1. // Coupes d'Europe
  2. // 2e journée C1 et C3

Alors, qu'ont fait les adversaires des clubs français ?

Barcelone a régalé au Camp Nou et s'apprête à déguster un PSG à l'arrêt. Idem pour le PAOK, vainqueur 4-0 et leader du championnat grec. Pour les autres, l'espoir est possible. Le Zénith a concédé son premier match nul en Russie et le Dnipro a été éliminé en Coupe d'Ukraine.

Modififié
4 14

Ligue des champions

L'adversaire du PSG : FC Barcelone

Victoire 6-0 face à Grenade en championnat

Auteurs d'un véritable feu d'artifice offensif au Camp Nou, les hommes de Luis Enrique ont parfaitement préparé leur prochain déplacement à Paris en Ligue des champions. Il y en a eu pour tout le monde. Très en vue depuis le début de la saison, Neymar a inscrit un triplé retentissant. Le Brésilien a d'abord ouvert le score sur une erreur défensive (25e), avant de se retrouver à la conclusion d'une superbe action collective (67e). Il avait déjà corsé l'addition avant la mi-temps (45e) sur une action initiée par un Lionel Messi étincelant. Auteur d'un doublé et d'une nouvelle passe décisive, l'Argentin est encore un peu plus entré dans la légende en inscrivant son 400e but en carrière. Parfaitement intégré au collectif, le Croate Ivan Rakitić y est aussi allé de son but, sur une tête décroisée (43e). Autant dire que ça sent le pâté.

L'adversaire de Monaco : FC Zénith

Match nul 0-0 face au Spartak en championnat

Largement en tête de son championnat grâce à huit succès de rang, le Zénith Saint-Pétersbourg a néanmoins baissé de pied ce week-end en concédant le nul à domicile contre le Spartak Moscou (0-0). Vierge de buts, la rencontre n'était pourtant pas pauvre en émotion, puisque les montants ont tremblé à quatre reprises. Du côté du Zénith, ce sont Hulk, d'une frappe puissante (64e), et Garay, à la dernière minute (91e), qui auraient pu trouver la faille à quelques centimètres près. Mais les Moscovites sont aussi passés tout près de l'ouverture du score sur un contre de Jurado (15e) et une tête de Insaurralde (55e). Du 50-50 donc, on se quitte bons potos.

Ligue Europa

L'adversaire de Lille : Wolfsburg

Victoire 2-1 face au Werder en championnat

Emmenés par un Kevin De Bruyne à nouveau décisif, les Loups de Wolfsburg se sont imposés à domicile face au Werder de Brême lors de la sixième journée de Bundesliga. C'est Ricardo Rodríguez qui a ouvert le score sur une passe du Belge (15e), avant que le Werder ne revienne à égalité grâce à une réalisation de Marnon Busch (37e). C'est finalement l'inusable Ivica Olić qui a inscrit le but de la victoire en seconde période (57e). Après des débuts délicats en Bundesliga, ce succès étriqué permet aux hommes de Dieter Hecking de remonter à la septième place du championnat, à six points du Bayern, tandis que Brême s'enfonce à l'avant-dernière place.

L'adversaire de Guingamp : PAOK Salonique

Victoire 4-0 face à l'OFI Heraklion

Éliminé cette semaine de la Coupe de Grèce par l'Apollon Kalamarias, le PAOK s'est largement ressaisi ce week-end. Les joueurs d'Angelos Anastasiadis ont atomisé le sympathique club de l'OFI Heraklion, 4-0. Un succès net et sans bavure, qui s'est dessiné dès la deuxième minute de jeu, avec l'ouverture du score de ce bon vieux Răzvan Raț. L'ancien défenseur du Shakhtar va même s'offrir un doublé juste avant la pause. Mak et Athanasiadis se joignent à la fête, pour le 4-0 final. Conséquence : le PAOK prend seul la tête du championnat grec, grâce notamment à la défaite de l'Olympiakos face à l'Atromitos (1-0). Le club grec, vainqueur 6-1 du Dynamo Minsk lors de la première journée de poules d'Europa League, arrive donc au Roudourou avec un moral gonflé à bloc. Et des supporters bouillants, aussi.

L'adversaire de Saint-Étienne : Dnipro Dnipropetrovsk

Défaite 1-0 face à Volyn Lutsk en coupe

Le match le plus attendu du week-end a finalement débouché sur la défaite des adversaires des Stéphanois en Ligue Europa. Dnipropetrovsk s'est incliné sur un pénalty transformé par Eric Bicfalvi à la 37e minute. Mais ça va, c'est de la Coupe d'Ukraine. Après sept journées de championnat, les hommes de Myron Markevich restent bien calés en première position, un point devant le Shakhtar Donetsk et deux devant le Dynamo Kiev.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lefootologue Niveau : DHR
En gros le seul club qui a une mince chance c'est Guingamp. On est pas dans la merde !
Ça sent la fessé en coupe d'Europe le pire sera pour Lille et PSG je pense
got_feu_dami Niveau : CFA
n'empêche, même si ça sent un peu le paté, j'espère que le psg ne va pas se prendre un 6-0 à la Granada style...
l'indice putain l'indice...
Sofootislame
Le PAOK a battu 4-0 l'OFI Cète et est en tête du championnat grec...
Les brèves de So Foot, c'est beau...
TontonTété Niveau : Loisir
Le Barça a pas encore pris de but cette saison si je dis pas de conneries...
Je suis en quête d'un expert : ça vaut quoi le championnat Ukrainien cette année? Le conflit a affaibli le niveau général (exode massif des joueurs) ou pas du tout?

En gros, est-ce que la première place du Dniepro est significative?
2 buts et 2 passes pour Messi (une pour Rakitic, une pour Neymar)
Attention indice !

Parce que Wolfsburg et Dnipro, c'est bien meilleur que Airbag Patatram et Kosovar !

Et après la montagne Florentine, Guigamp s'apprète à affronter un géant, le PAOK.

La L1 tremble...
Message posté par zoto
Ça sent la fessé en coupe d'Europe le pire sera pour Lille et PSG je pense


le PSG a du mal à dominer les équipes regroupées.
je vois mal le Barça laisser la possession à ses adversaires, même à l'extérieur.
Conclusion : un bloc resserré, quelques pistons pour enclencher les actions (Matuidi, Verratti) et une ou deux flèches devant (Lucas, Lavezzi). Dommage pour eux que Zlatan soit absent, peut-être que Pastore peut épouser le rôle de pointe haute en phase défensive pour orienter les contres.

Lucas sur Mathieu, sérieux il y a un truc à faire - ceux qui prédisent une branlée pour le PSG n'ont, à mon avis, pas bien analysé les carences de ce PSG version Blanc.

Certes, il est capable de mettre VdW et Aurier à droite, Digne et Maxwell à gauche, EDF-style.
Je ne suis pas aussi pessimiste, pour le PSG ça peut être le match pour se relancer. Tout dépendra de l'agressivité du milieu français (et de Messi comme d'hab).
Message posté par TontonTété
Le Barça a pas encore pris de but cette saison si je dis pas de conneries...


Ouais comme la Juve.

Mais ça devrait cesser cette semaine avec le déplacement de l'autre FC Quatar à Paris et le déplacement des turinois à Madrid (face au vice champion d'Europe, pas le real, hein).
Message posté par ouam


le PSG a du mal à dominer les équipes regroupées.
je vois mal le Barça laisser la possession à ses adversaires, même à l'extérieur.
Conclusion : un bloc resserré, quelques pistons pour enclencher les actions (Matuidi, Verratti) et une ou deux flèches devant (Lucas, Lavezzi). Dommage pour eux que Zlatan soit absent, peut-être que Pastore peut épouser le rôle de pointe haute en phase défensive pour orienter les contres.

Lucas sur Mathieu, sérieux il y a un truc à faire - ceux qui prédisent une branlée pour le PSG n'ont, à mon avis, pas bien analysé les carences de ce PSG version Blanc.

Certes, il est capable de mettre VdW et Aurier à droite, Digne et Maxwell à gauche, EDF-style.




J'ai envie d'adhérer a ton analyse que je trouve juste dans l'ensemble, mais je serai pas aussi optimiste que toi sur deux points:

Le PSG sait-il défendre aujourd'hui ? Si c'etait peut etre le cas sous Ancelotti, on l'a vu ces derniers temps, face à Lyon et Toulouse, et de manière plus remarquable encore contre Chelsea l'année dernière au retour ou les anglais se contentaient de jouer lon, ils ont du mal à ressortir quand ils sont acculés.

Et Pastore en pointe basse, c'est séduisant, je faisais ça sur PES avant que y'ait Zlatan au club, le problème c'est que dans la vrai vie je le vois mal réussir à jouer dos au jeu en pivot pour résister aux centraux/mdf adverses.
Message posté par Ollie




J'ai envie d'adhérer a ton analyse que je trouve juste dans l'ensemble, mais je serai pas aussi optimiste que toi sur deux points:

Le PSG sait-il défendre aujourd'hui ? Si c'etait peut etre le cas sous Ancelotti, on l'a vu ces derniers temps, face à Lyon et Toulouse, et de manière plus remarquable encore contre Chelsea l'année dernière au retour ou les anglais se contentaient de jouer lon, ils ont du mal à ressortir quand ils sont acculés.

Et Pastore en pointe basse, c'est séduisant, je faisais ça sur PES avant que y'ait Zlatan au club, le problème c'est que dans la vrai vie je le vois mal réussir à jouer dos au jeu en pivot pour résister aux centraux/mdf adverses.


t'as sans doute raison : pour Pastore, parce que ça peut convenir théoriquement (ex : sur PES ;) mais si ça n'est pas travaillé comme une solution, c'est mort.
pour la qualité défensive, Luiz est capable de se transcender sur les grands matches, s'il est un minimum protégé (ce serait intelligent de titulariser Cabaye, pour ça), et Marquinhos a bien progressé.
Encore une fois ça va faire beaucoup sur les petites épaules de Verratti...
Thor de Phecda Niveau : CFA2
Message posté par Lefootologue
En gros le seul club qui a une mince chance c'est Guingamp. On est pas dans la merde !


ben je pense qu c'est eux qui risquent de dérouiller le plus, tu vois...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 14