Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/2
  3. // Chelsea/Barcelone (1-0)

Altercation à l'hôtel du Barça

Le tabloïd britannique The Sun raconte aujourd'hui une bien étonnante histoire, qui s'est déroulée dans l'hôtel londonnien du Grosvenor House, où logeait les joueurs du Barça en vue de leur match de Ligue des Champions face à Chelsea ce mercredi.

La veille de la rencontre, trois jeunes fans anglais, James McWatt, Ryan Hill et Steve Carruthers se trouvent dans l'établissement. Ils ont réservé une chambre dans l'unique but de croiser leur idole Lionel Messi, et lui demander un autographe. Quand ils aperçoivent le triple ballon d'or, les supporters l'interpellent. Et alors que l'Argentin va s'exécuter, Dani Alves, qui se trouvait non loin de là, s'interpose.

Il lance un gros "NON" et demande aux jeunes hommes d'arrêter de filmer avec leurs portables. James détaille dans The Sun que le latéral brésilien "s'est énervé, criant en espagnol. Je suis parti mais il était vraiment furieux. Nous sommes remontés dans notre chambre. Plus tard, la sécurité de l'hôtel et deux officiers de police sont venus dans notre chambre. Ils nous ont dit que l'équipe voulait que nous quittions les lieux."

Conclusion du pauvre James : "Nous n'avions pas bu et n'étions pas bruyants, simplement heureux et excités de rencontrer Messi. Je n'ai plus aucun respect pour Barcelone."

Trois aficionados en moins pour le Barça.



AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 13 Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 13
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall
À lire ensuite
L’amertume d’Iniesta