1. //
  2. // 8e de finale aller

Allan Nyom : « La domination espagnole devrait se terminer »

Pensionnaire de la Liga depuis maintenant deux ans avec le Grenade CF, c'est en connaisseur qu'Allan Nyom analyse ce championnat et les chances espagnoles en Europe. Pour l'international camerounais, nul doute, ce Barça soulèvera à nouveau la coupe aux grandes oreilles et, d'ici peu, l'Espagne est amenée à ne plus régner en maître sur le Vieux Continent.

Modififié
5 25
Tu as connu avec Grenade, depuis ton arrivée en 2009, de la troisième division à la Liga. Comment qualifierais-tu le championnat espagnol ?
Le championnat espagnol, je te dirais qu'il met le « football » au centre. Je m'explique : que tu sois en première ou en troisième division, tu trouveras toujours des équipes qui tentent de jouer au ballon, de sortir le ballon proprement. Techniquement, toutes les catégories sont propres. Ça change énormément de ce que j'ai pu connaître lors de ma formation en France.

Concernant la Liga, le fossé semble pourtant énorme entre le duo Barça-Real et les 18 autres équipes engagés…
L'écart est bien trop grand. Je suppose que tu as vu le match contre le Barça ?

Effectivement oui…
Alors tu te rends facilement compte du fossé qui nous sépare d'eux. De manière très basique, tu n'as qu'à regarder la différence entre les budgets. Le Barça doit tourner avec un budget de 450 millions d'euros alors qu'une équipe comme Grenade dispose d'environ 20 millions. De ce fait, ils ont les meilleurs joueurs du monde, et ils peuvent même se permettre de les laisser sur le banc comme le Barça face à nous ce week-end (Iniesta n'est entré qu'à la 72e alors que Xavi est resté dans son canapé, ndlr).

« En arrivant en Espagne, techniquement j'étais zéro »


Justement, le Barça forme également ces meilleurs joueurs du monde. Pour ta part, tu as été formé à Nancy. Les formations entre les deux pays sont-elles si opposées ?
Là aussi, la différence est énorme. À Nancy, qui n'en reste pas moins un très bon centre de formation, on ne m'a pas vraiment appris à jouer au football. Par là, j'entends « défendre bien  » , « être bien placé » , mais tout ce qui touchait au ballon, aux passes, on nous l'a pas vraiment appris. Et c'est là l'un des problèmes du football français : il est trop axé sur le physique et pas assez sur la technique. Alors que la base même du football, ça reste le ballon. Quand je suis arrivé en Espagne, je me suis rendu compte que techniquement, j'étais zéro.

Pour en revenir au Barça, tu les as joué ce week-end (défaite 2-1). Comment les as-tu senti avant leur match face au Milan AC de ce mardi ?
On a réussi à les ennuyer, comme souvent, mais de là à les battre… Ils sont très forts, trop forts…

Justement, vous leur avez posé des problèmes, comme lors du match aller (défaite 2-0 au Camp Nou). Ils n'ont vraiment pas de point faible ?
En deux semaines, nous venons de jouer le Real Madrid (victoire 1-0, ndlr), puis le Barça. Et ce Barça est vraiment d'un tout autre niveau. Déjà, et ce n'est pas une surprise, ils ont toujours le ballon, alors tu as l'impression de toujours courir dans le vide… Concernant leurs faiblesses, c'est difficile d'en voir. Défensivement, ils te laissent des espaces en contre-attaque. Mais surtout, sur les coups de pied arrêtés, avec leur petit gabarit, ils ne sont pas au top. Mais franchement, c'est une équipe qui n'a quasi aucune faiblesse.

Et le Real Madrid, quelle impression t'a-t-il laissée ?
Ils n'ont pas du tout le même engagement que la saison passée. Ils n'ont plus la tête au championnat avec leur 16 points de retard sur le Barça, mais ne l'avaient pas vraiment avant non plus. Alors que l'année dernière, ils étaient super impressionnants, comme une machine de guerre.

« Je vois le Barça remporter la Ligue des champions »


Depuis les tribunes ou derrière son poste de télévision, ils donnent l'impression de ne trouver la motivation que pour les grosses affiches, comme face au Barça, à Manchester United…
Ils ont bien raison désormais. Mais aller chercher la qualification à Old Trafford, avec la solidité qu'a montré Manchester à Santiago Bernabéu, ça risque d'être très compliqué. Après, ça reste le Real Madrid, donc bien évidemment, ils sont capables d'aller décrocher quelque chose en Angleterre.

Et le Barça face au Milan ?
Je pense – même s'il faut prendre des pincettes car dans le football, tout reste possible, hein – qu'ils vont se qualifier sans trop de problème. Ils sont tellement au-dessus que je les vois encore gagner la Ligue des champions. Surtout que cette année, ils sont épargnés par les blessures et disposent d'une profondeur de banc de touche. Malgré tout, la meilleure équipe du Barça que j'ai vu reste celle de la première année de Guardiola qui a tout gagné. Avec Yaya Touré, Eto'o, Henry, Messi, ils étaient forts dans tous les compartiments du jeu.

En Ligue des champions, il y a également le petit nouveau espagnol Málaga. Vous en aviez pris quatre lors du match aller. Sont-ils aussi impressionnants que les deux ogres ?
C'est une très bonne équipe de football, mais elle ne te laisse pas la même impression de force que les deux autres. Avec leurs problèmes financiers, ils ont perdu beaucoup de joueurs et continuent à en perdre. Ce qui rend d'autant plus beau leur parcours en championnat et en Coupe d'Europe.

Et que penses-tu de leur pépite, Isco ?
C'est vraiment le joueur typique d'Espagne : techniquement, il est très bon, il sait toujours ce qu'il doit faire lorsqu'il a le ballon entre les pieds, il joue toujours la tête haute. C'est vraiment un super joueur.

Concernant l'Europa League, l'Atlético n'a pas fait son meilleur match de l'année en s'inclinant à domicile face à Rubin Kazan (défaite 2-0)…
Je n'ai pas vu le match, mais l'Atlético est capable d'aller chercher sa qualification en Russie, même si les conditions météo ne devraient pas aider… Mais depuis l'année dernière, c'est une équipe qui a bien changé. Le coach Simeone est arrivé avec de nouvelles idées, il a réussi à les souder, et a formé une super équipe qui est très compliquée à bouger. C'est bien plus solide que l'année dernière.

Sur les deux dernières saisons, l'Espagne est le pays le plus représenté dans les phases finales européennes. Penses-tu qu'elle va le rester dans les années à venir ?
Avec la crise qu'il y a en Espagne, je ne pense pas. Petit à petit, les meilleurs joueurs commencent à partir. Et si les meilleurs s'en vont, le championnat va forcément perdre en qualité. L'argent n'est plus là, il faut aller en Angleterre pour en trouver. La domination qu'a exercée la Liga sur l'Europe pendant deux-trois saisons devrait donc se terminer pour mieux repartir vers la Premier League.

Propos recueillis par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

benbecker
On le savait déjà mais le gars confirme q'en France on forme des athléte pas des joueurs de ballon.
Après on s'étonne de la faiblesse technique des mecs, internationaux compris.
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Note : 3
Ce serait sympa de continuer ce concept d'interview avec un joueur formé en France et qui est bien implanté dans les 4-5 "gros" championnats européens.
Godfather Niveau : CFA
Le pire c'est c'est qu'en regardant le match Grenade-Barça, on voit pas tellement un si grand fossé que cela. J'ai été vraiment impressionné par la qualité de jeu de Grenade qui a posé d'énormes problèmes défensifs aux catalans. J'ai été super impressionné par le trio devant avec Torje (qui appartient à Udinese il me semble), Ighalo très explosif et Nolito moins talentueux que les autres mais vrai petit combattant, + Arando derrière eux.
Note : 4
Que du bonheur , une lecture saine et enrichissante !

un article so foot niveau ligue des champions !!
ça change de certains autres articles niveau 3 éme tour préliminaire europa ligue sur des balotelli et consorts ayant mit un pied devant l'autre ..
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Malheureusement, ça m'étonnerait. Il est encore trop tôt pour le dire, mais je les vois bien faire la boucle au Brésil.

Certes ils n'auront pas toujours ce petit grain de réussite qu'il les a accompagné durant leurs succès (erreur d'arbitrage, vainqueur aux penalties..) mais je vois pas qui pourrait les battre. Sachant que c'est pas une coupe du monde au Brésil qui va abaisser leur motivation. Surtout qu'en cas de victoire, ils deviendraient sans contexte la meilleure sélection de l'histoire, enterrant le Brésil 58 de Pelé.

Donc qui pour les battre?
- Le Brésil? leur équipe manque cruellement de cadres, d'expérience. Jouer à la maison va décupler cette handicap.
- L'Allemagne? Je crois au complexe d'infériorité dans le sport. Je pense vraiment qu'il y en a un entre l'Espagne et l'Allemagne.
- Pays-Bas? éliminé au 1er tour.
- Portugal, France, Angleterre? Imprévisible, peut faire un bon parcours mais de là à aller au bout...
- Italie? possible. Mais cela déprendra de l'état de forme de Pirlo et Buffon. Parce que Pirlo pour l'Italie = Zidane pour la France. Même influence. Inutile de préciser les performances de l'EDF après la retraite d'el Maestro.

Je ne vois, (pour l'instant hein, reste 1 an et demi) que l'Argentine. Evoluer dans le pays voisin va les motiver à fond. Leur sélectionneur fait du bon travail et Messi sera à l'apogée de sa carrière.

Mon post est un peu hors sujet je sais. Mais comme tous, je l'attends cette World Cup do Brasilllll
@Prince des Ténèbres

Je pense également que les Argentins vont être très motivés, et leurs joueurs auront la maturité nécessaire pour affronter en toute confiance la compétition. Mais, comme en 2010 et la démission de Riquelme ils leur manquent toujours à mon avis un maître à jouer. Ce n'est pas le rôle de Messi, trop finisseur et pas assez organisateur.

L'Italie est capable de tout, du meilleur comme du pire. On verra.

Sinon j'aime beaucoup la Colombie. Une flopée de beaux attaquants (Falcao, Rodriguez,Martinez, Muriel) efficaces et bons joueurs de ballons. Au milieu de terrain Guarin fait une saison monstrueuse à l'Inter. Reste une défense qui n'est pas au même niveau, au Milan Zapata, Yepes c'est pas la Matmut, mais qui reste acceptable.

Dans tous les cas j'ai hâte.
anti-madridista Niveau : DHR
Message posté par benbecker
On le savait déjà mais le gars confirme q'en France on forme des athléte pas des joueurs de ballon.
Après on s'étonne de la faiblesse technique des mecs, internationaux compris.

Le pire, c'est qu'on pourrait rattrapé le tir en envoyant ces joueurs jouer en Espagne. Mais non, destination PL pour s'enterrer encore plus.

En ce qui concerne la Liga, il est difficile de voir l'avenir. Tout va vite en football, et demain n'importe quel mec peut rapidement investir dans des clubs comme Valence, l'Atletico... Bref, il ne faut jurer de rien.
Selon moi, la domination de l'Espagne (et du Barça) ne fait que commencer. C'est aux clubs de se la jouer inteligement et de ne pas lacher leurs talents trop tot, et de savoir attirer les investisseurs.
anti-madridista Niveau : DHR
Message posté par samotraki
@Prince des Ténèbres

Je pense également que les Argentins vont être très motivés, et leurs joueurs auront la maturité nécessaire pour affronter en toute confiance la compétition. Mais, comme en 2010 et la démission de Riquelme ils leur manquent toujours à mon avis un maître à jouer. Ce n'est pas le rôle de Messi, trop finisseur et pas assez organisateur.

Messi pas assez organisateur? C'est la meilleure! Si actuellement il est à la finition au Barça, c'est parce qu'on a besoin de lui devant. La saison dernière c'est lui qui organisait le jeu, le problème c'est que devant y avait personne pour finir (pour cause de blessures et méformes de Villa, Pedro, Sanchez...). Cette saison il est un peu plus redevenu offensif car personne ne peut tenir ce rôle pour le moment. Sauf que de temps en temps il revient prendre le jeu à son compte, ou par exemple quand Xavi n'est pas là comme le weekend dernier. Faut regarder les matchs un peu. Et avec l'Argentine, il a totalement assimilé ce rôle. Surtout que devant il y a les arguments offensifs qui font que Messi peut descendre plus bas sur le terrain.

De toute façon, plus Messi va vieillir, plus il va redescendre sur le terrain. Il a le talent et la vision de jeu pour être un très grand 10.
L'Argentine ??? On est sérieux là ? Une équipe qui n'a pas atteint le dernier carré d'une Coupe du Monde depuis........1990 !
Je ne comprendrais jamais la fascination de certains pour cette sélection nationale, alors certes les noms peuvent faire rêver mais en termes de résultats et de fiabilité il y a bien mieux.
Pour taper le Pérou et le Chili c'est trop fort mais on va encore les voir se casser les dents devant une équipe européenne un temps soit peu bien organisée comme en 2010 avec l'Allemagne.
Et soyons honnêtes autant devant Meesi, Tevez, Agüero, Higuain, Lamela, Lavezzi et cie font rêver, autant derrière, depuis qu'Ayala n'est plus là, c'est franchement pas top. Et l'Argentine est une des pires sélections en termes de gardiens de but...
Non, franchement, en 2014, un 8e voire un 1/4 sur un malentendu et puis hop, a casa !
MichelMarcel Niveau : Loisir
Message posté par Le prince des ténèbres
Surtout qu'en cas de victoire, ils deviendraient sans contexte la meilleure sélection de l'histoire, enterrant le Brésil 58 de Pelé.


Personnellement, je pense que la meilleure sélection de tous les temps, et je dis ça parce que je l'ai connue d'un côté, ce serait Brésil 1994 -> 2002
Et en ce qui concerne la question de 'qui peut battre l'Espagne en 2014', je mettrais bien un billet sur le Brésil, la France et peut-être l'Espagne elle même...
Jack Facial Niveau : CFA
Le Brésil achètera "sa" coupe s'il le faut, ne vous en faites pour ça.
Message posté par Le prince des ténèbres
Malheureusement, ça m'étonnerait. Il est encore trop tôt pour le dire, mais je les vois bien faire la boucle au Brésil.

Certes ils n'auront pas toujours ce petit grain de réussite qu'il les a accompagné durant leurs succès (erreur d'arbitrage, vainqueur aux penalties..) mais je vois pas qui pourrait les battre. Sachant que c'est pas une coupe du monde au Brésil qui va abaisser leur motivation. Surtout qu'en cas de victoire, ils deviendraient sans contexte la meilleure sélection de l'histoire, enterrant le Brésil 58 de Pelé.

Donc qui pour les battre?
- Le Brésil? leur équipe manque cruellement de cadres, d'expérience. Jouer à la maison va décupler cette handicap.
- L'Allemagne? Je crois au complexe d'infériorité dans le sport. Je pense vraiment qu'il y en a un entre l'Espagne et l'Allemagne.
- Pays-Bas? éliminé au 1er tour.
- Portugal, France, Angleterre? Imprévisible, peut faire un bon parcours mais de là à aller au bout...
- Italie? possible. Mais cela déprendra de l'état de forme de Pirlo et Buffon. Parce que Pirlo pour l'Italie = Zidane pour la France. Même influence. Inutile de préciser les performances de l'EDF après la retraite d'el Maestro.

Je ne vois, (pour l'instant hein, reste 1 an et demi) que l'Argentine. Evoluer dans le pays voisin va les motiver à fond. Leur sélectionneur fait du bon travail et Messi sera à l'apogée de sa carrière.

Mon post est un peu hors sujet je sais. Mais comme tous, je l'attends cette World Cup do Brasilllll


Je rajouterais la Belgique, car comme tu dis il reste 1an et demi. Et il faut avouer que les Diables Rouges ont une très belle génération. Alors, why not ;)

Pour ton analyse des autres équipes, je suis entièrement d' accord.
la défaite serait effectivement considérée comme un deuil national. J'ai vu des images de 1950, le regard vide de la population (pas que des supporters hein... de la population, les vagues de suicide etc. Curieusement avant que l'Espagne en 2010, elle était la seule équipe à ne jamais avoir été championne chez elle tout en ayant le record de victoires. j'imagine donc qu'ils y tiennent dur comme du fer.

@ Antimadridista Sur Messi qui serait un grand organisateur. Je ne met pas en doute ses qualités de passeur, mais il est plus souvent auteur de la dernière passe que de l'avant dernière. Les organisateurs à Barça sont Xavi et Iniesta. En équipe d'Argentine ce rôle était dévolu à Riquelme ou Veron, parfois Cambiasso. Je ne vois personne de la nouvelle génération qui puisse aspirer à ce rôle à part peut être... Pastore repositionné comme à Palerme. Après tu as raison je n'a pas vu les derniers matchs de l'équipe d'Argentine, donc je peux me tromper. Mais quand on a claqué 300 buts à 25 ans c'est qu'on tire pas son kif footballistique à faire marquer les autres. Messi est un junkie du but, et il voudra laisser son empreinte sur la compétition après son flop de 2010. Sera-t-il suffisant? L'histoire nous le dira.
CanardLarqué Niveau : District
Message posté par SidLFC
L'Argentine ??? On est sérieux là ? Une équipe qui n'a pas atteint le dernier carré d'une Coupe du Monde depuis........1990 !
Je ne comprendrais jamais la fascination de certains pour cette sélection nationale, alors certes les noms peuvent faire rêver mais en termes de résultats et de fiabilité il y a bien mieux.
Pour taper le Pérou et le Chili c'est trop fort mais on va encore les voir se casser les dents devant une équipe européenne un temps soit peu bien organisée comme en 2010 avec l'Allemagne.
Et soyons honnêtes autant devant Meesi, Tevez, Agüero, Higuain, Lamela, Lavezzi et cie font rêver, autant derrière, depuis qu'Ayala n'est plus là, c'est franchement pas top. Et l'Argentine est une des pires sélections en termes de gardiens de but...
Non, franchement, en 2014, un 8e voire un 1/4 sur un malentendu et puis hop, a casa !


Je suis d'accord avec toi que voir l'Argentine aller au bout ressemble à un fantasme de supporter.
Mais d'un autre coté, l'Espagne n'avait jamais fait de demi-finale de coupe du monde avant sa victoire en 2010. Et sa dernière demi-finale dans un Euro remontait à 1984 avant leur victoire en 2008. Donc si on regarde les stats comme ça, ils n'avaient aucune chance.
D'accord l'Espagne a sur le papier une meilleure équipe aujourd'hui, mais la coupe du monde c'est en 2014 et beaucoup de choses peuvent changer d'ici là.
Bref, je n'enterrai pas l'Argentine sous prétexte de ses mauvais résultats actuels.
anti-madridista Niveau : DHR
@samotrai: Les organisateurs du jeu au Barça sont Busquest, Xavi, Iniesta et Messi. Pas forcément tous à la fois, mais dans l'idée c'est ça. Je le répète, cette saison Messi est un peu moins organisateur parce qu'il y a pénurie de buteur au Barça et qu'on a besoin de lui, mais les saisons d'avant et surtout la saison dernière, c'est Messi qui organisait les offensives. Xavi était toujours là derrière pour instaurer le tempo, tout comme Busquets est là pour percer les 1ères ligne, mais c'était bel et bien par Messi dans son rôle de presque 10 que tout les ballons passaient. Outre le nombre de passes décisives incroyables, il a souvent été à l'origine des buts.
D'ailleurs, le fait qu'il marque beaucoup de but ne veut pas dire qu'il n'organise pas le jeu. Etre au départ d'une action n'empêche pas qu'on puisse la finir. Et Messi est un génie, le joueur de football le plus complet de l'histoire. Il est à la fois capable de prendre le jeu à son compte, de lancer une action, et de bien se place pour la conclure. Les résumés des buts ne montrent malheureusement que rarement qui est au départ, bien avant la passe décisive.
Cette saison, il a reçu la consigne de plus se concentré sur le but au Barça, mais avec l'Argentine son rôle est désormais celui d'organiser. Et il le fait à merveille, comme peu de grand 10, voir aucun, ne le faisaient à son âge. En 2010 il n'avait que 23 ans. Putain, que 23 ans. Depuis il a progressé, et son jeu est bien plus complet et abouti qu'à l'époque. Donc soit sûr que Messi prendra le jeu de son équipe à son compte, il le fait déjà. La question est de savoir, il y aura-t-il la solidité défensive requise?
@CanardLarqué : c'est vrai que l'exemple de l'Espagne invite à la prudence, tu as raison.
Mais cette équipe d'argentine me fait tellement penser aux Oranje du temps des frères De Boer, Bergkamp, Kluivert, Davids, Van der Sar... un armada taillée pour aller au bout et finalement jamais gagnante. Et encore, eux allaient en 1/2 pour s'y faire sortir. Les Argentins pour moi ont cette étiquette de losers magnifiques...

Allez, sur un malentendu, ils peuvent peut être voir les demies mais pour moi, très clairement l'Espagne et l'Allemagne et aussi l'Italie sont au-dessus. Le Brésil ? Une énigme...Ensuite je mettrais l'Argentine avec ces outsiders qui finissent par se ch*** dessus comme l'Angleterre, le Portugal, la France, les Pays-Bas.
Je ne crois pas trop dans les hype façon Belgique, Colombie, Ghana ou autres...
Message posté par benbecker
On le savait déjà mais le gars confirme q'en France on forme des athléte pas des joueurs de ballon.
Après on s'étonne de la faiblesse technique des mecs, internationaux compris.


je ne comprends paspourquoi on a fait tout un flan des propos de laurent blanc, alors que c'est un fait, il y a beaucoup trop de grands blacks dans les centres de formations français, et s'il y a eu discrimination, c en leur faveur. quand je vois les raclées que nous mettent les petits gabarits espagnols...
Message posté par benbecker
On le savait déjà mais le gars confirme q'en France on forme des athléte pas des joueurs de ballon.
Après on s'étonne de la faiblesse technique des mecs, internationaux compris.


je ne comprends paspourquoi on a fait tout un flan des propos de laurent blanc, alors que c'est un fait, il y a beaucoup trop de grands blacks dans les centres de formations français, et s'il y a eu discrimination, c en leur faveur. quand je vois les raclées que nous mettent les petits gabarits espagnols...
P'tit Filet Niveau : CFA
Message posté par cortosam

je ne comprends paspourquoi on a fait tout un flan des propos de laurent blanc, alors que c'est un fait, il y a beaucoup trop de grands blacks dans les centres de formations français, et s'il y a eu discrimination, c en leur faveur. quand je vois les raclées que nous mettent les petits gabarits espagnols...


C'est limite poujadiste comme propos, mais c'est tellement pas faux... Allez +1.

L'important, c'est pas la taille, mais la façon de s'en servir.


Ps : p'tain, c'est quoi cette blague "à quel club appartient ce logo"... LE GF38, c'est encore un club ? (ami isérois, je compatis)
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 1
Bonsoir à tous ! Je suis un nouveau venu sur le site, enfin en tant que "commentateur", parce que ça fait un moment que je me régale à lire les articles de So Foot et vos commentaires. J'ai décidé de franchir le pas et de commenter moi aussi.

Su ce, pour en venir à cette interview intéressante, surtout quand le gars parle de la formation. C'est quand même extraordinaire qu'il puisse dire qu'à Nancy on ne lui a pas appris à jouer au football ! Qu'est qu'on fout dans une centre de formation de foot alors ?! On apprend à fendre l'anus des michtoneuses type Zahia ?! Cette phrase montre surtout, que le vrai problème du football français depuis des années, ce n'est pas forcément l'argent mais plutôt l'incompétence des dirigeants ! D'abord qu'ils fassent ce qu'il faut au niveau de la formation et ensuite ils pourront mettre les problèmes d'argent sur la table !

[Coach Mouzone, Marseille, quartier nord]
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 25