En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Altıntop déglingue Özil

Avant le match de vendredi qui doit opposer l'Allemagne à la Turquie, Hamit Altıntop est revenu sur les questions identitaires qui ont surgi en Allemagne autour d'une Nationalmannschaft nouvellement métissée.

« Le football est parfois une affaire de sentiments, mais bien plus souvent de business » , a-t-il expliqué au quotidien Süddeutsche Zeitung. « Je suis quelqu'un de tolérant et je respecte le parcours de Mesut, mais je ne le soutiens pas » , a-t-il également indiqué à propos du joueur du Real Madrid qu'il présente comme « un frère » . « En tant qu'international allemand, Mesut a un lobby derrière lui, une plus grande valeur sur le marché des transferts et gagne plus d'argent. S'il avait choisi la Turquie, il n'aurait pas joué la Coupe du monde et ne serait pas au Real Madrid, c'est aussi simple que cela » , a ajouté Altıntop.

Enfin, le joueur du Bayern est revenu sur son parcours personnel : « Je dois beaucoup à l'Allemagne, j'ai appris beaucoup de choses, on m'a donné ma chance, mais mes parents sont venus de Turquie et je suis turc » .

Pour rappel, la communauté turque compte près de 2 millions de personnes en Allemagne.


SoM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 5 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 6 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27
À lire ensuite
Le come-back à 47 ans