En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Copa Libertadores
  3. // Ce qu'il faut retenir

Altitude et pape François : la Libertadores dans tous ses états

La phase de poules de La Copa Libertadores s'est terminée la semaine dernière, avec son lot d'émotions, de déceptions et de folies qu'on ne retrouve que sur les pelouses sud-américaines. Voici ce qu'il faut retenir avant de se jeter tête baissée dans les huitièmes de finale cette semaine.

Modififié
L'Argentine en pleine forme

Avec Vélez Sársfield, Lanús, Arsenal de Sarandí et San Lorenzo en huitièmes, l'Argentine est reçue 4 sur 5. Le plus surprenant reste le ratage des Newell's Old Boys de Trézégol et Maxi Rodríguez, qui s'étaient hissés en demi-finales sous la houlette de Tata Martino la saison dernière. Quatre sur cinq, c'était loin d'être gagné, parce que les monstres Boca et River n'étaient pas de la partie, encore moins l'Independiente, club le plus titré de la Libertadores avec sept trophées dans sa vitrine, qui évolue aujourd'hui en D2. Lanús a un palmarès assez pauvre même s'il a gagné la Copa Sudamericana (la C3 locale) l'an dernier et Arsenal est surtout connu pour être le club de Julio Grondona, tout-puissant patron de la Fédé argentine. Reste Vélez, qui a impressionné par la fluidité de son jeu et a terminé meilleure équipe de la phase de poules avec 15 points sur 18 possibles.

Le miracle du pape François

Entre les qualifiés argentins, mention spéciale à San Lorenzo, le seul grand club du pays qui n'a jamais soulevé la Copa Libertadores, une vraie obsession pour ses supporters. Sauf que depuis que Jorge Bergoglio est aux commandes du Saint-Siège, le « Ciclón » est au septième ciel. En décembre, le club du quartier de Boedo a remporté le championnat local lors de la dernière journée, alors que quatre équipes se tenaient encore en deux points. En Libertadores, le pape François est à créditer d'un autre miracle, encore plus fort. Mercredi dernier, lors de l'ultime journée, San Lorenzo devait battre Botafogo et soigner son goal average au cas où le petit poucet Independiente Del Valle battrait les Chiliens de l'Union Española, qui étaient déjà qualifiés. Dans une ambiance de folie au Nuevo Gazometro, les Argentins prennent vite la mesure de Cariocas complètement dépassés et mènent 2-0 à la 53e. Le problème, c'est que dix minutes plus tard, à Santiago, les Équatoriens prennent le large et gagnent 3-1, ce qui oblige le « Ciclón » à claquer deux autres pions pour aller chercher les huitièmes. Au Chili, le match devient complètement dingue et l'Union Española marque trois buts en un quart d'heure pour reprendre l'avantage. 4-3 à la 76e. À Buenos Aires, les supporters argentins exultent. Cinq minutes plus tard, patatras ! L'Independiente del Valle remet le couvert et finit par mener 5-4. Il reste une dizaine de minutes et le club du cœur de sa Sainteté doit absolument marquer. La fumée blanche apparaît enfin à la 87e. Ignacio Piatti, grand frère de Pablo, l'attaquant de poche de Valence, inscrit enfin le troisième but, son deuxième de la rencontre, et libère tout le peuple de Boedo.

Vidéo

Vidéo

Le fiasco brésilien

Alors que les Argentins s'éclatent, le Brésil l'a mauvaise. Depuis que la Libertadores a adopté son format actuel, plus ou moins calqué sur la Ligue des champions, c'est la première fois que trois équipes du pays cinq fois champion du monde sont éliminées dès la phase de poules. Un comble quand on sait que les clubs brésiliens sont censés tout écraser sur leur passage, vu que leurs budgets sont largement supérieurs aux autres. Ce n'est pas pour rien que le pays truste les quatre derniers trophées et a placé au moins un représentant dans les neuf dernières finales. Sauf que cette fois, Flamengo, Botafogo et Atlético Paranaense sont passés à la trappe et le champion national Cruzeiro a eu chaud aux fesses. Même l'Atlético Mineiro, tenant du titre, a déçu. Avec un Ronaldinho en panne d'inspiration, le Galo a bafouillé son football et a terminé en tête de son groupe uniquement parce que la poule était particulièrement faible.

Seul le Grêmio a des allures de favori. En plus de la fameuse grinta des clubs du Sud du Brésil, le Tricolor gaúcho a apporté une touche de talent avec les jeunes Luan et Dudu. En plus d'être intraitable à domicile, l'équipe de Porto Alegre a montré qu'elle sait aller chercher des résultats en milieu hostile, en tapant l'Atlético Nacional 2-0 à Medellin après avoir arraché le nul 1-1 face à Newell's à Rosario, grâce à un but inscrit dans les arrêts de jeu.

La palme du ridicule revient aux clubs de Rio. Botafogo et Flamengo ont flingué leurs chances en s'inclinant une fois chacun dans l'enceinte mythique du Maracanã, et pas contre des foudres de guerre. Le Fla a perdu 3-2 contre les Mexicains de León et le Glorioso 1 à 0 contre l'Unión Española. Le Maracanazo ne pardonne pas. En même temps, l'Uruguay, qui a infligé au Brésil le « vrai » Maracanazo en 1950, n'a pas à la ramener. Les deux grands clubs du pays, le Nacional (trois fois champion) et le Peñarol (cinq fois) ont été pitoyables, et le seul représentant encore en lice est le Defensor Sporting, plus connu pour son équipe de basket. Pourtant, le club a surpris son monde en surclassant le Cruzeiro et tient avec Giorgian de Arrascaeta, 19 ans seulement, la grande révélation du tournoi.

La surprise bolivienne

La Bolivie fait carton plein en plaçant ses deux représentants en huitièmes, Bolívar et The Strongest. Du jamais vu dans le format actuel. Jouer à La Paz est toujours un cauchemar pour les équipes adverses. À 3 600 m d'altitude, les organismes sont sérieusement mis à mal. Souvent, les visiteurs tentent d'imposer leur supériorité technique en première mi-temps, mais finissent par s'essouffler et se retrouvent à la merci des Boliviens. Cette saison n'a pas échappé à la règle, même si le Bolívar a un peu innové, en obtenant d'excellents résultats à l'extérieur (2-2 contre Flamengo au Maracanã et 1-0 contre León au Mexique) pour terminer premier du groupe 7. The Strongest, par contre, a fait dans le classique : 3 victoires en 3 matchs à domicile et un gros match nul 3-3 contre le nullissime Universitario à Lima.

Vidéo

La renaissance avortée d'Adriano

L'une des victimes du renouveau bolivien n'est autre que l'Imperador. On croyait l'ancien attaquant de l'Inter et de Flamengo perdu à jamais pour le foot, mais l'Atlético Paranaense a fait le pari un peu fou de lui accorder une nouvelle chance en début d'année. Malgré les habituelles frasques nocturnes qui marquent les premières semaines, il parvient par miracle à retrouver une condition physique à peu près acceptable et poste même fièrement un selfie torse-poil sur Instagram pour montrer à quel point il a fondu. Adriano fait ses grands débuts sous le maillot du Furacão en février contre The Strongest (victoire 1-0 à domicile). Le coach le fait entrer en jeu pour les cinq dernières minutes, il ne touche pratiquement pas la balle, mais pleure comme un bébé devant les caméras. C'est son premier match en deux ans et certains médias brésiliens rêvent déjà (sérieusement) de le voir jouer le Mondial avec la Seleção.

Mardi dernier, à l'occasion de la dernière journée, les espoirs les plus fous sont permis. Il est titulaire pour la première fois, joue en marchant et égalise dans les arrêts de jeu de la première période, mettant fin à une disette de 773 jours sans faire trembler les filets. Ça tombe bien, l'Atlético a justement besoin du nul pour se qualifier. Pas de bol, l'équipe brésilienne craque en seconde période sous les effets de l'altitude, perd 2-1 et se fait sortir. Dégoûté, l'Imperador noie son chagrin dans la nuit, loupe deux entraînements de suite et se fait shooter par des paparazzi au concert d'Anitta, chanteuse sexy à succès. Trois jours plus tard, l'Atlético rompt son contrat. Le voilà sans club, de retour à la case départ.

Vidéo

SOS racisme

L'épisode le plus dégueulasse de cette Libertadores a eu lieu au Pérou. Le 12 février, le champion en titre Cruzeiro se fait piéger par l'altitude et les 3 200m de Huancayo, en perdant 2-1 contre le Real Garcilaso, mais le résultat n'est qu'anecdotique. Tinga, ancien milieu terrain du Borussia Dortmund, entré en jeu en seconde mi-temps, a été victime d'insultes racistes de la part des supporters locaux, qui imitaient des cris de singe à chaque fois qu'il touchait le ballon. L'affaire a fait grand bruit au Brésil. La présidente Dilma Rousseff est même montée au créneau, mais, comme d'hab, la Conmebol a fermé les yeux. Le club péruvien a tout juste écopé d'une misérable amende de 12 000 dollars. « J'aurais préféré que la punition aille au-delà de la simple amende, qu'il y ait une répercussion sociale, que le club soit obligé de mettre en place un programme contre le racisme. Après le match, j'ai appelé ma femme, qui m'a dit que mon fils avait pleuré devant la télé. Le lendemain, il n'a pas voulu aller à l'école » , s'est insurgé Tinga.

Des 8es équilibrés, mais sans gros choc

Si la Libertadores a une chose que la Ligue des champions peut lui envier en termes de règlement, c'est le système d'attribution des huitièmes de finale, qui ressemble un peu à celui des playoffs de la NBA. Pas de tirage au sort, prime à la méritocratie. Comme en Europe, les vainqueurs de groupe ne peuvent s'affronter entre eux, mais leurs adversaires sont attribués selon le nombre de points obtenus en phase de poules. Le meilleur premier affronte le pire deuxième, le suivant se tape le 7e, et ainsi de suite...

Du coup, cette saison, la confrontation la moins équilibrée est sans surprise celle entre les Argentins du Vélez Sársfield et les Paraguayens du Nacional, qui n'ont pas une once de tradition dans la compétition et sont déjà bien contents d'être en huitièmes. Les autres oppositions ont l'issue bien plus incertaine, même s'il n'y a pas vraiment de gros chocs entre favoris. La seule affiche entre deux anciens champions met aux prises les deux Atléticos (Nacional et Mineiro). Et encore, ils n'ont remporté le tournoi qu'une seule fois chacun (1989 pour les Colombiens de Medellin et l'année dernière pour les Brésiliens de Belo Horizonte). La rivalité Brésil-Argentine sera mise à l'épreuve dans un Grêmio – San Lorenzo qui ne risque pas de manquer de saveur.

Le programme des huitièmes de finale : matchs allers du 17 au 25 avril, retours du 23 avril au 02 mai

Nacional (Paraguay) – Vélez Sársfield (Argentine)
Arsenal (Argentine) – Unión Española (Chile)
Atlético Nacional (Colombie) – Atlético Mineiro (Brésil)
The Strongest (Bolivie) – Defensor Sporting (Uruguay)
San Lorenzo (Argentine) – Grêmio (Brésil)
Cruzeiro (Brésil) – Cerro Porteño (Paraguay)
Lanús (Argentine) – Santos Laguna (Mexique)
León (Mexique) – Bolívar (Bolivie)

Par Louis Génot, à Rio de Janeiro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs !
il y a 6 heures Mario Balotelli parodie Mario Kart 2 il y a 10 heures Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 21 il y a 12 heures Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 61
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 22 heures Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 35 Hier à 11:15 Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 Hier à 10:53 Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 20 Hier à 09:48 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 30 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1
À lire ensuite
L'équipe type du dimanche