1. // Football amateur

Amateurs : l'autre dure réalité du terrain!

0 3
Pendant que la Fédération bataillait sec pour son contrat avec TF1 (beaucoup moins avantageux que par le passé) et Nike (qui lui fait payer cher la moindre entorse, notamment chez les féminines qui iront aux JO avec Addidas), tout en négociant d'autre part les indemnités de départ de Domenech, à la base, dans les clubs locaux ou d'entreprise, la chute des effectifs se poursuit inéluctablement. Et cela depuis 6 ans maintenant. Au point que désormais le ballon rond est tombé en-dessous des deux millions d'encartés. La bonne tenue du futsal constitue en retour un trop petit réconfort, comme si les ventes de vinyles pouvaient sauver aujourd'hui l'industrie du disque. Dans un communiqué de reprise de saison l'AFFA, dénonce donc de nouveau «  le gouffre qui sépare la FFF de ses licenciés » .

Cette rentrée s'annonce d'ailleurs encore plus catastrophique (-14,5 %), et le départ massif des dirigeants et autres bénévoles risque certainement d'empirer les stats à venir. Les chiffres les plus inquiétants se retrouvent au passage chez les jeunes (-18%) et chez les filles (-17%), sensées pourtant remonter le moral des troupes après le beau parcours « éthique » des bleues. Les causes sont nombreuses, et beaucoup, avec raison, pointent l'image détériorée et vérolée de l'EDF, qui effrayerait les parents désireux de faire pratiquer un sport à leur gamins ou gamines. N'oublions toutefois pas que l'inversion de la courbe a débuté bien avant les crises de nerf et de gouvernance du mondial sud-africain. Les questions de fond (réforme territoriale qui épuise les ressources publiques, politiques fédérales et des districts pantouflardes, pensant probablement que la position dominante face aux autres disciplines relevait d'une rente automatique, etc.) demeurent toujours trop souvent abordées de manière pour le moins évasive. La DTN, sur la sellette et en pleine aggiornamento, devra peut-être aussi se pencher , à un moment quelconque, sur le moyen de reconstruire un foot éducatif et de plaisir.


A la suite de son élection, Noël Le Graët avait promis « de mettre l'économie au service du football amateur » . Effectivement , il serait temps avant d'être dépassé par le hand.


Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Bin oui entre instances qui se foutent de la gueule du monde, les récents dérapages de la sélection totalement impunis, vous ajoutez à cela le fait que ce sport est totalement pourri par l'argent(c'est cliché de dire ça mais c'est juste la réalité), à tel point qu'aujourd'hui les joueurs pros n'ont plus honte de dire haut et fort qu'ils pratiquent le foot en grande partie pour l'argent...Et je parle même pas des magouilles entre agents/sélectionneurs/Managers qui sont de plus en plus flagrantes... Bin moi je trouve ce résultat plutôt réconfortant en fait...
Je n'ai pas suivi cela de trop près mais il y a quelques temps des lois encadrant de très (trop ?) près les associations et le bénévolat sont passées, ont-elles eu un impact sur cette dégringolade ?
Ouf un bon papier aujourd'hui!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3