Allegri et les carabiniers

Modififié
0 0
Il faut se méfier des casseroles du passé, elles reviennent toujours à la surface. La preuve avec Massimo Allegri, qui aurait peut-être dû tenir sa langue.

Aujourd'hui entraîneur du Milan AC, Allegri se serait emporté le 12 mai 2008 contre des carabiniers dans la ville de Livourne, à quelques mètres de la maison de ses parents. C'est le Corriere della Sera et Il Fatto Quotidiano qui révèlent l'information.

Le coach milanais se serait fait arrêter par les gardiens de la paix italiens après avoir dépassé une voiture trop lente à hauteur d'un parc public. Au début, l'entraîneur semblait calme, mais le ton s'est élevé, comme l'explique la presse italienne.

Allegri se serait emporté et aurait lâché à un des carabiniers : « Je vais te faire virer » ou mieux encore, « Tais-toi campagnard » . Le technicien se serait même jeté par terre, faisant mine d'avoir reçu un coup des gendarmes. Voyant que cela ne marchait pas, le coach se serait excusé et aurait expliqué qu'il s'était dépêché sur la route car il était pressé. Sauf que les carabiniers découvrent que l'ancien entraîneur de Cagliari avait déjà un antécédent et décident donc de porter plainte.

Ils seraient pas intéristes, ces carabiniers ?

AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
TF1 à la batterie
0 0