Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Almiron accusé de libertinage

Se taper les nanas de ses coéquipiers, c'est mal. Tony Parker en sait quelque chose. L'accusation plane cette fois-ci sur le joueur de Bari Sergio Almiron.



L'an passé, l'argentin avait été le grand artisan de la saison magique de Bari, qui, pour fêter son retour en Serie A, avait terminé à la 10ème place. Cette année, il s'est éteint, et Bari est bon dernier.



Cerise sur le gâteau, depuis quelques semaines, il est accusé par la presse de concentrer tous les vices : sorties nocturnes à la Ronaldinho, beuveries à la Govou et infidélités à la Beckham. Le milieu de terrain s'insurge. « On se trompe sur mon compte. J'ai juré amour éternel à Bari et j'ai toujours été correct avec tout le monde. En revanche, on me manque de respect, je ne mérite pas ça. Ce que les gens racontent, que je couche avec les femmes de mes coéquipiers, que je suis un traître, que je fais des soirées... tout ça est faux. Ce sont des rumeurs qui me blessent et qui blessent ma famille. J'accepte les critiques en tant que joueur, mais je ne peux pas entendre des histoires inventées sur moi » a-t-il déclaré à la Repubblica.



C'est tellement bien dit que l'on a presque envie de le croire. Si seulement Ribéry avait eu le même tact.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Pedretti déjà en vacances