Allardyce, la bouée de sauvetage

Nommé juste avant le Boxing Day sur le banc de Crystal Palace trois mois après son départ brutal de son poste de sélectionneur national, Sam Allardyce se retrouve avec un dossier qu'il maîtrise comme personne en Angleterre : sauver un groupe de la chute. La vie de pompier.

Modififié
Il faut s’imaginer la scène. C’était il y a maintenant un peu plus d’un mois. Trente-deux jours. Au fond de lui, l’homme ne s’attend à rien. Il se dit vidé, épuisé après avoir traversé « les heures les plus sombres » d’une carrière d’entraîneur débutée au début des années 90. Alors, il baisse la tête et griffonne sur son carnet. Il trace des lignes, dessine des courbes, pose des schémas et se gave de séquences de jeu pour se tenir prêt à rebondir. Selon son entourage, Sam Allardyce ne s’attendait pas à retrouver un poste avant janvier. La raison ? Une réputation touchée après son départ du trône de sélectionneur national en septembre dernier au bout de soixante-sept jours de mandat malgré un bilan de 100% de victoires - il n’a dirigé qu’une rencontre en Slovaquie (1-0) - au bout d’un enregistrement vidéo où il explique à des journalistes masqués sous une fausse-identité comment contourner les règles de la FA en matière de transfert.


Depuis, le Sexagénaire qui avait toujours rêvé d’avoir les commandes des Three Lions a reconnu avoir fait une « chose stupide » et s’est battu pour refermer cet épisode pour lui et sa famille. Le 26 novembre dernier, Allardyce est donc dans son salon et décortique ce qu’il se passe devant ses yeux. Il retrouve l’essence du jeu, mais assiste surtout à la chute de deux équilibres défensifs. Sur l’écran, Fernando Llorente s’agite et fête son deuxième but de l’après-midi. Le second en l’espace de quelques minutes. Swansea vient de s’imposer contre Crystal Palace (5-4) au bout d’un scénario impensable et, sans vouloir se l’avouer, Alan Pardew vient de se tirer une balle dans le pied. La victoire de ses joueurs la semaine suivante à Selhurst Park contre Southampton (3-0) ne sera qu’un sursis car les Eagles enchaînent avec un nul à Hull (3-3) et deux revers à domicile face à Chelsea et Manchester United. Entre-temps, Sam Allardyce a compilé toutes ses observations et a envoyé le dossier à Joshua Harris - grand amateur de data - et David Blitzer, les bras armés et fortunés du copropriétaire de Palace, Steve Parish.

Le pompier qui n'aurait jamais dû être libre


Pour Alan Pardew, tout s’est arrêté ainsi : juste avant Noël, à quatre jours d’un déplacement déjà décisif à Watford, dans un bureau situé dans le quartier de Soho, à Londres. Arrivé en janvier 2015 sur le banc de Crystal Palace, Pardew a commencé par sauver les Eagles de la relégation avant de les poser à une historique dixième place - meilleur classement de l’histoire du club en Premier League - et tout s’est soudain effondré. En l’espace de quelques mois et alors qu’il se voyait « construire un truc spécial » et avec un style nouveau à Palace. La chute a eu lieu en deux temps : une première partie de saison parfaite - au soir de la dix-neuvième journée, Crystal Palace est cinquième du championnat - et une seconde catastrophique malgré une finale de FA Cup perdue contre Manchester United en mai dernier. Les chiffres sont terribles : en 2016, Palace n’a remporté que six petites rencontres de Premier League soit un taux de succès de 16,6% sur l’ensemble des matchs disputés. Oui, Alan Pardew a eu la chance de rester jusqu’au 22 décembre dernier et oui, son éviction raconte beaucoup de la brutalité du métier d’entraîneur. Mais c’est une histoire qu’il faut déjà oublier.


Steve Parish, jusqu’ici soutien indéfectible de Pardew au sein du board, l’a exprimé ainsi au soir de son départ : « Nous avons tout investi ces derniers mois avec la volonté de jouer un football plus attractif. On y a tous cru. Ça n’a pas marché. (...) Les joueurs se sont arrachés pour Alan, l’esprit est bon. Mais maintenant, nous allons prendre une autre voie. » Soit, un retour sur terre malgré les qualités évidentes d’un effectif qui n’a rien à faire à la dix-septième place du championnat. À Selhurst Park, l’heure n’est plus à la quête du style, mais plutôt à la recherche du succès immédiat. Car Alan Pardew avait les moyens de ses ambitions, que ses dirigeants étaient prêts à dégainer le chéquier pour assouvir ses rêves, mais qu’il a refusé de s’adapter pour aller au bout de ses idées. Aujourd’hui, Palace n’a plus le temps pour faire des essais, il faut survivre. Dans ce cas, il faut être radical et appeler un spécialiste. Un spécialiste de la survie. Et il n’y en a qu’un. Parish a parlé d’une « chance unique » . Elle s’appelle Sam Allardyce, un mec qui n’aurait jamais dû se retrouver sur le marché à cet instant, mais qui n’a pas hésité une seule seconde. Car Allardyce connaît son sujet, qu’il a sauvé des équipes, qu’il n’est jamais descendu avec un groupe professionnel et surtout qu’il colle aux idées de la paire Harris-Blitzer. Ce qu’il a expliqué d’entrée : « Oui, on me présente souvent comme un pompier de service. (...) C’est aussi ce que les gens attendent de moi et c’est que j’ai aimé dans la présentation qu’on m’a faite quand on m’a proposé le poste. (...) Mon objectif est que ce club arrête de perdre, mais aussi de ramener un peu de joie. » Big Sam est bien de retour.

Le combat des chiffres


Alors pourquoi lui et pas un autre ? Tout simplement car Sam Allardyce a déjà sauvé Sunderland l’an dernier, Bolton à deux reprises par le passé, qu’il a maintenu un temps la barque de Blackburn et qu’il sait gérer un groupe en difficulté. De l’avis de tous, Allardyce n’est pas forcément un cador pour l’animation collective, notamment pour les causeries, mais est l’un des tous meilleurs dans la gestion individuelle. Tout simplement parce qu’il maîtrise tous les éléments et c’est ce qui plaît à la culture américaine de Harris et Blitzer. Il y a quelques mois, les deux hommes avaient offert à Pardew un statisticien et l’ancien coach de Newcastle ne s’en est que rarement servi. Allardyce, lui, est un pionnier dans le domaine et avait été l’un des premiers à y avoir recours lorsqu’il était à Bolton. Dès sa première prise de parole dans son costume de coach de Palace, il a détaillé ses convictions en pointant les difficultés défensives d’un groupe qui a déjà encaissé trente-trois buts en dix-huit matchs cette saison. « Je dois réinstaller une forme d’équilibre. On ne veut pas mettre de côté l’instinct et cette force offensive, mais on veut être sûr que lorsqu’on marque un but, c’est pour gagner le match. »


Alors, Allardyce va, comme partout, réinstaller progressivement des séances individualisées par secteur, revenir aux bases du jeu et responsabiliser les joueurs autour de leurs données statistiques. « Si un joueur digère ses propres statistiques dans son temps personnel, sur son portable, sa tablette ou n’importe quoi, sans avoir besoin de son entraîneur derrière, tout devient plus simple » , expliquait-il la semaine dernière au Guardian. Allardyce, c’est aussi ça en plus d’un sens du combat particulier. Crystal Palace va en avoir besoin pour faire enfin fructifier un effectif prometteur porté par un trident Zaha-Benteke-Townsend loin d’être moche. La première bataille de lundi à Watford (1-1) aurait dû se terminer avec trois points sans la maladresse de Benteke, mais Sam Allardyce est bien l’homme de la situation. Il ne faut pas en douter.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Jerzy Aigre-doux Niveau : Loisir
Sexagénaire, pas soixantenaire.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -4
Mouais, choix par défaut, comme en ligue 1 quand un club se rabat sur Courbis, Baup, Girard, Antonetti, Hantz...

Il a gagné quoi en première division, Allardyce ?
Parcequ'il faut forcement avoir un palmares pour etre un bon entraineur?

Regarde la position a laquelle il a repris la plupart de ses equipes et compare avec l'etat de ses formations lors de son depart, cela te donnera une idee de la qualite du manager bien trop decrie car pas asse sexy mais qui a regulierement reussi a transcender des effectifs moyens.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -8
Désolé de t'avoir froissé..

En fait comme tous les commentaires positifs se prennent des pelletées de "-1" depuis ce matin, j'essayais de voir si c'était pareil avec les trolls.
J'ai réussi a compenser tous tes -1
3 réponses à ce commentaire.
Il est plus que temps de virer la tripotee de mongoliens, incultes, trolls, bas du front qui peuplent So Foot depuis des mois.

La liste est longue. La premiere chose a faire serait de supprimer ce systeme de notation qui promeut le calembourg rate, la provocation, l'outrance, le contre-courant force.

Vivement que l'on puisse reparler ballon avec des vrais connaisseurs car c'est invivable depuis quelques temps.
Ce commentaire a été modifié.
L'idéal serait de voir dans les profils le ratio de vote positif/négatif dans les caractéristiques de chaque profil, qu'on voit qui sont les gnols qui s'amusent à mettre des -1 à tout le monde.
T'es Ballon D'Or bordel, tout le monde (enfin, moi au moins) te respecte sur le site, et tu te prends -6, c'est pas normal.
Je suis certain qu'il y a des mecs qui s'amusent à créer des comptes fake pour descendre tout le monde. Je déteste ce type de personne mesquine et fourbe, totalement inutile.
Je viens de tester un truc. J'ai noté le message d'arigold en restant appuyer sur le bouton plus. Il est passé de -6 à +2 direct. Y'a un gros bug.
En effet le site déconne grave, j'ai pu mettre +6 à Benalouane en martelant très vite mon bouton de clique. Ce serait bien de remédier à ça rapidement sinon on va se retrouver avec des articles composés uniquement de coms masqués... et aussi le risque d'être banni.
Je ne sais pas si les modérateurs SF lisent souvent nos posts mais effectivement tu as raison, on dirait que des mecs s'amusent à mettre des -1 sans raison apparente, juste pour faire chier gratuitement.
ajaxforever Niveau : DHR
Ce monde est dicté par les notations.... Mais on s'en branle de savoir si untel à +8, -25, +346879... Perso ça m'en tape une sans toucher l'autre...
Certes mais quand tu finis avec des notes trop négatives, tu es banni du forum. Donc ça fait quand même un peu chier vois-tu...
6 réponses à ce commentaire.
javier4ever Niveau : DHR
De sauvetage pas sûr.. sinon bon titre ça résume bien le personnage manque plus que les rustines doit y' en avoir pas mal
javier4ever Niveau : DHR
calembour raté pour tester pas encore de -1 j'ai un gilet pare-balles chui un killer killer ....
javier4ever Niveau : DHR
+6 ????? Pour mon com tout moisi ? Je suis Di mateo je vais gagner la CL ! J'vai me réveiller demain statut ballon d'or
1 réponse à ce commentaire.
Perso, j'aurais bien aimé le voir rester en Angleterre, bien qu'avec son enorme connerie ce soit impossible. Il aurait à coup sur insufflé du caractère, de l'envie et de la motivation a cette équipe d'Angleterre qui en manque. Southgate m'a lair d'être trop lisse, trop frileux, trop "système" pour casser certains codes.

Mais bon, je pense qu'apres avoir viré Pardew, c'était le meilleur Choix pour Palace qui doit avant tout sauver son cul
Note : -4
Pas du tout convaincu par ce coach..
Au vu de l'effectif de Palace, la mission est dans ses cordes. D'autant qu'il a fait ses preuves dans ce type de conditions.

Par contre je suis surpris qu'il puisse déjà exercer, je pensais qu'après "l'affaire" qui l'a contraint à quitter la sélection il prendrait une suspension de quelques mois...sur ce coup là la FA est bien indulgente
il y a 2 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 4 il y a 2 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12
dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23