Alpha Blondy : « Je déteste les défaites »

De l'affaire des quotas à la CAN 2012, à l'occasion de la sortie de son nouvel album « Vision » , Alpha Blondy dévoile son amour pour le ballon et revient avec passion sur les temps forts de ces dernières semaines.

Modififié
0 5
Alpha Blondy, fan de foot ?


J'aime regarder le foot mais je déteste les défaites ! Voilà pourquoi il y a deux équipes que je supporte... mais que je ne veux pas regarder jouer : la Côte d'Ivoire et l'équipe de France. La raison ? Voici des gars, à chaque fois que tu penses qu'ils ont le match en poche, ils vont s'arranger pour le perdre ! S'ils gagnent, je sors et je fais la fête. Mais s'ils perdent, je rumine ma colère. Comme on dit : « Les grandes douleurs sont muettes » .



Vous avez été joueur ?


Oui, quand j'étais au collège, au poste d'avant-centre. Mais tu sais, un ballon dans les couilles, ça fait très mal ! Le micro est mieux. De toute façon, je n'étais pas très doué, et tous les matches finissaient par une bagarre... mais bon, j'étais en sixième, ça n'était pas professionnel !



Que symbolise le football en Côte d'Ivoire ?


A Abidjan, le football est une religion. Tous les jeunes des quartiers, précaires ou riches, aiment le football. Même les partis politiques suivent les matches ! Le seul moment où ils sont d'accords, c'est d'ailleurs lorsque jouent les Eléphants. A ce moment-là, ils font une trêve.



Une équipe préférée en championnat ?


Avec mon métier, je n'ai pas le temps de suivre les championnats. Mais pendant la Coupe du monde, je suis scotché devant la télé ! Parfois, en tournée, les soirs de concert, on demande à avoir une télé dans la loge et on dit à notre manager de rester dedans. Quand notre équipe gagne, il vient nous faire signe sur scène. Là, on met le paquet ! Quand on perd, le reggae devient moins rock, tout à coup très moelleux...



Comment avez-vous vécu la récente affaire des quotas ?


On m'en a parlé à Saint-Martin, je tournais le clip du titre « Vuvuzela » . Au départ, j'ai cru que cette histoire de quota était une blague. On ne doit pas parler de quota dans le football. Il faut dire à celui qui a trouvé ce mot, « quota » , ce proverbe de Confucius : «  Peu importe que le chat soit gris ou noir pourvu qu'il attrape les souris » . L'équipe de France, cette équipe arc-en-ciel, c'est le reflet de cette France vraie. Les habitants qui vivent en France sont là par amour pour elle. Les pieds te mènent où ton cœur désire. Et je pose une question : si demain la France entre en guerre, on fait quoi ? On va faire imposer des quotas ? Cette histoire de quota est une connerie. Qu'on me permette de faire de l'ingérence dans les affaires de la France...





Selon vous, Laurent Blanc aurait-il dû quitter ses fonctions ?


Il peut se tromper. C'est un homme. On ne va pas le foudroyer pour ça... Tout humain peut se tromper. Simplement, qu'on arrête de parler de Français de souche multiséculaire ou de Français de circonstance... Qu'on arrête ça. Il y a une France, une et indivisible. Dans le bonheur comme dans l'adversité. Il ne faut pas que la France s'appauvrisse de sa richesse arc-en-ciel.



Eliminatoires de la Can 2012, un groupe prenable ?


Burundi, Rwanda, Bénin... Normalement, si les Ivoiriens sont décidés, on les prend en dessert, et on attend les autres. On est premier avec neuf points, et là encore on est modeste. Et puis attention, un Eléphant qui perd, ça trompe !



Dernière CAN remportée en 1992, en 2012 ça fera 20 ans...


Si on gagne la CAN en 2012, je fais un concert gratuit à Abidjan et j'invite l'équipe qu'on aura battue pour qu'ils se consolent en musique !



Didier Drogba, un proche ?


Je l'ai eu au téléphone une fois. Je l'aime beaucoup. Lors du mondial 2006, j'étais en Allemagne quand les Hollandais nous ont éliminés. Mais c'est à cause du maillot ! Nous, notre couleur de maillot, c'est orange, blanc, vert... Eux étaient en orange, ils ont copié notre couleur, ça porte malheur !



Selon Alpha Blondy, le football peut-il sauver des vies ?


Bien sûr ! Voilà pourquoi dans le processus d'unification et de réconciliation de la Côte d'Ivoire, les footballeurs et les musiciens ont un rôle très important à jouer. Drogba et ses camarades : Kalou, Yaya Touré... Tous ces gars ont un rôle vital à jouer, car c'est le seul parti politique dans lequel tout le monde adhère, y compris les politiciens !



Propos recueillis par Romain Lejeune

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

merci SF pour cette interview quel bonhomme alpha blondy
Il y a une France, une et indivisible. Dans le bonheur comme dans l'adversité. Il ne faut pas que la France s'appauvrisse de sa richesse arc-en-ciel.

il a tout dit...
prends ça Lilian Thuram!
woyoyoy brigadier sabari
kantinho 24 mai 2011 11:29
c'est clair, Thuram s'est exprimé trop rapidement, et je trouve son opinion sur Laurrent blanc un peu dur. Mais, quand on a, comme lui, tout donné pour ce maillot bleu, recu la legio nd'honneur, et, et, et. Et bien, je comprends qu'il ait les boules d'entende ce type e commentaire. Je suis degouté aussi. Ils veulent empecher des gamins de jouer pour la France. Mais c'est le meilleur moyen de les degouter de la France. J'espere que le prochain zizou choisira le pays de ses parents, puisqu'ici, c'est un kabyle, pas un francais...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 5