Alvaro Recoba ne suit plus l'Inter

Modififié
5 14
Toujours en activité en Uruguay avec le Nacional de Montevideo, Álvaro Recoba s'est rappelé au bon souvenir des tifosi de l'Inter dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport ce samedi.

L'Uruguayen qui a passé 10 ans sous les couleurs nerazzurre de 1997 à 2007 a toutefois confié ne plus suivre son ancien club : « Sincèrement, je n'aime pas trop l'Inter de Thohir. En fait, je n'aime pas trop l'ensemble du football actuel. Il y a une idée que si tu ne joues pas comme Barcelone, alors tu joues mal. Je ne regarde même plus la Serie A, même pas à la télé. Est-ce que Shaqiri et Podolski sont des bons renforts ? Je ne sais pas, je ne suis vraiment pas. Je sais juste que Roby (Roberto Mancini) est revenu et qu'il peut faire de belles choses. » El Chino a aussi évoqué son fabuleux pied gauche : « Tout joueur a une particularité. Moi, c'est mon pied gauche et mes buts sur corners directs. Est-ce que ça s'apprend ? Oui, mais pas seulement. Les Chinois et les Japonais font s'entraîner les enfants toute la semaine, mais nous, les Uruguayens, qui ne sommes que trois millions d'habitants, sommes dix fois plus forts. C'est dans notre sang. »

C'est simple le foot. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

quand la chine se mettra sérieux au foot sa pourra peut être faire mal
Les chinois se sont déjà mis au foot depuis un moment, et ne souffrent aucune concurrence en la matière : les espoirs chinois défoncent n'importe quelle nation en rentabilité / productivité pour la confection de ballons et d'équipement de foot.
Figo, Adriano, Recoba...

Une sacrée brochette de talents réunis.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Des incidents à Glasgow
5 14