En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 20 Résultats Classements Options

Allardyce, la bouée de sauvetage

Nommé juste avant le Boxing Day sur le banc de Crystal Palace trois mois après son départ brutal de son poste de sélectionneur national, Sam Allardyce se retrouve avec un dossier qu'il maîtrise comme personne en Angleterre : sauver un groupe de la chute. La vie de pompier.

Modififié
Il faut s’imaginer la scène. C’était il y a maintenant un peu plus d’un mois. Trente-deux jours. Au fond de lui, l’homme ne s’attend à rien. Il se dit vidé, épuisé après avoir traversé « les heures les plus sombres » d’une carrière d’entraîneur débutée au début des années 90. Alors, il baisse la tête et griffonne sur son carnet. Il trace des lignes, dessine des courbes, pose des schémas et se gave de séquences de jeu pour se tenir prêt à rebondir. Selon son entourage, Sam Allardyce ne s’attendait pas à retrouver un poste avant janvier. La raison ? Une réputation touchée après son départ du trône de sélectionneur national en septembre dernier au bout de soixante-sept jours de mandat malgré un bilan de 100% de victoires - il n’a dirigé qu’une rencontre en Slovaquie (1-0) - au bout d’un enregistrement vidéo où il explique à des journalistes masqués sous une fausse-identité comment contourner les règles de la FA en matière de transfert.


Depuis, le Sexagénaire qui avait toujours rêvé d’avoir les commandes des Three Lions a reconnu avoir fait une « chose stupide » et s’est battu pour refermer cet épisode pour lui et sa famille. Le 26 novembre dernier, Allardyce est donc dans son salon et décortique ce qu’il se passe devant ses yeux. Il retrouve l’essence du jeu, mais assiste surtout à la chute de deux équilibres défensifs. Sur l’écran, Fernando Llorente s’agite et fête son deuxième but de l’après-midi. Le second en l’espace de quelques minutes. Swansea vient de s’imposer contre Crystal Palace (5-4) au bout d’un scénario impensable et, sans vouloir se l’avouer, Alan Pardew vient de se tirer une balle dans le pied. La victoire de ses joueurs la semaine suivante à Selhurst Park contre Southampton (3-0) ne sera qu’un sursis car les Eagles enchaînent avec un nul à Hull (3-3) et deux revers à domicile face à Chelsea et Manchester United. Entre-temps, Sam Allardyce a compilé toutes ses observations et a envoyé le dossier à Joshua Harris - grand amateur de data - et David Blitzer, les bras armés et fortunés du copropriétaire de Palace, Steve Parish.

Le pompier qui n'aurait jamais dû être libre


Pour Alan Pardew, tout s’est arrêté ainsi : juste avant Noël, à quatre jours d’un déplacement déjà décisif à Watford, dans un bureau situé dans le quartier de Soho, à Londres. Arrivé en janvier 2015 sur le banc de Crystal Palace, Pardew a commencé par sauver les Eagles de la relégation avant de les poser à une historique dixième place - meilleur classement de l’histoire du club en Premier League - et tout s’est soudain effondré. En l’espace de quelques mois et alors qu’il se voyait « construire un truc spécial » et avec un style nouveau à Palace. La chute a eu lieu en deux temps : une première partie de saison parfaite - au soir de la dix-neuvième journée, Crystal Palace est cinquième du championnat - et une seconde catastrophique malgré une finale de FA Cup perdue contre Manchester United en mai dernier. Les chiffres sont terribles : en 2016, Palace n’a remporté que six petites rencontres de Premier League soit un taux de succès de 16,6% sur l’ensemble des matchs disputés. Oui, Alan Pardew a eu la chance de rester jusqu’au 22 décembre dernier et oui, son éviction raconte beaucoup de la brutalité du métier d’entraîneur. Mais c’est une histoire qu’il faut déjà oublier.


Steve Parish, jusqu’ici soutien indéfectible de Pardew au sein du board, l’a exprimé ainsi au soir de son départ : « Nous avons tout investi ces derniers mois avec la volonté de jouer un football plus attractif. On y a tous cru. Ça n’a pas marché. (...) Les joueurs se sont arrachés pour Alan, l’esprit est bon. Mais maintenant, nous allons prendre une autre voie. » Soit, un retour sur terre malgré les qualités évidentes d’un effectif qui n’a rien à faire à la dix-septième place du championnat. À Selhurst Park, l’heure n’est plus à la quête du style, mais plutôt à la recherche du succès immédiat. Car Alan Pardew avait les moyens de ses ambitions, que ses dirigeants étaient prêts à dégainer le chéquier pour assouvir ses rêves, mais qu’il a refusé de s’adapter pour aller au bout de ses idées. Aujourd’hui, Palace n’a plus le temps pour faire des essais, il faut survivre. Dans ce cas, il faut être radical et appeler un spécialiste. Un spécialiste de la survie. Et il n’y en a qu’un. Parish a parlé d’une « chance unique » . Elle s’appelle Sam Allardyce, un mec qui n’aurait jamais dû se retrouver sur le marché à cet instant, mais qui n’a pas hésité une seule seconde. Car Allardyce connaît son sujet, qu’il a sauvé des équipes, qu’il n’est jamais descendu avec un groupe professionnel et surtout qu’il colle aux idées de la paire Harris-Blitzer. Ce qu’il a expliqué d’entrée : « Oui, on me présente souvent comme un pompier de service. (...) C’est aussi ce que les gens attendent de moi et c’est que j’ai aimé dans la présentation qu’on m’a faite quand on m’a proposé le poste. (...) Mon objectif est que ce club arrête de perdre, mais aussi de ramener un peu de joie. » Big Sam est bien de retour.

Le combat des chiffres


Alors pourquoi lui et pas un autre ? Tout simplement car Sam Allardyce a déjà sauvé Sunderland l’an dernier, Bolton à deux reprises par le passé, qu’il a maintenu un temps la barque de Blackburn et qu’il sait gérer un groupe en difficulté. De l’avis de tous, Allardyce n’est pas forcément un cador pour l’animation collective, notamment pour les causeries, mais est l’un des tous meilleurs dans la gestion individuelle. Tout simplement parce qu’il maîtrise tous les éléments et c’est ce qui plaît à la culture américaine de Harris et Blitzer. Il y a quelques mois, les deux hommes avaient offert à Pardew un statisticien et l’ancien coach de Newcastle ne s’en est que rarement servi. Allardyce, lui, est un pionnier dans le domaine et avait été l’un des premiers à y avoir recours lorsqu’il était à Bolton. Dès sa première prise de parole dans son costume de coach de Palace, il a détaillé ses convictions en pointant les difficultés défensives d’un groupe qui a déjà encaissé trente-trois buts en dix-huit matchs cette saison. « Je dois réinstaller une forme d’équilibre. On ne veut pas mettre de côté l’instinct et cette force offensive, mais on veut être sûr que lorsqu’on marque un but, c’est pour gagner le match. »


Alors, Allardyce va, comme partout, réinstaller progressivement des séances individualisées par secteur, revenir aux bases du jeu et responsabiliser les joueurs autour de leurs données statistiques. « Si un joueur digère ses propres statistiques dans son temps personnel, sur son portable, sa tablette ou n’importe quoi, sans avoir besoin de son entraîneur derrière, tout devient plus simple » , expliquait-il la semaine dernière au Guardian. Allardyce, c’est aussi ça en plus d’un sens du combat particulier. Crystal Palace va en avoir besoin pour faire enfin fructifier un effectif prometteur porté par un trident Zaha-Benteke-Townsend loin d’être moche. La première bataille de lundi à Watford (1-1) aurait dû se terminer avec trois points sans la maladresse de Benteke, mais Sam Allardyce est bien l’homme de la situation. Il ne faut pas en douter.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 9 heures Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
il y a 4 heures Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 12
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 18:44 Le président de la FA sous pression 7 Hier à 16:08 Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 Hier à 15:30 Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17
Hier à 09:50 Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 48 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 8 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32