Álex Lopez est un joueur de football professionnel né le 11/01/1988 à Ferrol, Galice. Il appartient actuellement à l'équipe de Celta Vigo.
Álex Lopez Real Club Celta de Vigo SAD
Galice / Espagne
26 ans
Né le 11/01/1988 à Ferrol (Galice)
Joueur

Statistiques de Álex Lopez

Palmarès

Titres

Débuts
2003/2004, Racing Ferrol (Espagne, )

Carrière de Álex Lopez

Saison
 
Club
Div.
Championnat
Champ.
Matchs
M.
Buts
B.
Europe
Eur.
Matchs
M.
Buts
B.
Sélection
Sel.
Matchs
M.
Buts
B.
  Celta Vigo
2014/15
Liga BBVA 
2013/14
Liga BBVA 
31 
5 
2012/13
Liga BBVA 
33 
2 
2011/12
Liga Adelante 
36 
6 
2010/11
Liga Adelante 
36 
3 
  Celta Vi
2009/10
Liga Adelante 
Narón
2008/09
 
Narón
 
2007/08
 
Narón
 
Racing Ferrol
2006/07
 
Racing Ferrol
 
2005/06
 
Racing Ferrol
Segunda Division 
2004/05
 
Racing Ferrol
Segunda Division 
2003/04
 
Racing Ferrol
 

Articles sur Álex Lopez

Un derby milanais qui n'arrange personne

Italie - Serie A - 12e journée - Milan/Inter (1-1)

Un derby milanais qui n'arrange personne

Dans un San Siro plein à craquer, les deux Milan n'ont pas su se départager. L'Inter a dominé, le Milan AC a mené, mais le derby n'a pas trouvé de vainqueur. L'affiche de cette 12e journée de Serie A se termine sur un score de parité. 7
Benzema - Lacazette, Gone Baby Gone

International - Match Amical - France/Albanie

Benzema - Lacazette, Gone Baby Gone

Face à l'Albanie, Didier Deschamps devrait associer Karim Benzema à Alexandre Lacazette en attaque. Un duo qui donne des bouffées de chaleur rien que d'y penser.
19
À quoi peut bien prétendre Inzaghi ?

Italie - Serie A - 4e journée - Empoli/Milan AC

À quoi peut bien prétendre Inzaghi ?

Inzaghi a pour mission de redresser un navire milanais qui était en pleine dérive. Mais au fait, est-il l'homme de la situation ? 29
Top 10 : stars au Mexique

Mexique - Arrivée de Ronaldinho à Querétaro

Top 10 : stars au Mexique

La semaine dernière, Querétaro s'est révélé aux yeux du monde en recrutant Ronaldinho. Avant eux, d'autres clubs mexicains ont misé sur des stars souvent plus très fraîches, avec des fortunes plutôt diverses. 6
Ça passe pour Naples et Milan, pas pour l'Inter

Italie - Serie A - 1re journée

Ça passe pour Naples et Milan, pas pour l'Inter

Naples et Milan triomphent, l'Inter manque le coche alors que les promus font trembler les équipes du ventre mou. La forte impression laissée par la Roma et le beau visage montré par le Milan d'Inzaghi laissent présager une saison palpitante en Italie. 20
Les bonnes raisons de regarder la Serie A

Italie - Serie A - 1re journée

Les bonnes raisons de regarder la Serie A

Clubs fauchés, championnat raciste, présidents frileux... Si la Serie A n'a plus de millions à nous offrir, elle n'a pas pour autant perdu son intérêt sportif. Bien au contraire. 41
Monaco préfère prendre son temps

France - Ligue 1 - Mercato - AS Monaco

Monaco préfère prendre son temps

Alors que la vente de James s'est concrétisée en 3 jours, l'AS Monaco prend son temps avec l'argent de son actionnaire principal et celui de ses ventes. Certains s'interrogent, pour ne pas dire s'inquiètent, sur ce calme apparent pendant que d'autres savent que l'ASM n'est jamais aussi dangereuse que murée dans son silence.
35
Top 100 : les matchs de légende (20-16)

Les 100 matchs qui définissent le foot

Top 100 : les matchs de légende (20-16)

Après les joueurs, les buts, les coachs, voici les matchs. Des vieux, des récents, des grands, des beaux, des laids, des reportés, des remontés, des inoubliables, des plus ou moins oubliables, des légendaires, des oubliés : 100 matchs pour autant d'histoire qui racontent le foot.
54
En 2013, on a vu…

Rétrospective de l'année

En 2013, on a vu…

Cette année, on a vu et vécu beaucoup de choses. Des petits anecdotes, des choses insolites, des records. Retour en quelques mots, pays par pays, sur les faits marquants de cette année 2013. Liste non exhaustive. 19
Carlos Vela 4 – Celta Vigo 3

Espagne - Liga - 14e journée

Carlos Vela 4 – Celta Vigo 3

de jeu, le Celta menait 1-3, grâce à un doublé venu des pieds de Rafinha (23e et 57e) et à un but d’Alex Lopez (28e) venu répondre à l’ouverture du score signé par un certain Carlos 6