1. // Ligue des champions- J6
  2. // Benfica-Naples

Amadou Diawara, le mathématicien

Il y a cinq ans à peine, Amadou Diawara jouait au football avec l'équipe de sa paroisse, en Guinée. Cette saison, le voilà pourtant qui s'affirme comme la nouvelle sensation du milieu de terrain du Napoli. Un parcours hors du commun pour un joueur qui a défié l'autorité parentale pour donner vie à son destin. Diawara, lui, semble ne pas être surpris d'en être là où il est. Comme s'il avait tout calculé. Forcément, quand on a pour père un professeur de mathématiques, on se trompe rarement.

Modififié
Un jour, Amadou Diawara s'est réveillé, a pris une paire de ciseaux et a décidé de couper le cordon. « La première fois que j'ai dit à mon père que je voulais être footballeur, j'ai reçu une bonne claque. » Une gifle qui lui est alors administrée pour le punir d'avoir envisagé de choisir le ballon en dépit du bon sens. Mais pas de quoi traumatiser l'homme qui fait les beaux jours du Napoli depuis cet été. En bon joueur de duel, Diawara a toujours réussi à se construire dans la confrontation.

Footballeur masqué


Ce natif de Conakry ne répond pas au parcours tristement ordinaire du footballeur africain qui mise tout sur le football pour tenter de s'extraire d'un milieu difficile. Né en 1997, Amadou est élevé dans une famille instruite de la classe moyenne : son père est professeur de mathématiques, sa grande sœur Sira, elle, est pharmacienne. Quand le père de famille fait comprendre à son fils qu'il s'oppose fermement à ce qu'il envisage une carrière de footballeur professionnel, il pense alors que la question est définitivement réglée. Le débat semble clos et le foot est censé être banni du quotidien d'Amadou. Sauf qu'à quatorze ans, l'adolescent est déjà sacrément têtu. Plutôt que de baisser les bras, il persévère, mais en toute discrétion et avec la complicité de sa sœur, qui lui achète des crampons sans en parler au reste de la famille. « Sira m'a énormément aidé. Après l'entraînement, j'allais prendre ma douche chez un ami, puis ensuite seulement je retournais à la maison. Je continuais à faire ça en secret, puis un jour, mon père s'est rendu compte que j'étais très sérieux pour parvenir à atteindre mes objectifs et il m'a laissé jouer en paix. »

« Sur le plan défensif, il me rappelle Desailly, mais avec de meilleurs pieds »


Une détermination en forme de fil rouge d'une carrière définitivement pas comme les autres : après avoir avoir surmonté les réticences familiales, Amadou est rapidement repéré par un observateur local, alors qu’il évolue avec l’équipe de football de sa paroisse. Il part ensuite effectuer des essais en Italie. Là, plus aucune barrière ne fera désormais obstacle à son éclosion éclair. Après avoir joué quelques mois dans l'équipe amateur du Virtus Cesena, le Guinéen intègre rapidement le San Marino Calcio, en Serie C, avant de rejoindre Bologne lors de la saison 2015-2016. Sous Roberto Donadoni, il devient un élément déterminant du milieu de terrain, et puisque son talent n'est plus un secret pour personne en Italie, il file à Naples, où il est en train de faire son trou, à seulement dix-neuf ans. Autant de clubs où il a pu cultiver son goût du duel et de l’engagement, ainsi que ses aspirations à côtoyer un jour les sommets du football européen.

Sur le pré, son physique longiligne, sa hargne défensive et sa technique propre ébauchent le profil d’un joueur hybride, à mi-chemin entre le numéro six bagarreur et le milieu créatif, capable d’inventer des solutions de passes. Un style de jeu qui lui vaut d'être souvent comparé à Yaya Touré, « l'idole » de Diawara. « C'est le genre de joueur qui n'a peur de rien et a tout le temps faim  » , avance son ex-coéquipier à San Marino, Ivan Varone. « Je ne me souviens pas d'un seul entraînement où je l'ai senti démotivé. Il était toujours totalement engagé dans ce qu'il faisait » , confirme aussi l'ancien entraîneur de Diawara à San Marino, Fabrizio Tazzioli. « Beaucoup le comparent à Yaya Touré, oui. Il joue en deux touches, il a une vraie vision du jeu... C'est un jeune garçon, mais physiquement il est déjà opérationnel... Il est très solide dans les duels. Sur le plan défensif, il me rappelle Desailly avec moins de force physique, mais de meilleurs pieds. » Autant de compliments que Diawara accueille volontiers, pas effrayé d'affirmer publiquement ses ambitions : « C'est le niveau de ces joueurs-là que je voudrais atteindre. »

Partisan du clash


Des ambitions haut placées qui ont pu lui valoir de se créer des inimitiés en dehors des terrains. Car depuis qu'il a tenu tête à son paternel à l'adolescence, Amadou Diawara n'a jamais cessé de vouloir tracer sa route. Même s'il lui faut pour cela ferrailler en chemin avec ses dirigeants et ses entraîneurs. Quand Luis Fernandez, alors sélectionneur de la Guinée, multiplie les appels du pied depuis 2015 pour lui faire intégrer la sélection nationale, l'ancien Bolognais assume de mettre la priorité sur sa carrière en club, avant d'expliquer cet été son choix : «  Si l’année passée, je ne suis pas venu, c’est parce que je cherchais à confirmer. Actuellement, je suis bloqué par mon transfertNaples, ndlr)... Dès que ma situation va se débloquer et que je serai dans les meilleures conditions, je viendrai de moi-même en sélection. Après tout, je suis guinéen. » Pour valider son transfert à Naples, Diawara n'a en outre pas hésité à aller au clash avec sa direction, pas franchement enthousiasmée par l'idée de voir s'en aller l'un de ses meilleurs éléments. Amadou sèche ainsi tout le stage de pré-saison, ne se laissant pas atteindre par les critiques des tifosi qui le surnomment « l'enfant gâté  » . Un duel de plus pour Diawara, que le Guinéen remporte une nouvelle fois haut la main. Le milieu défensif s'engage ainsi fin août avec les Partenopei. Dans la foulée, il choisit d'évoluer avec le numéro 42. Celui que porte Yaya Touré à Manchester City. Quand on a pour père un professeur de mathématiques, on ne joue pas avec n'importe quel numéro dans le dos.

Par Adrien Candau Propos d'Ivan Varone et de Fabrizio Tazzioli recueillis par AC.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Sans doute la plus grande promesse du foot africain, selon moi (en considérant que Sadio Mané, à 24 ans, a déjà dépassé ce cap) ! Devant Baldé Keita, Naby Keita, Franck Kessié...

Joueur très impressionnant par sa maturité pour son jeune âge (19 ans seulement) ! Il m'avait déjà bluffé la saison dernière à Bologne et là il s'impose directement dans le milieu du Napoli, on dirait qu'il a déjà plusieurs saisons de Serie A dans les jambes. Aussi à l'aise techniquement que tactiquement et très complet. Très bon défensivement mais également dans la projection offensive, un vrai milieu relayeur à la Yaya Touré.

D'ailleurs je me faisais la réflexion que la Guinée dispose d'un sacré milieu pour les années à venir avec Amadou Diawara et Naby Keita (+ Sadio Diallo, à un degré moindre évidemment) ! Je ne suis pas assez spécialiste du football guinéen mais je me demande si c'est pas potentiellement leur plus belle génération...
Du coup il a foutu Jorginho sur le banc?
Non, il y a juste alternance au poste de milieu devant la défense dans le 4 3 3 de Sarri. Schématiquement, je dirais que Jorginho a un profil plus axé sur le jeu de passes, Diawara, lui, est plus fort physiquement et percute plus facilement balle au pied.
Ok merci. Y'a pas un titulaire récurrent lors des gros matchs? Il me semblait avoir entendu que Diawara avait été préféré à Jorginho lors de je-ne-sais-plus quel choc. Comme j'ai pas du tout suivi Naples depuis le début de saison, j'avais trouvé ça étonnant
Y'a pas de quoi. Sinon, Diawara est un peu le vice Jorginho en fait. Sauf que les deux ont un niveau assez égal à première vue meme si leurs styles respectifs différent. Et en effet, c'est Diawara qui a été aligné contre l'Inter en Serie A il y a quelques jours mais je suppose que c'était pour mettre au repos Jorginho en vue du match contre Benfica ce soir, qui est vraiment crucial
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Disons qu'il semblerait que Diawara est une pente ascendante là où Jorginho est sur une pente descendante.
L'un impressionne de match en match, l'autre déçoit depuis bien 3 mois.
Ceci dit, les statuts de ces deux joueurs n'est pas figé, et Jorginho n'est pas mis sur la touche définitivement non plus.
Un retour de l'Italo-brésilien n'est pas à exclure, mais franchement ça prend plutôt le chemin inverse.
4 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Diawara est passé devant Jorginho dans la hiérarchie.

L'italo brésilien joue les matchs moins importants depuis sa boulette face au Besiktas.

Pour le moment il ne percute pas des masses Diawara, mais il a une sérénité dans ses interceptions, remises qui le rend indispensable.
"Il y a cinq ans à peine, Amadou Diawara jouait au football avec l'équipe de sa paroisse, en Guinée".

En même temps à 14 piges...
Le mathematicien??? Serieusement les gars de Sofoot?

Il dit qu'il voit pas le rapport....
Lorsque je le vois si fort dans sont placements tactique est son intelligence dans le jeux je ne peux ke pensée à Laurent blanc est willy sagnol
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4