Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Féminines
  2. // France/Allemagne (2-4)

Allemagne super à l'aise

Le cauchemar continue. Quand la France joue l'Allemagne en compétition officielle, c'est toujours la RFA qui gagne. Filles ou garçons : même punition. Et ce sera comme ça jusqu'à la fin des Temps.

Modififié
Un mark = un franc !

Procédons par ordre. Séville 82... Rappelons pour les ignorants, les oublieux et les ablettes que le prélude de Séville 82, c'était Hanovre 1980 : le 18 novembre 80, la RFA avait bastonné les Bleus 4-1 en amical. Une boucherie : 2-0 au bout de 37 minutes, match plié. Un peu comme hier soir avec les gonzesses : 2-0 sec à la 32ème... Le carnage de Hanovre 80 annonçait la désillusion de Séville. Quand Rümmenigge avait réduit le score à 2-3 en prolongues, on savait que c'était foutu, que les Allemands étaient plus fort, ne serait-ce qu'à cause de leur maillot blanc avec l'aigle noir (le maillot le plus terrifiant de l'Histoire de foot, en fait). De ce désastre allait naître en France le syndrome « Grande Vadrouille » . En gros : les Allemands sont « peut-être » les plus forts, mais on les a mis en difficulté. Traduction : la France fait toujours jeu égal avec l'Allemagne. Face aux sceptiques, on ressort l'agression sur Battiston : « Et Schumacher, hein ? L'aurait pas du être expulsé, Schumacher, hein ? HEIN ?! » ...
La Grande Vadrouille, on le rappelle, c'est un immense succès cinématographique de la fin des années 60 où, dans la France de l'Occupation, nos inénarrables Bourvil et De Funès ridiculisent la Wehrmacht à eux tout seul... Récoltons les déclarations de nos petites françaises, hier soir, après la fessée teutonique. Camille Abily : « L'Allemagne est très forte et même si on perdu 4-2 à dix, on a réussi à les mettre en difficulté. » Gaëtane Thiney : « À 2-0, beaucoup pensaient qu'on allait prendre 5-0. Après, quand est revenues, les Allemandes avaient plus ‘la flippe' que nous » . Et le coach, Bruno Bini ? « Au final, 4-2, c'est très cher payé car presque toutes nos défenseuses ont pris des cartons. Je dirais que les Allemandes sont plus fortes, mais pas sur la deuxième période. On a fait jeu égal voire mieux quand on a réussi à poser le ballon au sol. Les filles ont donné une belle image des sportives de haut niveau. Elles ont fait honneur au maillot. Quel courage ! »

Des matchs plus courts ?

« Les Allemandes sont meilleures... mais pas sur la deuxième période » . Sic ! La Grande Vadrouille encore : Bourvil et de Funès écrasaient la redoutable armée allemande à coups de saucisson. Contre l'Allemagne, on devrait toujours faire durer les matchs comme ça nous arrange. Il faudrait les raccourcir un peu, en fait. En 82, l'arbitre aurait dû siffler la fin du match quand la France menait 3-1, et hier soir, avec les filles, on aurait dû remettre les compteurs à zéro à la mi-temps et invalider les deux premier buts allemands. Mais que fait la Fifa ?... En attendant, peu importe : on sait tous qu'hier soir la France a fait match nul symbolique 2-4, c'est ce qui compte. Ne croyez donc pas ceux qui vous diront que les Allemandes ont bouffé les Françaises tactiquement et physiquement et qu'à 2-0, elles ont choisi de gérer pour la suite (pas toujours très bien, certes). Qu'à chaque fois que les Bleues sont revenues au score, les Blanches en ont remis un dans la foulée.
Y'a deux étoiles de championnes du monde sur le maillot de ce pays qui rafle tout en compétions internationales, dans quasi toutes les catégories d'âge, y compris en CM 1 et CM 2... Ceci dit, l'aventure continue pour les Bleues, confrontées aux Anglaises, en quart, samedi, à Leverkusen. C'est jouable. On peut rêver : la France pourrait même retrouver l'Allemagne en finale. Si on annule la première mi-temps, les Bleues auront toutes leurs chances de l'emporter parce que les Allemandes sont meilleures, mais pas sur la deuxième période. A voir...


Paires, impaires et perd

Sinon, quels enseignements pour les garçons que ce Allemagne-France féminines d'hier soir ? Ben, pas grand-chose. Déjà, une fille, c'est pas fait pareil qu'un mec. Sinon on peut disserter sur la mixité loseuse, la parité dans la défaite. Les gars se font taper les années paires et les gonzesses perdent les années impaires. Même les années en décimales (Euro 2012, 5) on perdrait encore. Gros complexe germanique habituel... Pour rappel, les mecs ont paumé lors des deux dernières confrontations en compétition officielle : élimination en demies de Mondial, en 1982 et 1986. Ensuite, que des matchs amicaux étonnamment presque toujours gagnés par les Bleus (2-1 en 90 à Montpellier, 1-0 en 96 à Stuttgart, 1-0 en 2001 à St-Denis et 3-0 en 2003 à Gelsenkirchen, ndlr). Le dernier match, un nul 0-0 en 2005 à St-Denis. En fait, la France est invaincue depuis 1987 (un amical perdu 2-1 à Berlin).
Déjà 24 ans d'invincibilité face à la Nationalmannschaft. La classe ? Nan, pas de quoi frimer : c'était que des amicaux. Ceci dit, on attend avec impatience le mercredi 29 février 2012 : Allemagne-France à Brême. Ce sera pour les Tricolores après la série de matchs en bois des éliminatoires de l'Euro (Albanie, Roumanie, Bosnie, Belgistan, Portuland). Là, on verra enfin ce que valent les Bleus de Blanc : jouer l'Allemagne chez elle. Un amical. Mais un amical qui compte. Entre 1998 et 2006, la France était meilleure que l'Allemagne et les deux nations auraient pu se rencontrer à l'Euro ou au Mondial : en triomphant à nouveau fois lors d'une compète internationale, la France aurait pu mettre fin à la malédiction qui dure depuis 1958 (victoire 6-3 en coupe du Monde, match pour la troisième place, ndlr). Mais le sort a épargné à une Mannschaft dévaluée de croiser la route des Bleus de ZZ. La France est donc bien maudite. Ce pays est foutu.


Par Chérif Ghemmour

PS : « En hand-ball, la France a dépassé l'Allemagne en la battant régulièrement ces dernières années ! Non, non, la France n'est pas maudite ! » , protestent les ablettes. Ah, bon ? Ca compte le hand-ball à l'indice Fifa ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 4 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 46
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
Hier à 15:30 Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 9 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 1 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Finnbogason relance l'Islande ! 3 samedi 16 juin Le premier but en Coupe du monde d'Agüero samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 samedi 16 juin Pogba délivre les Bleus 8 samedi 16 juin La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 samedi 16 juin L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 samedi 16 juin Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT)