En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts de finale
  3. // Juventus/Monaco

Allegri ne sous-estime pas Monaco

Modififié
Après le portrait flatteur de la Juventus dressé par Leonardo Jardim, son homologue Massimiliano Allegri a également confié ses impressions sur son adversaire européen.

Au cours d'un échange avec les tifosi sur Twitter, l'entraîneur de la Vieille Dame a effectivement été interrogé sur l'affrontement de Monaco qui se rapproche : «  J'ai toujours été confiant contre Dortmund. Depuis cette qualification, je suis encore plus convaincu qu'on doit croire en nos chances. Même si Monaco est un adversaire beaucoup plus dangereux que ce que tout le monde pense. »

Le Toscan s'est également exprimé sur divers sujets : « La Juve en trois mots ? Organisée, concrète, ambitieuse. Pogba ? Il est meilleur dans un milieu à trois. Pereyra ? Je suis très content de son adaptation. Il doit juste s'améliorer offensivement. Tévez ? Il n'arrête jamais de surprendre. » . Il s'est même adonné au chant du club bianconero suite à une demande d'une fan.


Le cœur y est. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Tony Chapron est en arrêt maladie 33 il y a 7 heures Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 20 il y a 9 heures Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8