En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 9e journée
  3. // Torino/Parme

Amauri et Zlatan face aux sept milliards

Quand on est en haut de la montagne, le vent souffle fort. Pour y rester, il faut du talent, mais ça n'est généralement pas ce qui manque. Il faut surtout une tête, un mental, une envie sans répit. Parce que c'est dur. Même pour les géants. Un jour, Amauri a voulu monter tout en haut de la montagne. Sur son chemin, il a croisé Zlatan Ibrahimović. Fou, ou tout simplement sûr de lui, il pensait pouvoir arriver plus haut que le Suédois.

Modififié
Zlatan Ibrahimović a gagné 23 titres en 15 saisons. Il a écrit des moments et une époque : un style, un verbe, un charisme. Pourtant, la terre entière aime répéter qu'il est « mauvais » dans les grands moments, en Ligue des champions, parce qu'il n'est jamais tombé au bon endroit au bon moment. Le monde aime le répéter, parce que l'homme aime certainement penser que l'arrogance ne doit pas gagner à la fin. Puisque Zlatan parle tant, le monde a naturellement envie de lui répondre. Et peu importe si le Suédois est l'un des joueurs les plus travailleurs et professionnels qui soient. Xavi, derrière ses airs de petit prêtre du beau jeu, est pourtant plus arrogant que Zlatan. Mais Xavi n'a jamais commis le péché de penser pouvoir devenir le meilleur. Zlatan, lui, vit pour cette quête. Il le dit et il le montre, parce que c'est vrai. Alors, l'arrogance, ça permet de dire la vérité avec le sourire. Mais derrière l'humour et sa légèreté, il y a la haine, la colère, l'envie démente, le combat quotidien. C'est irrationnel de vouloir être le premier parmi sept milliards. « Quand je suis arrivé à Amsterdam, j'étais un tigre prêt à affronter le monde » , raconte Zlatan. Et un jour, un certain Amauri a pensé être assez fort pour participer à cette folie…

Il était une fois, il y a six ans…


En 2008-2009, le binôme Mourinho-Ranieri fait la loi en Serie A. En conférence de presse, les deux entraîneurs se cherchent et se provoquent. Sur le terrain, ils peuvent tous les deux compter sur leur héros, leur buteur, leur bête. D'un côté, Zlatan Ibrahimović. De l'autre, Amauri. La saison précédente, le Brésilien a marqué 15 buts pour Palerme, pas très loin des 17 du Suédois à Milan. L'homme au bouc est alors un personnage de la Serie A. De septembre à décembre, le Brésilien marque 11 buts en 17 journées de Serie A, et se permet même une tête de la victoire contre le Real Madrid en Ligue des champions. Avant d'essayer de le faire venir à Madrid en 2010, José Mourinho affirme que le Brésilien est « le joueur qu'il craint le plus en Serie A » .

Le 16 décembre 2008, Tuttosport annonce la couleur en Une : « Amauri a chassé Ibra » . Justification : « Le Brésilien a démoli les regrets et la colère des tifosi de la Juve envers le Suédois. » Et quand sa Juve affronte Chelsea en huitième de finale de C1, le choc est présenté comme un duel Amauri-Drogba. Rien que ça. Pierluigi Casiraghi, sélectionneur des U21 italiens, présente : « L'Ivoirien a plus d'expérience internationale, mais Amauri a quelque chose en plus, dans le jeu aérien. De la tête, il est unique. » Dans la bouche du grand Guidolin, Amauri est même « le Drogba blanc » . Durant quelques semaines, Amauri est donc sur le ring. Mais au terme de cette saison 2008-2009, un Zlatan transformé par Mourinho finit enfin meilleur buteur d'Italie (25 buts), tandis qu'Amauri perd pied et chute, les ailes brûlées (12 buts).

Le théâtre parmesan


Mais Amauri aussi est capable de numéros extraordinaires. À l'entraînement, il fait certainement toutes les semaines des gestes de grand buteur. Des gestes à la Ibra. En commun, ils ont bien la taille, une coupe de cheveux de sombre chevalier et le goût de la différence. Mais la réalité de la compétition, là où vous êtes « seul contre le reste du monde  » comme le dit Dani Alves, est différente. Le meilleur, c'est le meilleur des meilleurs, le plus fort parmi les plus forts. L'attaquant qui marque doit se défaire d'un défenseur entraîné comme un pitbull face à un gardien araignée. C'est jordanesque ! Deux épisodes, ayant eu lieu tous les deux à Parme, reflètent la différence de grandeur et les similitudes des deux héros. Acte I. Le 18 mai 2008, l'Inter se déplace à Parme pour le compte de la 38e journée de Serie A. Une ultime journée décisive dans la course au Scudetto. Le genre de match sur lequel toute une saison se joue : après, c'est le vide, l'été, les vacances, l'Euro aussi, et surtout du temps. Du temps pour se demander ce qui s'est passé, jouir des satisfactions et sangloter sur les désillusions. À Parme, Ibra est blessé. 0-0 à la 51e minute : la Roma est virtuellement championne d'Italie. Alors, Roberto Mancini fait entrer le Suédois, pour l'espoir. Onze minutes plus tard, un crochet sur Couto, une frappe dans le petit filet. 1-0. À dix minutes du terme, Ibra pense aussi à mettre au fond un centre de Maicon pour assurer le succès des siens. 2-0 et un héros qui ne s'arrêtera plus : d'autres victoires et exploits viendront, à Barcelone, à Milan et enfin à Paris.


Acte II. Six ans après cet épisode parmesan, le football allait à nouveau faire appel aux grands esprits le dimanche 19 mai 2014 pour la 38e journée de Serie A au Stadio Tardelli. Loin des projecteurs internationaux, le Parma de Donadoni joue sa qualification pour la Ligue Europa contre Livourne. Ce dimanche, Amauri n'est pas blessé, mais il est sur le banc parce qu'il n'a tout simplement jamais su gagner sa place dans le onze du Mister. Le Brésilien ressemble à un vieux boxeur à l'âme blessée. Une saison à 6 buts, quoi. Donadoni lui préfère le trident Cassano-Biabiany-Schelotto, trois anciens Intéristes. Alors, le destin le pousse une fois de plus dans ce précipice qu'est le dangereux parallèle avec Zlatan. Comme six ans plus tôt, passée la mi-temps, le score est de 0-0. À la 53e, Roberto (encore, tiens) demande à son buteur de remplacer Schelotto, autre oriundo. Neuf minutes plus tard, sur un corner tiré par Cassano à la Cassano, Amauri saute plus haut que toute la planète pour le 1-0. Puis, une deuxième fois, à dix minutes du terme – encore – Amauri s'impose dans les airs. Bardi s'interpose. Mais Amauri reprend. Un but en deux fois, en galère, à l'image d'une carrière qui aura mis du temps à trouver son chemin. Mais qui aura fini au fond des filets. Comme Zlatan, Amauri fête ce doublé comme s'il venait de sauver le monde à lui tout seul, avec cette joie unique du buteur salvateur, cette sensation chimique d'être quelque chose entre Achille et Tiger Woods. Bizarrement, pour une histoire d'égo et de chemin parcouru, Amauri se sent certainement plus que jamais Amauri à ce moment-là. Mais si l'exploit est complètement amauresque, c'est aussi parce qu'il s'avérera tout à fait inutile, puisque Parme sera privé de coupe européenne par l'UEFA pour des raisons financières.

Numéro 9 et combat de boxe


Entre 2009 et 2014, Amauri aura joué pour les couleurs de la Juve, Parme, la Fiorentina, Parme encore, et enfin le Torino. En tout, tandis qu'Ibrahimović aura marqué 119 buts, il n'aura fait que 31 célébrations. Comme à Parme, il aura parfois rappelé qu'il a eu la chance de se battre une fois les yeux dans les yeux avec Zlatan. À San Siro, il aura aussi marqué un but du talon, et il aura mis quelques bicyclettes. Mais rappeler ce combat contre Zlatan, c'est rappeler une défaite... Comme pour boucler la boucle, après treize saisons et neuf clubs en Italie, Amauri s'est engagé cet été avec le Torino. Une équipe à son image, celle d'un club à forte personnalité qui vit aux yeux de tous dans l'ombre d'un géant, intimement persuadé d'être plus grand. Malgré l'histoire, et malgré les défaites.

Quand on est si fort, et que l'on se croit encore meilleur, tomber sur encore plus fort peut s'avérer cruel. Plus généralement, dans n'importe quelle profession, qu'il est dur d'affronter ses limites. Un job qui nous file entre les doigts, un concours manqué, une fille dont le regard ne s'illumine pas. Un peu plus au nord de l'Italie, un autre buteur a préféré ne jamais en faire l'expérience, par peur de se brûler les ailes : Antonio Di Natale. Lui, il a refusé la Juve comme il aurait refusé de grimper la montagne. Silvio Baldini, son entraîneur à Empoli, l'expliquait ainsi : « Il préfère être le Saint-Père à l'Udinese qu'un bon joueur à la Juve. » Sans vouloir se plonger dans la psychologie d'Amauri, Amauri semblait s'entraîner pour battre Zlatan. Ses records à la Juve, son titre de meilleur buteur, sa réputation. Il aura même joué pour l'équipe nationale italienne pour convaincre le pays. Mais au contraire, dans sa propre quête, Zlatan a toujours répété qu'il ne pensait qu'à son propre jeu, parce qu'il était tout simplement persuadé qu'il était meilleur que tous les autres. Les numéros 9 sont des boxeurs en crampons. Et en 2009, la carrière d'Amauri avait été mise KO par un Suédois aux manières de Mohamed Ali.

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 21:22 Le très joli but d'Olivier Giroud 22
Hier à 11:57 Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 26
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 08:59 Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 29 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport)