jeune, talentueux et sans club : le cas d'Alan Pulido

    Alan Pulido est, ou était, l'un des grands espoirs du foot mexicain. Parmi les 23 au Brésil, il n'a depuis pas disputé une seule minute de jeu. Pas de blessure, ni de décision du coach en cause, mais un choix personnel, celui de tenter sa chance en Europe.
  • Capture vidéo du tacle assassin
    Amérique du Sud - Argentine - Insolite

    C'est quoi ces tacles assassins en Argentine ?

    On connaissait le petit pont, le dribble et autres prouesses techniques des gamins venus des potreros argentins. Désormais, dans le football local, il reste surtout les patadas, les attentats, dont le dernier en date, un immonde tacle par derrière lors d'un match amical, a fait le tour de la toile. Explications.
  • Bacalhau après son détartrage
    Bilan 2014 - Brésil - Santa Cruz FC

    Santa Cruz : 100 ans à la vie, à la mort (Part II)

    Cette année, le Santa Cruz FC a fêté son centenaire. Un siècle au cours duquel l'histoire du club brésilien de Recife s'est moins jouée sur le terrain que dans ses tribunes. Où après une messe, un stop pour manger du cochon grillé et une conversation avec Jesus dans la première partie publiée hier mardi, il est ici question d'une cuvette de WC meurtrière et de matchs de D4 devant 60 000 torcedores.
  • Messe en l'honneur du Santa Cruz FC dans l'église du... Santa Cruz
    Bilan 2014 - Brésil - Santa Cruz FC

    Santa Cruz : 100 ans à la vie, à la mort

    Cette année, le Santa Cruz FC a fêté son centenaire. Un siècle au cours duquel l'histoire du club brésilien de Recife s'est moins jouée sur le terrain que dans ses tribunes. Où il est question de Jésus, d'une cuvette de WC meurtrière et de matchs de D4 devant 60 000 torcedores. Des affluences folles qui lui valent aujourd'hui d'être surnommé le club « le plus aimé » du pays.
  • Pablo Aimar, époque Benfica
    Amérique du Sud - Argentine - River Plate

    Pablo Aimar, le retour du génie fragile

    Avant de faire les beaux jours du FC Valence, Pablo Aimar avait attiré les regards du monde entier en portant le maillot de River Plate de 1996 à 2000. Aujourd'hui âgé de 35 ans, le meneur aux manches trop longues revient dans une équipe au jeu ambitieux.
  • Diego Milito, plus que jamais prince
    Amérique du Sud - Argentine - On était

    On a vécu le sacre du Racing à Avellaneda

    Après 13 ans d'attente, le Racing de Diego Milito s'est enfin emparé du titre de champion d'Argentine. L'histoire d'une soirée qui pourrait bien durer une nouvelle dizaine d'années…
  • Juan Roman Riquelme
    Amérique du Sud - Argentine - Argentinos Juniors en D1

    Juan Román Riquelme l'a fait

    Juan Román Riquelme et son club formateur, Argentinos Juniors, ont accompli leur mission : remonter en première division argentine. Retour sur les six derniers mois du numéro 10 exquis, qui aura finalement réussi à dompter « l'enfer de la B Nacional ».
  • Franco Nieto, joueur argentin assassiné
    Amérique du Sud - Argentine - Supporters - Morts en cascade

    Pourquoi ce bordel avec les supporters argentins ?

    À la fin de son match, Franco Nieto s'est fait tabasser à mort par des supporters adverses. Le mois dernier, sept supporters argentins ont perdu la vie, en une seule semaine. Tentative d'éclaircissement d'un phénomène complexe, généralisé et englué.
  • Marcelo Meli et Giovanni Simeone
    Copa Sudamericana - 1/2 finale retour - River Plate/Boca Juniors (1-0)

    River vainc la malédiction

    Dans son Monumental, River a enfin réussi à sortir Boca d'une coupe continentale (1-0). Après le triste 0 à 0 de l'aller, le Superclásico argentin a cette fois offert du spectacle. Et pas seulement en tribunes.
  • Andrès Chavez
    Copa Sudamericana - 1/2 finale retour - River Plate/Boca Juniors

    El Comandante Chávez, l'autre football argentin

    Alors qu'Andrés Chávez est incertain pour le retour de la demi-finale de Sudamericana contre River, tout Boca tremble. À l'heure de partir à la guerre pour de bon, les Génois aimeraient pouvoir compter sur leur Comandante.
  • Fernando Redondo pourchassant Roy Makaay
    Amérique du Sud - Argentine - Ce jour-là - 25 novembre 2004

    Il y a 10 ans, Redondo rangeait ses crampons, pas ses cheveux

    Il était grand, il était beau, il portait le cheveu long. Le 25 novembre 2004, Fernando Redondo, l'homme qui a donné une élégance au poste de milieu défensif décide d'en finir avec une carrière brillante en club, mais pas en sélection.
  • Fernando Gago et Leonardo Ponzio
    Copa Sudamericana - 1/2 finale aller - Boca/River (0-0)

    On a vécu le Superclásico à la Bombonera

    Jeudi soir, une Bombonera spectaculaire accueillait River Plate pour la Sudamericana, la Ligue Europa locale. Un Superclásico fait de bruits, de sensations et de couleurs plus que de jeu. 0-0.
  • Mano a mano
    Copa Sudamericana - 1/2 finales - Boca/River (0-0)

    River tient Boca en respect

    La manche aller de l'excitante demi-finale de la Sudamericana entre Boca Juniors et River Plate s'est terminée sur un pauvre 0-0. Tout se jouera dans une semaine, au Monumental.
  • Boca/River, le 15 avril 2007
    Amérique du Sud - Copa Sudamericana - 1/2 finale - Boca/River - Interview

    « Pendant 18 ans, Riquelme a toujours été le meilleur joueur de Boca »

    Jeune journaliste sportif et supporter admiratif, Leandro Ulloa a réalisé, avec Marcio Offredi, Roman x Roman, un documentaire sur la carrière de Riquelme à Boca Juniors. Il raconte son idole, parti cet été à Argentinos Juniors.
  • Leonardo Pisculichi
    Amérique du Sud - Copa Sudamericana - 1/2 finale - Boca/River

    Leonardo Pisculichi, le pied de River

    Le River de Gallardo vit une saison surprenante, en grande partie grâce au pied gauche de Leonardo Pisculichi. Un surdoué de la frappe de balle, aux origines de Siniša Mihajlović et au destin d'Álvaro Recoba.
  • Diego Milito (Racing)
    Amérique du Sud - Argentine - D1 - Racing

    Le rêve interdit du Racing de Diego Milito

    À 4 journées de la fin de ce « tournoi de transition » argentin, le Racing Club de Avellaneda plane à la 3e place, à 3 longueurs de River. Et voilà que l'Academia de Diego Milito ne peut s'empêcher d'y croire. Comme toujours.
  • Andres Escobar, en juin 1994
    International - Match amical - États-Unis/Colombie

    Colombie : de la coke au décaf'

    Lors du Mondial 94, un Colombie – États-Unis tournait au drame pour la bande à Valderrama. Vingt ans plus tard, la Colombie a changé. Son visage est lisse, propret, mais son style reste toujours aussi séduisant.
  • Rodrigo Mora marche sur l'eau
    Amérique du Sud - Argentine - River Plate

    River l'invincible

    Deux ans après son retour de D2, River Plate impose : champion en titre, en course pour le doublé championnat-Sudamericana, séduisant et invaincu depuis 29 matchs. À la baguette : Marcelo Gallardo.
  • Federico Mancuello
    Amérique du Sud - Argentine - Independiente - Portrait

    Mancuello, le tireur de corners directs d'Independiente

    Une allure de vendeur à Nature et Découverte, capitaine d'un Independiente ressuscité et encore en course pour le titre, Federico Mancuello a décidé à 25 ans d'entrer dans la cour des grands. Avec une spécialité : le corner direct.
  • Diego, contrôle poitrine et Monumental
    Amérique du Sud - Argentine - Ce jour où

    Le dernier jour de Maradona

    Le 25 octobre 1997, Maradona joue son dernier Superclásico. Personne ne le sait alors, mais l'idole suprême du football argentin vient de disputer ses dernières minutes professionnelles.
  • Marcelo Bielsa
    Amérique du Sud - Rosario Central/Newell's Old Boys - Ce jour où

    Le jour où Bielsa a failli se couper un doigt

    Ce dimanche, la ville de Rosario va s'enflammer pour son Clásico, entre les Canailles de Central et les Lépreux de Newell's. Il y a 14 ans, ce même match avait presque coûté un doigt à Marcelo Bielsa.
  • Ronaldinho, en 2014, avec la gestuelle de 2001
    Autres championnats - Mexique - Primera Division - Querétaro FC

    Ronaldinho au Mexique : le temps des interrogations

    Comment va l'homme qui a donné une renommée planétaire aux Gallos Blancos de Querétaro ? Un mois après son arrivée au Mexique, un point sur l'état de santé de Ronnie et de son nouvel employeur.
  • Un lion en cage
    Amérique du Sud - Argentine - Inicial - J10 - River Plate/Boca Juniors

    Le Superclásico, entre nostalgie et modernité

    Ce dimanche après-midi, Buenos Aires et une bonne partie de l'Amérique latine hispanophone vont à nouveau danser au rythme du Superclásico. Ce River-Boca ne sera pas glorieux, sauf en cas d'héroïsme. Mais alors, d'où tire-t-il sa grandeur ?
  • Amadeu Teixeira (Crédit Photo : Renaud Bouchez)
    Amérique du Sud - Brésil - Journée mondiale des personnes âgées

    Amadeu Teixeira, 53 ans sur le même banc

    Salieri avait Mozart, Guy Roux a Amadeu. Entraîneur au Brésil de l'América de Manaus pendant 53 ans sans interruption, Amadeu Teixeira n'a gagné qu'un seul titre durant son règne. Rencontre amazonienne avec un recordman de 88 ans.
  • Dario Conca, avec un jeune Fred.
    Amérique du Sud - Brésil - Brasileirão - Fluminense

    Conca les poches pleines

    Dario Conca est revenu depuis janvier dans ce Brésil qui l'a fait, après une escapade chinoise qui avait un temps fait de lui l'un des plus gros salaires de la planète foot.
  • Claudio « El Piojo » Lopez avec America, en 2005
    Mexique - Arrivée de Ronaldinho à Querétaro

    Top 10 : stars au Mexique

    La semaine dernière, Querétaro s'est révélé aux yeux du monde en recrutant Ronaldinho. Avant eux, d'autres clubs mexicains ont misé sur des stars souvent plus très fraîches, avec des fortunes plutôt diverses.
  • Les Ticos, lors du Mondial 2014
    15 septembre - Fête nationale au Costa Rica

    Mais que sont devenus les Ticos ?

    Ce lundi 15 septembre, c'est la fête nationale au Costa Rica. L'occasion de s'intéresser aux Ticos, véritable hype du Mondial brésilien.
  • Ossie Ardiles et Ricky Villa
    19 août - Le jour où...

    Osvaldo Ardiles, l'idole argentine de Tottenham

    Le 19 août 1978, Osvaldo Ardiles fait ses débuts sous le maillot de Tottenham. Le champion du monde argentin était alors l'un des rares footballeurs étrangers à fouler les pelouses de la First Division. Chez les Spurs, il deviendra une légende.
  • A priori, ils viennent de gagner
    Amérique du Sud - Copa Libertadores - San Lorenzo

    San Lorenzo et Cristiano, au nom de l'institution

    Mercredi soir, le club de San Lorenzo de Almagro a remporté la première Copa Libertadores de son histoire en battant les Paraguayens de Nacional (1-1 ; 1-0). Sur ce chemin interminable qui l'a mené au plus beau jour de sa vie, le club aura perdu son entraîneur vedette, son meilleur joueur, et vendu sa promesse de 19 ans.
  • Ortigoza, le gros tireur de pénos de San Lorenzo
    Amérique du Sud - Libertadores - Finale - San Lorenzo/Nacional

    Ortigoza, le gros tireur de pénos de San Lorenzo

    Ce soir, devant ses fans, San Lorenzo aura une occasion en or de remporter sa première Copa Libertadores. Au milieu, El Ciclón pourra compter sur l'expérience et la précision de ce drôle de Néstor Ortigoza. Gros, spécialiste des pénalties depuis qu'il misait son fric là-dessus dans les bidonvilles de Buenos Aires, mondialiste avec le Paraguay de Tata Martino et revenu de l'enfer avec San Lorenzo, El Gordo est un joueur à part. Mais précieux.
  • Dans une production bollywoodienne ?
    Amérique du Sud - Brésil - Atlético Mineiro

    Mais où va donc signer Ronaldinho ?

    Comme annoncé depuis plusieurs jours par la presse brésilienne, Ronaldinho a résilié son contrat à l'amiable avec l'Atlético Mineiro. L'ancien milieu offensif du PSG et du Barça tiendra une conférence de presse mercredi pour donner plus de précisions sur la suite de sa carrière. Mais à 24 heures de l'intervention médiatique de Ronnie, quelques pistes plus ou moins crédibles sortent déjà du lot.
  • Arsenio Erico
    Rétro - Ce jour-là - 27 juillet 1947

    Le dernier tango d'Arsenio Erico

    Le meilleur buteur de l'histoire du championnat argentin est paraguayen. Son nom : Arsenio Erico. Avec Independiente, l'homme en osier a écrit sa légende à partir de 1934. Admiré par Alfredo Di Stéfano, le Paraguayen fera ses adieux au football albiceleste un 27 juillet 1947.
  • Juan Roman Riquelme sous le maillot de Boca Junior.
    Amérique du Sud - Argentine

    Juan Roman Riquelme, entre dollars et espoir

    C'est l'histoire d'un footballeur idolâtré, un club de football prestigieux, un président sous pression, et quelques centaines de milliers de dollars. Cette histoire, comme tant d'autres dans le football sud-américain des années 10, se termine mal. C'est l'histoire de Boca Juniors et Juan Roman Riquelme en partance pour Agentinos Juniors.
  • Bayan Mahmud
    Amérique du Sud - Argentine - Boca Juniors

    Bayan Mahmud : « En Argentine, c'est très difficile pour les noirs »

    À 19 ans, Bayan Mahmud a déjà eu plusieurs vies. Il a vu ses parents assassinés, perdu son frère en fuyant leur orphelinat attaqué avant d'embarquer dans la cale d'un cargo pour finir à Buenos Aires... et s'entraîner avec Riquelme. Une histoire incroyable qu'il raconte dans un livre, Le Jeu du Destin. Aujourd'hui sans contrat, Mahmud tenait à parler foot, racisme et frères Ayew.
  • Ariel Ortega
    Amérique du Sud - Argentine

    Ariel Ortega, les mots ne suffisent pas

    Publié cette année en Argentine, le livre No alcanzan las palabras (Les mots ne suffisent pas, ndlr) relate, en textes et en photos, les dernières heures de footballeur d'Ariel Ortega. Facundo Pastor, co-auteur du livre avec le photographe Federico Peretti, raconte sa plongée dans l'intimité des deux matchs d'adieu du dernier héros de River Plate.
  • Ronaldinho (Atlético Mineiro) face aux Colombiens de l'Atlético Nacional
    Amérique du Sud - Copa Libertadores

    Copa Libertadores : mais ils sont où les Brésiliens?

    Alerte sur le football sud-américain, les Brésiliens ont tous disparu des radars de la Copa Libertadores. Pour la première fois depuis 23 ans, le Brésil n'aura aucun représentant en demi-finale de la plus prestigieuse des compétitions d'Amérique du Sud. La faute, en grande partie, aux petits préférés du pape et de Viggo Mortensen : San Lorenzo de Almagro.
  • Les plus grands maillots de l'histoire sur son bureau
    SÃO FOOT - SO FOOT 100% BRÉSIL

    Les plus grands maillots de l'histoire sur son bureau

    Ce Carioca d'une quarantaine d'années a créé les Shirtpapers, des maillots en papier qu'il vend sur internet. La tunique de Basile Boli en 93, celle de Platini à Saint-Étienne, Zidane en 98 et bien d'autres, il suffit de lui demander et Christian vous confectionne une pièce unique de votre maillot préféré. Et ça marche, il a même lâché son boulot pour s'y consacrer à plein temps.
  • Qui a dit que Cavenaghi était gros ?
    Amérique du Sud - Argentine - River Plate champion

    Qui a dit que Cavenaghi était gros ?

    Rentré pour de bon chez lui, à River Plate, Fernando Cavenaghi vient de décrocher son quatrième titre de champion d'Argentine, le brassard autour du biceps. Traité de gros en début de championnat, l'ancien Bordelais a répondu par des buts et des abdos.
  • Heleno de Freitas
    SÃO FOOT - SO FOOT 100% BRÉSIL

    Grandeur et décadence d'Heleno de Freitas

    Footballeur, homme lettré, play-boy, toxicomane et juriste. Heleno de Freitas était tout cela à la fois. L'idole de Botafogo rêvait de soulever la Coupe du monde 1950, il décèdera à 38 ans, dans un sanatorium. Retour sur le destin tragique du prince maudit.
  • Pelé demande un rappel.
    SÃO FOOT - SO FOOT 100% BRÉSIL

    Le jour où Pelé a enregistré un album avec Sérgio Mendes

    S’il vient récemment d’avouer être un grand fan de One Direction, Pelé n’a pas toujours eu des goûts douteux en matière musicale. En 1977, il a même eu l’intelligence d’enregistrer un album avec l’immense Sérgio Mendes. Dont voici l’histoire.
  • Fred va mener l'attaque de Fluminense.
    SÃO FOOT - SO FOOT 100% BRÉSIL

    Le FLA-FLU a la gueule de bois

    À Rio, la ville s’arrête pour deux occasions seulement : le carnaval et les Fla-Flu. Flamengo-Fluminense, ou le derby mythique du football brésilien. Plus d'un siècle d’histoire(s), de buts, de joueurs magnifiques… Aujourd’hui, les plus beaux rivaux du pays s’affrontent pour la 4e journée du championnat national, mais ce n’est plus vraiment pareil.
  • Bataille navale en Équateur
    Le derby du week-end – Équateur – Emelec/SC Barcelona

    Bataille navale en Équateur

    Dimanche, c'est jour de fête à Guayaquil, le grand port d'Équateur : les deux grands rivaux de la ville, Barcelona et Emelec, s'affrontent dans un derby passionnel surnommé « El Clásico del Astillero », le classique du chantier naval. Ces deux institutions du football équatorien, en retrait pendant plusieurs années, sont actuellement en plein renouveau. L'occasion est belle d'en conter l'histoire.
  • Pelé, gardien de but. Forcément, une grosse blague.
    SÃO FOOT - SO FOOT 100% BRESIL

    Quand Pelé tournait avec les Charlots brésiliens

    Pelé avait un don pour dribbler, marquer et donner des buts à ses coéquipiers. Mais il savait aussi arrêter des pénaltys et marquer de ses propres cages d'après les Trapalhoes, ancien groupe d'humoristes éminemment populaire au Brésil avec qui il a partagé le haut de l'affiche le temps d'un film pas forcément réussi, mais culte au pays du football : Os Trapalhoes e o rei do futebol.
  • Mondial : Les torcidas sèment la mort à coup de cuvette WC
    Amérique du Sud - Brésil - Santa Cruz FC

    Mondial : Les torcidas sèment la mort à coup de cuvette WC

    Paulo Gomes Ricardo da Silva avait 26 ans. Tué à Recife par une cuvette de WC jetée du haut des tribunes, il est la dernière victime des violences qui gangrènent le football brésilien à l'approche de la Coupe du monde.
  • La chaleur du Pacaembu
    SÃO FOOT - SO FOOT 100% BRESIL

    Le stade Pacaembu pleure le départ du Corinthians

    La semaine dernière, le Corinhtians a fait ses adieux à son stade fétiche du Pacaembu. Le club de São Paulo doit maintenant prendre ses quartiers dans le stade construit en périphérie de la ville pour la Coupe du monde. Et forcément, ça ne sera plus vraiment pareil.
  • Maikon Leite
    SÃO FOOT - SO FOOT 100% BRÉSIL

    Maikon Leite : « On disait à Neymar que sa coupe était affreuse »

    Talentueux attaquant brésilien de l'Atlas Guadalajara, Maikon Leite (25 ans) a été le coéquipier de Neymar, à Santos, de 2008 à 2011. Avec Neymar, Leite a remporté la Libertadores 2011 et tissé des liens d'amitié. Il nous en dit plus sur les débuts de la star do Brasil et sur ses douteux goûts capillaires.
  • Vampeta a même fait un livre de ses histoires.
    SAO FOOT - SO FOOT 100% BRESIL

    Top 5 : les histoires de Vampeta

    Vampeta était un bon joueur, mais c’était avant tout un jouisseur et un clown. Mais pas n’importe lequel. On parle d’un clown champion du monde avec le Brésil, champion du monde des clubs avec les Corinthians, passé par le PSV, le PSG et l’Inter, entre autres. Et qui dit voyages dit rencontres et qui dit rencontres dit histoires. Et Vampeta en a beaucoup, des histoires. Retour sur les cinq plus belles fables du « Vamp ».
  • Paulo César
    SAO FOOT - SO FOOT 100% BRESIL

    Paulo César : « Jallet ? Mais c’est qui Jallet ? »

    Paulo César a changé 15 fois de clubs en 19 ans. Une carrière divisée entre les deux pays de son cœur, le Brésil et la France, où il aimerait revenir pour un nouveau défi. À 35 ans, le milieu joue toujours et est l’une des têtes d’affiche d’un mouvement qui souhaite changer le foot brésilien, le Bom Senso FC (Bon Sens en portugais). Retour sur sa carrière, ses embrouilles et son avis tranché sur le foot actuel.
  • Juan Manuel Basurko
    Rétro - Ce jour-là - 29 avril 1971

    L'incroyable histoire de Basurko, le curé goleador

    Ce n'est pas loin d'être l'histoire la plus invraisemblable de l'histoire du football. Le 29 avril 1971, un curé espagnol, pigeant pour le Barcelona Guayaquil, met fin à quatre ans d'invincibilité à domicile des Estudiantes la Plata en Copa Libertadores.
  • Choc au sommet au Vénézuéla.
    Le derby du week-end – Venezuela – Deportivo Táchira/Caracas FC

    Au Venezuela, le Clásico des gros tarés

    Si la sélection vénézuélienne de football n'a toujours pas réussi à se qualifier pour une Coupe du monde, son championnat local a gagné en intérêt ces dernières années, grâce notamment à l'engouement entourant le Clásico entre les deux clubs les plus titrés et les plus populaires du pays : Caracas FC, fier représentant de la capitale, et le Deportivo Táchira, l'emblème de la province. Bus cramé, terrain envahi, bagarres fréquentes… Entre les supporters des deux camps, c'est du brutal.
  • Supporter du Flamengo déçu de son col trop petit
    Amérique du Sud - Copa Libertadores - Ce qu'il faut retenir

    Altitude et pape François : la Libertadores dans tous ses états

    La phase de poules de La Copa Libertadores s'est terminée la semaine dernière, avec son lot d'émotions, de déceptions et de folies qu'on ne retrouve que sur les pelouses sud-américaines. Voici ce qu'il faut retenir avant de se jeter tête baissée dans les huitièmes de finale cette semaine.
  • Gabi Heinze (PSG) face à El Fakiri (Monaco) en mai 2003
    Argentine - Newell's Old Boys - Retraite de Heinze

    Heinze : « Je n’ai pas de talent »

    Il a réussi l’exploit de devenir l’idole des supporters parisiens et marseillais. A joué à Manchester United et au Real Madrid. A connu Alex Ferguson et Marcelo Bielsa. Compte plus de 70 sélections en équipe d’Argentine. Et malgré tout, Gabriel Heinze s’est toujours fait discret dans les médias. Alors qu’il vient tout juste d'annoncer sa retraite, SoFoot.com publie un entretien exclusif, réalisé en décembre dernier, dans lequel l'Argentin entrouvre enfin la porte.
  • Rivaldo contre la Turquie au Mondial 2002
    Amérique du Sud - Brésil - Retraite Rivaldo

    Rivaldo, clap de fin pour un génie ignoré

    Il est sans doute le grand joueur le plus sous-coté de l’histoire. Toujours à l’ombre de Ronaldo, Romario, Ronaldinho ou Kaká, Rivaldo a été pendant longtemps le vilain petit canard du football brésilien. Portrait d’un talent incompris.
  • Mauro Zárate
    Amérique du Sud - Argentine

    Mauro Zárate, la résurrection

    Après une année particulièrement galère, Mauro Zárate s'est libéré de la Lazio Rome l'été dernier et revit chez lui, à Buenos Aires, dans son club formateur de Vélez Sársfield. Au point d'être convoité pour la Coupe du monde et de rêver d'un retour dans un grand club d'Europe.
  • Brèves de Libertadores
    Amérique du Sud - Copa Libertadores - 2e journée

    Brèves de Libertadores

    La Copa Libertadores, qui vient de boucler sa deuxième journée de phase de poules, n'envoie peut-être pas autant de jeu que la Ligue des champions, mais a le mérite d'avoir toujours de sacrés bonnes histoires à raconter. Bienvenue dans un monde non aseptisé, où Bernardi, Guiza et Trezeguet rugissent encore.
  • Docteur Bilardo au chevet de l'Argentine
    Rétro - Ce jour-là - 24 février 1983

    Docteur Bilardo au chevet de l'Argentine

    Il s'agit peut-être du moment le plus décisif de l'histoire du football argentin. Le 24 février 1983, Carlos « El Narigon » Bilardo est nommé à la tête de l'Albiceleste. Il l'emmènera deux fois en finale du Mondial et reste encore aujourd'hui influent en son sein.
  • La Paz des braves
    Le derby du week-end – Bolivie – The Strongest/Club Bolívar

    La Paz des braves

    The Strongest contre Club Bolívar, c’est le Superclásico de Bolivie. Une rivalité vieille de 90 ans, émaillée d’exploits et de drames, où se mêlent des histoires de nationalisme, de victimes d’un tragique accident d’avion et de héros du Mondial 1994.
  • Ever Banega, nouvelle recrue de Newell's.
    Amérique du Sud - Argentine - Newell's Old Boys

    En Argentine, un Newell’s quatre étoiles pour la reprise

    Après Maxi Rodríguez, Gaby Heinze et David Trezeguet, Newell’s Old Boys a réussi à se faire prêter Ever Banega pour les six mois à venir. Une dream team comme on n’en voit plus depuis un bail en Argentine, qui se lance ce week-end à la conquête d’un historique doublé Championnat-Copa Libertadores.
  • Tucho Hernandez, le premier footballeur hipster
    Rétro - Ce jour-là - 31 janvier 1945

    Tout beau Tucho

    Question culture foot : comment se nomme le meilleur buteur de l'histoire de la Copa América ? Réponse : l'Argentin Tucho Mendez. Un génie qui régna sur l'Amérique du Sud des années 40.
  • Marcelo Gallardo au casino
    Amérique du Sud - Argentine

    Marcelo Gallardo: « Les Marseillais avaient préparé leur coup »

    Dans la seconde partie de son entretien, Marcelo Gallardo sort la tête du tunnel pour nous raconter sa version sur la fameuse baston du Vélodrome avec Galtier et compagnie. L'Argentin revient aussi sur la fin de son aventure avec l’AS Monaco, qu’il se verrait bien entraîner un jour.
  • Marcelo Gallardo avec la sélection argentine.
    Amérique du Sud - Argentine

    Marcelo Gallardo: « Petit, je n'aimais pas le football  »

    Entraîneur en stand-by depuis son départ du Nacional Montevideo en 2012, Marcelo Gallado a été l'un de ces meneurs de jeu comme l'Argentine sait si bien en donner au monde. Avant de revenir dans la seconde partie de notre entretien sur l'affaire du tunnel au Vélodrome, l'Argentin évoque ses débuts, son amour du cerf-volant et de River Plate.
  • Ronaldinho (Atlético Mineiro)
    Mondial des clubs - 1/2 finale - Raja Casablanca/Atlético Mineiro

    La dernière chance de Ronaldinho

    Remis d'une vilaine blessure à point nommé pour le Mondial des clubs, Ronnie joue sans doute au Maroc sa dernière carte à six mois de la vraie Coupe du monde.
  • Angel Correa (San Lorenzo)
    Amérique du Sud - Argentine - Dernière journée

    Quel champion pour l'Argentine ?

    Fin de championnat complètement folle au pays de l'asado : deux matchs, et quatre prétendants au titre de champion ce soir. Tout se jouera à Buenos Aires entre Vélez et San Lorenzo et à Rosario entre Newell's et Lanús. Avant une éventuelle finale la semaine prochaine. Quatre équipes aux trajectoires et aux caractéristiques bien différentes. Présentation.
  • Juan Pabo Meneses
    Culture foot - Juan Pabo Meneses

    « Messi est le grand coupable de la vente d'enfants footballeurs »

    Le journaliste chilien Juan Pabo Meneses a sillonné l'Amérique latine pour acheter un enfant footballeur. Le but ? Dévoiler dans un ouvrage (Niños Futbolistas) les arcanes d'un business où les enfants sont considérés comme des produits jetables et où les clubs européens font figure de grands prédateurs. Barça en tête.
  • Independiente-Liverpool, finale entre gentlemen
    Rétro - Ce jour-là - 09 décembre 1984

    Independiente-Liverpool, finale entre gentlemen

    Liverpool vs Independiente. Il s'agissait de la première rencontre entre Anglais et Argentins depuis la guerre des Malouines. Un contexte sulfureux qui accoucha d'une finale de Bisounours.
  • Fan de l'Atlético évacué du stade
    Amérique du Sud - Brésil - Atlético Paraná/Vasco de Gama

    Affrontements au Brésil : chronique d’un drame annoncé

    Dans un match - pourtant délocalisé - entre l’Atlético Paraná et Vasco de Gama lors de la 38e et dernière journée du championnat brésilien, une bagarre générale d’une rare violence a éclaté entre les deux camps de supporters. Un Jogo pas du tout bonito à 6 mois du Mondial.
  • On était au sacre raté de San Lorenzo
    Amérique du Sud - Argentine - San Lorenzo

    On était au sacre raté de San Lorenzo

    Tout était réuni pour que la fête soit totale : des concurrents qui se ratent, un stade plein à craquer composé uniquement de fans locaux, un adversaire qui ne joue rien. Ce dimanche, sous le soleil de Buenos Aires, San Lorenzo aurait dû être sacré champion d'Argentine et fêter toute la nuit avec ses supporters. Mais après 90 minutes de tensions et de frustrations, les supporters sont rentrés chez eux en silence, avec un triste 0-0 dans la besace.
  • Independiente vainqueur par abandon
    Rétro - Ce jour-là - 24 novembre 1963

    Independiente vainqueur par abandon

    En 1963, un parfum de scandale escorte le titre de champion d'Argentine d'Independiente. Lors de la dernière journée du tournoi, les joueurs de San Lorenzo, scandalisés par un arbitrage inique, vont finir par baisser les bras. Résultat : un grotesque 9-1.
  • Mauro Cetto (San Lorenzo)
    Argentine - Amérique du Sud

    Mauro Cetto: « Gignac va vite retrouver sa place devant »

    D’un côté de l’avenue Perito Moreno, la villa 11-14, l’un des plus grands bidonvilles de Buenos Aires. De l’autre, le stade et le centre d’entraînement du club de San Lorenzo. Après une opposition informelle sur terrain réduit, les joueurs signent des autographes et prennent des photos avec la vingtaine de fans présents, puis filent à la douche. L’occasion d’intercepter Mauro Cetto, rentré au pays après 10 ans passés en Europe, dont la majorité dans cette Ligue 1 qui lui est chère.
  • Hissez haut, Santiago !
    Le derby du week-end – Chili – Colo-Colo/Universidad de Chile

    Hissez haut, Santiago !

    Depuis quelques jours à Santiago, c'est l'effervescence. Au minimum deux fois l'an, c'est la même histoire : ça bruisse des choses du football dans les rues de la capitale chilienne, ça pronostique, ça chambre et ça se chamaille. Deux camps s'affrontent et se provoquent, attendant impatiemment que le coup d'envoi soit sifflé. Car oui, dimanche, c'est jour de derby : Colo-Colo affronte Universidad de Chile.
  • Wesh gros.
    Amérique du Sud - Brésil - Goias

    Walter, le vrai Gronaldo

    Oubliez Fred, Seedorf ou Ronaldinho. Le meilleur joueur actuel du championnat brésilien, c'est Walter, un attaquant gras comme un cochon, mais qui plante comme un sagouin. Bon appétit.
  • Diego a eu ses fleurs préférées pour son anniv'.
    Anniversaire - Diego Maradona

    Happy birthday, Diego !

    53 ans pile, aujourd'hui. Diego Armando Maradona est toujours en vie. Un sacré miracle très rock'n'roll quand on y pense…
  • Waldino Aguirre : Un goleador tué par la police
    Rétro - Ce jour-là - 28 octobre 1977

    Waldino Aguirre : Un goleador tué par la police

    Idole de Rosario Central, Waldino Aguirre s'éteint le 28 octobre 1977 dans un commissariat, après avoir été torturé. Pas d'implication politique ici, en plein régime militaire, seulement la fin tragique d'un homme de 56 ans pour qui le football constituait le seul et trop mince filet de protection.
  • Maradona porté en triomphe par les joueurs de Deportivo Riestra
    Amérique du Sud - Argentine - Deportivo Riestra

    « Maradona lui tend la main et lui dit... »

    Il y a deux mois, Diego Maradona faisait à nouveau la Une en Argentine. L’ancien meilleur joueur du monde a accepté l’offre de Speed, sponsor du club de Deportivo Riestra, qui évolue en 4e division argentine, et est devenu « assesseur spirituel » de l’équipe. Membre de l’équipe, Gastón Romano raconte le week-end foufou passé avec Diego.
  • Keirrison en larmes après son but contre Cruzeiro
    Amérique du Sud - Brésil - Coritiba

    On a retrouvé Keirrison

    L'ex-grand espoir du foot brésilien vient de marquer son premier but en plus de deux ans, avant de fondre en larmes sur le terrain. Compréhensible au vu de sa trajectoire ses dernières saisons.
  • Guillermo Lorente : « Dans un Clásico, être favori ne sert à rien »
    Amérique du Sud - Argentine - Rosario Central/Newell's Old Boy

    Guillermo Lorente : « Dans un Clásico, être favori ne sert à rien »

    Événement ce dimanche en Argentine : après plus de trois ans d’absence, le football local retrouve l’un de ses plus vieux et plus beaux clásicos. Celui de Rosario, entre Central, revenu dans l’élite, et Newell’s, champion en titre et favori à sa propre succession. L’occasion de discuter avec le président de Newell's, Guillermo Lorente, du renouveau de Newell’s, du match et de David Trezeguet.