1. // Euro 2016
  2. // Quarts
  3. // Pays de Galles-Belgique

Allen, l’architecte gallois

Derrière l’apparence frêle et la barbe imposante, il est le cerveau d’une sélection galloise qui vit un rêve éveillé. À vingt-six ans, Joe Allen distribue, régule, s’élève comme le garant indispensable à l’équilibre souhaité par Chris Coleman. Et donne raison aussi, le temps d’un Euro, aux flatteuses comparaisons.

Modififié
À s’y méprendre, le héros serait lui. Il faut dire qu’au premier abord, il a les traits de ceux prêts à partir en mission messianique. La barbe fournie et les cheveux longs jusqu’au cou, Joe Allen traîne une dégaine christique qui est loin de passer inaperçue. Une singularité qui prend même un peu plus d’épaisseur dans les rangs gallois où, depuis l’ouverture de l’Euro 2016, les hommages de ses fervents admirateurs ne cessent de se multiplier. De Bordeaux à Lens en passant par Toulouse et Paris, ce sont des banderoles et des affiches à son effigie qui sont arborées çà et là : « No Allen, No party » ou encore le très inspiré slogan « When God created Joe Allen, he was showing off » . Comme si le milieu de terrain était devenu la panacée personnifiée aux nombreux maux d’antan du pays de Galles. Pourtant, Joe Allen n’est ni le talisman Gareth Bale, ni le sémillant Aaron Ramsey, et encore moins le charismatique capitaine Ashley Williams. Non, il n’est rien de tout ça. Juste un soldat discret mais ô combien décisif dans l’historique aventure qu’est en train de vivre son pays.

Appelez-le « Welsh Xavi »


Pour s’en rendre compte et mesurer le poids de Joe Allen depuis le début de la compétition, il suffisait juste d’écouter récemment les quelques louanges chantées par son partenaire madrilène, Gareth Bale. « Je ne pourrai jamais en dire assez sur lui, assurait-il après la qualification acquise du pays de Galles en huitièmes de finale. Je pense qu’il effectue le sale boulot et que cela passe peut-être inaperçu. Mais nous, nous savons à quel point il est d’une importance vitale et combien il joue bien. Dans l’équipe, on lui est très reconnaissant. Peut-être qu’il ne fait pas les gros titres en dehors, mais c’est un membre important pour nous. Il travaille si dur à chaque match, je suis sûr qu’il continuera à faire des choses incroyables dans sa carrière. » L’hommage est à la fois appuyé et légitime. Sans pour autant que cela étonne véritablement le peuple du dragon rouge. Car sa réputation, le milieu de vingt-six ans l’a étoffée chez lui. À Swansea. Arrivé à neuf piges là-bas, il franchit les étapes patiemment avant de se voir ouvrir les portes de la catégorie professionnelle en 2007.

Youtube

Sous la houlette de Roberto Martínez, il faut d’abord appréhender les fondamentaux. Alors le gamin de Carmarthen apprend par le biais d’entrées en jeu en League One et en Championship. Mais c’est avec la venue de Brendan Rodgers sur le banc des Swans qu’il prend son élan. Après un exercice 2009/2010 contrarié par les blessures, le suivant le consacre comme un titulaire à part entière. Et aux côtés d’Ashley Williams, Nathan Dyer ou encore Scott Sinclair, Allen s’érige comme l’un des artisans majeurs de la montée en Premier League. Son manager nord-irlandais tombe tellement sous le charme qu’il l’embarque avec lui à Liverpool, à l’été 2012, et le qualifie ni plus ni moins que de « Welsh Xavi » ( « Le Xavi gallois » ) lors de sa présentation à la presse. Des comparaisons dithyrambiques qui, à l’époque, flattent un joueur tout de même soucieux d’avancer sans être escorté d’une étiquette encombrante : « Je ne prends pas ce genre de choses au sérieux. Certaines personnes ont peut-être vu cela comme quelque chose de négatif pour moi, mais j’ai plus vu ça comme un signe d’encouragement. C’est une source d’inspiration pour espérer devenir aussi bon qu’une personne comme ça. »

#JoeAllenAppreciationDay et passion des poulets


Si l’analogie prête quelque peu à sourire au regard du parcours étoilé de l’Espagnol, elle n’apparaît pas totalement saugrenue non plus. Milieu de petite taille (1m68), Joe Allen se distingue par la justesse de ses passes, son placement, sa vista, ainsi que sa faculté à dicter le rythme et à assurer l’équilibre de son équipe. Sa passe aveugle offerte à Jordan Ibe en demi-finale de League Cup cette saison (0-1 contre Stoke City, janvier) a notamment été l’une des trop rares illustrations de ses qualités. Parce que sur les bords de la Mersey, le chef d’orchestre gallois, désormais plus communément rebaptisé le « Welsh Pirlo » en raison de sa ressemblance physique avec l’Italien, n’a que sporadiquement étalé son talent. La faute à des blessures récurrentes, mais surtout à une irrégularité chronique. Souvent utilisé par son mentor Rodgers, il a été relégué au rang de second couteau derrière Can et Henderson sous l’égide de Jürgen Klopp (19 apparitions en championnat pour 8 titularisations). Ce qui n’a pas empêché le fantasque manager allemand de succomber à son tour. Comme le 8 mai dernier, à l’occasion d’un succès contre Watford (2-0), où le Red récite sa partition avec maestria : « Durant ma causerie, j’avais dit que ce serait cool si nous pouvions jouer du "Joe Allen football". C’est-à-dire être brillant techniquement, déterminé, très énergique. C’est un très bon joueur. Sans Joe aujourd’hui, tout aurait été complètement différent. »



Sans lui, le pays de Galles n’aurait sans doute également pas atteint le stade des quarts de finale du championnat d’Euro. Dans le 3-5-2 (ou 5-3-2) dessiné par Chris Coleman, il est une pierre angulaire chargée d’assurer la transition entre séquences offensives et défensives. Un architecte qualifié à maintes reprises d’ « irremplaçable » par son sélectionneur et dont l’offrande délivrée à Ramsey face à la Russie (3-0) a été unanimement saluée. « Si quelqu’un d’une autre équipe avait fait cette passe pour Aaron, un Espagnol par exemple, beaucoup se seraient extasiés dessus, confiait récemment son compatriote et partenaire de chambre de Neil Taylor. Mais Joe est très sous-estimé. (…) Je comprends pourquoi il a fait l’objet de comparaisons. Sauf qu’il n’y a qu’un seul Joe Allen et il est crucial pour nous. » Un homme à part qui cultive la discrétion, sauf quand il s’agit d’évoquer pour le magazine Chicken & Egg sa passion peu ordinaire pour les poulets – il en compte seize chez lui – et qui préfère laisser ses compères le mettre en avant. En témoigne le hashtag #JoeAllenAppreciationDay lancé chaque semaine sur Twitter pour célébrer le Britannique. « Nous avons un groupe de messagerie sur WhatsApp et, chaque semaine, nous avons une journée qui lui est consacrée, révélait, début juin, Ashley Williams à Wales Online. Parce qu’il a une belle barbe, une belle coupe de cheveux et que c’est un joueur classe. » Peu enclin à prendre la parole publiquement, le joueur capé à vingt-huit reprises s’est toutefois plié à l’exercice à l’orée de la phase à élimination directe. Pour livrer, notamment, cette formule lapidaire : « On arrive confiants et qui sait ce qui pourrait arriver ? » Avec Joe Allen, peut-être tout. Même l’impossible.

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

C'est vrai qu'il a toujours plutôt été un personnage, et on avait plus l'impression que c'était de la moquerie qu'autre chose, mais depuis l'arrivée de Klopp il a vraiment prit une autre dimension, là où sous Rodgers il avait beaucoup de peine à être constant, sous Klopp il a réussi à enchaîner beaucoup de bon match, qu'il soit titu ou sur le banc, il apporte beaucoup d'énergie au milieu, se bat, et c'est pour ça qu'en dehors de son personnage de Welsh Pirlo, c'est un vrai bon joueur, il eu besoin d'u déclic et j'espère qu'il sera capable de reproduire ça la saison prochaine.
Mon Joe, élimine ces Belges et reste sur les bords de la Mersey encore un petit peu
Abbé-Deschamps Niveau : Loisir
Faut arrêter avec cette hype Allen, le mec reste un joueur moyen +.
Le niveau des prestations du pays de galles sur cet euro a été très faible (hormis contre une Russie complètement démobilisée) donc même s'il est sorti un peu du lot sur 2 matchs faut se calmer.
Il est parfait pour un club type Swansea mais sûrement pas plus haut.
Looping Suarez Niveau : DHR
Moi ça fait un moment que je suis sous le charme de ce mec. Techniquement très bon, agressif... Je ne veux pas le voir partir cette été. Klopp on a Allen , on a pas besoin de recruter zielinski.
En tous cas cela promet à Liverpool un très bon milieu, avec Can & Henderson (en espérant que ce dernier retrouve son niveau d'avant sa blessure au pied). Perso j'aimerais que Klopp teste les trois alignés ensemble.
Abbé-Deschamps Niveau : Loisir
Voilà le problème de Liverpool, se contenter de joueurs moyens: Allen, Milner, Henderson, Sakho... Tous des mecs irréprochables sur leur investissement mais qui ne te feront jamais gagner un titre, même si j'espère me tromper pour cette année !
Message posté par Anfield_Road
C'est vrai qu'il a toujours plutôt été un personnage, et on avait plus l'impression que c'était de la moquerie qu'autre chose, mais depuis l'arrivée de Klopp il a vraiment prit une autre dimension, là où sous Rodgers il avait beaucoup de peine à être constant, sous Klopp il a réussi à enchaîner beaucoup de bon match, qu'il soit titu ou sur le banc, il apporte beaucoup d'énergie au milieu, se bat, et c'est pour ça qu'en dehors de son personnage de Welsh Pirlo, c'est un vrai bon joueur, il eu besoin d'u déclic et j'espère qu'il sera capable de reproduire ça la saison prochaine.


J'ai pas vu une tonne de matchs de Liverpool cette saison mais comme dit dans l'article j'avais plus l'impression que c'était un second couteau derrière Can qui est devenu indiscutable. Et je pense que ça n'évoluera pas l'année prochaine parce qu'il n'a pas le profil pour jouer sur la vitesse et la verticalité prônées par Klopp. Ca restera un bon joueur pour taper les équipes du bas de tableau de Premier League.
PainInTheArsenal Niveau : Loisir
Un mec classe et un enragé sur le terrain. Le genre de type prêt à mourir sur le terrain. L'ouvrier de l'ombre. Son entrée et son égalisation à la 90e lors de Liverpool-Arsenal m'avait fait mal.

Il réalise un bel Euro mine de rien.
Message posté par Abbé-Deschamps
Voilà le problème de Liverpool, se contenter de joueurs moyens: Allen, Milner, Henderson, Sakho... Tous des mecs irréprochables sur leur investissement mais qui ne te feront jamais gagner un titre, même si j'espère me tromper pour cette année !


oué enfin quand on gagne ligue des champion avec traoré et smicer sur le terrain, je voit pas ce que les joueurs que tu cites ont a leur envié ...
sans parler que les "joueurs moyen" ont quand meme fait une finale de ligue europa cette saison ...
on parlera pas de l'atletico construit a grand coup de "joueur moyen" (re)devenu une place forte du football europeen en moins d'une dizaine de saison...
un grand coach et un grand collectif serra toujours superieur a une somme d'individualité dans le football
zinczinc78 Niveau : CFA
Typiquement le genre de joueur qui mériterait de faire le sale boulot dans un grand club, histoire de gagner des titres..
Message posté par Abbé-Deschamps
Voilà le problème de Liverpool, se contenter de joueurs moyens: Allen, Milner, Henderson, Sakho... Tous des mecs irréprochables sur leur investissement mais qui ne te feront jamais gagner un titre, même si j'espère me tromper pour cette année !


Pourquoi ca serait un problème ? L'investissement, l'énergie, la dépense c'est en grande partie ce qui constitue l'identité de Liverpool. Des gens comme Kuyt, pas des blaireaux précieux comme Sterling (son départ au final est tout sauf ironique).
C'est peut-être d'ailleurs le seul club en angleterre (bon avec stoke sans doute, mais c'est pas comparable) où le public peut admettre autre chose que l'éternel besoin du jeu léché à défaut de la victoire.
cul-terreux Niveau : CFA2
L'homme qui fait louper le titre à Liverpool en 2014 avec son raté contre Everton https://www.youtube.com/watch?v=Ip142enLzU0
J'espère franchement que Klopp va le garder. J'ai du mal à cerner si Klopp se dirige vers le 4-3-3 ou le 4-2-3-1. La venue de Mané et la confirmation du retour de Markovic tendent vers le 4-2-3-1, donc 2 milieux.
Can est indiscutable et Henderson est le capitaine. Allen fait cependant un super joker. Mais il y a aussi Milner et Grujic au milieu (Lucas s'en va apparemment) donc de belles options.
Alors la comparaison avec Xavi c'est évidemment exagéré il n'en a évidemment pas le talent, mais c'est un super joueur, et mine de rien il a souvent fait la dif' avec ses entrées.

Il a tout à fait sa place dans cette équipe. Très travailleur, bon techniquement, d'ailleurs il rate vraiment très peu de passes.

Ce soir j'espère qu'il fera la dif' pour les gallois. Come on Joe ! YNWA
Message posté par Kigur
oué enfin quand on gagne ligue des champion avec traoré et smicer sur le terrain, je voit pas ce que les joueurs que tu cites ont a leur envié ...
sans parler que les "joueurs moyen" ont quand meme fait une finale de ligue europa cette saison ...
on parlera pas de l'atletico construit a grand coup de "joueur moyen" (re)devenu une place forte du football europeen en moins d'une dizaine de saison...
un grand coach et un grand collectif serra toujours superieur a une somme d'individualité dans le football


Oui..et il serait peut-être temps un jour, sur ce site et ailleurs, qu'on daigne (re)considérer combien les succès des clubs anglais durent surtout jadis à de formidables entraîneurs..

Mais condition sine qua non pour ce-faire : rendre un jour au jeu anglais toute la considération qu'il mérite ; or on reste loin du compte à lire certains commentaires..

Tant que l'on s'évertuera panurgiquement à croire que le football anglais était arriéré, ou l'est par nature et qu'il fut ressuscité par des joueurs et techniciens étrangers : rien de bien intelligent à dire ni à espérer..
Abbé-Deschamps Niveau : Loisir
Message posté par Kigur
oué enfin quand on gagne ligue des champion avec traoré et smicer sur le terrain, je voit pas ce que les joueurs que tu cites ont a leur envié ...
sans parler que les "joueurs moyen" ont quand meme fait une finale de ligue europa cette saison ...
on parlera pas de l'atletico construit a grand coup de "joueur moyen" (re)devenu une place forte du football europeen en moins d'une dizaine de saison...
un grand coach et un grand collectif serra toujours superieur a une somme d'individualité dans le football


Totalement d'accord pour dire qu'un grand collectif et un grand coach priment.
Par contre je pense qu'encenser Allen de cette façon ce n'est pas très objectif alors qu'il a peu joué cette année et qu'il a été très décevant sur ses saisons précédentes.
De plus je ne vois pas ce que les joueurs de l'Atlético ont de "moyen" quand on parle de Koke, Gabi, Saul ou Tiago pour ne citer que les mecs du milieu de terrain.
Le parcours en Europa a été fantastique mais on a bien vu en finale que le niveau de certains joueurs limitent les ambitions.
Liverpool n'est pas un club taillé pour l'Europa League mais pour jouer la Ligue des champions et viser le titre chaque année.
Or pour ceux qui se souviennent de la campagne LDC de 2015 ce fut desastreux justement par un trop plein de joueurs moyens dont Lucas, Allen, Henderson, Sterling, Balotelli etc
J
Abbé-Deschamps Niveau : Loisir
Message posté par J-Will
Pourquoi ca serait un problème ? L'investissement, l'énergie, la dépense c'est en grande partie ce qui constitue l'identité de Liverpool. Des gens comme Kuyt, pas des blaireaux précieux comme Sterling (son départ au final est tout sauf ironique).


Je n'ai jamais dit le contraire et je considère Kuyt comme un grand joueur !
Ferme ta gueule enculé de zinc zinc de merde!Pour dire des conneries tais toi...

Allen revit depuis l'arrivée de Klopp donc j'aimerais bien le voir rester.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 2 heures La demi-volée de Gignac 2 il y a 3 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 4 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30