Alessandrini, l’OM à mourir

Ce samedi soir, l’Olympique de Marseille joue très gros. En particulier Romain Alessandrini, pointé du doigt par pas mal de supporters depuis deux saisons. L’histoire d’un mec qui « donnerait » tout à Marseille, quitte à ne rien recevoir en retour.

Modififié
C’est l’histoire d’un maillot serré jusqu’en haut du col. L’affaire de deux boutons attachés, quoi qu’il arrive, et d’un tissu qui remonte jusqu’au cou. Ils ne le font pas tous : Alaixys Romao, Rolando ou même Barrada, tous sont plus détendus sur l’attache. Mais pour Romain Alessandrini, c’est presque inconscient, comme une question de fierté. Faire corps avec le maillot de l’OM, comme si le bonhomme avait peur de perdre la tunique après avoir bataillé neuf ans pour la porter à nouveau. « Rien que d’entendre parler de Marseille, il chante » , disent certains. L’un ne va pas sans l’autre. « C’était son rêve de pouvoir rejouer là-bas, enchaîne un autre coéquipier à Clermont. Il a toujours gardé ça dans un coin de sa tête, mais il n’osait pas en parler. » Parce qu’avant de revenir à la maison il y a deux ans, sous Marcelo Bielsa, l’oiseau était déjà passé par le centre de formation olympien, de 1999 à 2005. Son entraîneur de l’époque avait voulu le replacer arrière gauche, mais Alessandrini rêvait d’attaque et avait décidé d’arrêter le football. Partir en Bourgogne pour mieux renaître, et revenir. Problème : aujourd’hui encore, Marseille a du mal à aimer l’un de ses derniers enfants.

L’arrière gauche qui pleurait


Mighty Max

Romain Alessandrini est tombé dans la marmite marseillaise quand il était petit. Né dans le quartier des Chartreux à Marseille, il tape ses premières balles à l’âge de sept ans dans le petit club de Plan-de-Cuques, quatorze kilomètres plus au nord. « Il venait d’une bonne famille, assez discrète, et forcément fan de l’OM » , raconte Hervé Boyreau, actuel président du club et directeur sportif à l’époque. Paradoxalement, même si son pied gauche fait déjà des étincelles, Romain Alessandrini n’est pas le plus fort des gamins plan-de-cuquois. Il se distingue par autre chose que son talent brut : une abnégation rare pour un enfant si jeune. « Il avait déjà un sacré caractère. Il était plus petit que les autres, mais ça ne l’a jamais tracassé ou complexé » , abonde Boyreau. À sa dizaine, il sort du lot. Lors d’un banal tournoi de poussins, des agents et des recruteurs rodent autour des terrains et proposent aux parents de Romain de lui faire passer des tests à l’Olympique de Marseille. « Il avait des étoiles dans les yeux, la question ne se posait même pas, pour lui, pour nous ou pour ses parents. Il les a rejoints tout de suite » , explique Hervé Boyreau.

Les premières années chez les jeunes de l’OM sont une réussite. En benjamins et en minimes, il fait partie des meilleurs gamins des Bouches-du-Rhône avec Yohan Mollo et Djamel Bakar. Mais à quinze ans, son avenir s’assombrit. Pour la première fois depuis sa toute jeune carrière, sa petite taille devient un problème. Romain n’a pas terminé sa croissance, et son entraîneur ne le trouve pas assez affûté physiquement pour jouer en attaque. Il est replacé au poste de latéral gauche, un rôle qu’il déteste et qui ne lui correspond pas. À l’été 2005, dégoûté, il part en vacances en Corse, et ne reviendra jamais à l’OM, encouragé par son père qui n’en peut plus de le voir pleurer. Mais Jean-Louis Alessandrini ne peut se résoudre à gâcher le talent de son fils, et se met en tête de lui trouver un nouveau club. Ce sera finalement Gueugnon, grâce à l’une de ses connaissances. Pour la première fois, Romain quitte la Provence, Marseille, et le cocon familial.

Et Vairelles fit sa loi


« À l’époque, le monde pro, la Ligue, c’était très loin pour lui. Même si c’était un très bon joueur de National, peut-être le meilleur. » Pour cet ancien coéquipier de Gueugnon aujourd’hui en Ligue 1, une chose est certaine, le Marseillais avait du mal à couper les ponts avec le Vieux-Port : « Il ne parlait pas vraiment du club en lui-même, mais de la ville, beaucoup. Moi, je suis plutôt supporter de Paris, alors on se vannait, on se chambrait. Puis dès le premier match de championnat (de la saison 2009-2010, ndlr), il se fait les croisés contre le Paris FC. Il n’est revenu qu’à la fin de l’année, mais dès qu'il est revenu, il a marqué un triplé en réserve. Et en National, il a vite retrouvé ses sensations. » Perturbé par un environnement difficile où la famille Vairelles fait la loi, le voilà sur le banc derrière le petit frère du Gitan qui porte à l’époque la triple casquette : joueur, entraîneur et actionnaire majoritaire. Et si les salaires sont encore payés à échéance régulière, « il y avait clairement deux clans : le clan Vairelles et les autres, détaille son ancien coéquipier. C’était une guerre froide, rien de bien méchant. C’est l’année d’après que c’est parti en couilles, il y a eu des bagarres, des joueurs pas payés… Heureusement, on a senti que ça puait, et quasiment tout le monde s’est barré avant, dont Romain et moi. »

Direction Clermont donc, en 2010, un peu plus au sud, où le bonhomme explose en deux saisons. Car quand le pied d’Alessandrini va mal, la tête finit toujours par prendre le dessus. La première année ? Sept passes décisives, toutes pour Sloan Privat qui le complète parfaitement. Jacques Salze, défenseur du club et unique survivant de l’époque, se souvient du duo : « Mentalement, ça marchait aussi bien entre les deux. Romain, il va tout le temps au bout des actions, c’est à l’image de son caractère. Quand il entreprend quelque chose, il va jusqu’au bout, il ne se pose pas de question. Il va insister, insister, insister… » Un homme repère alors le chevelu et sa patte gauche depuis sa côte bretonne : Frédéric Antonetti. « Je l’avais appelé pour lui expliquer ce que j’attendais de lui. Je veux toujours cinq joueurs pour trois postes devant, il a fait sa place, car Kembo est parti au dernier moment. On lui a expliqué les exigences de la Ligue 1, il a très vite enregistré, il faisait de super entraînements. Il est rapidement devenu décisif et a atteint le top de son niveau jusqu’à atteindre le groupe France. » Puis un soir de février 2013, seul dans la nuit lilloise, crac.

Le renard à neuf queues


C’est le coup dur. Romain Alessandrini se refait les croisés. Alors qu’il est au sommet de son art, alors qu’il enchaîne les buts exceptionnels depuis des mois. Comme ce pion planté au PSG qu’il célèbre en formant le sigle OM avec ses doigts. Car Romain n’oublie pas d’où il vient. D’ailleurs, pour se soigner, il y retourne, d’où il vient, et effectue ses longs mois de rééducation à Aix-en-Provence, à côté de chez ses parents. Le temps passé chez les siens lui donne l’envie de revenir à Marseille. Surtout que l’OM lui fait les yeux doux. Le joueur crie à qui veut l’entendre qu’il aimerait les rejoindre de suite, et entame un bras de fer, quitte à se mettre à dos une partie de l’opinion publique. « Je peux vous dire qu’il a les pieds sur terre, recadre Jacques Salze. Il a connu des coups durs. Il est très travailleur, faut pas l’oublier ça. Il est blindé dans sa tête. » Finalement, Alessandrini devra attendre un an de plus avant de rejoindre l’élu de son cœur. Une saison honnête mais banale à six buts et cinq passes décisives plus tard, le voilà de retour à Marseille, neuf ans après.

Sauf qu’entre-temps, Marcelo Bielsa a débarqué sur la Canebière et ne compte pas vraiment sur le Plan-de-Cuquois, lui préférant le plus souvent Florian Thauvin. Avec le départ de l’Argentin couplé à une bonne préparation, le voilà qui commence à repointer le bout de sa truffe : « Les premiers mois je l’ai vu faire de bonnes choses. Il n’était pas loin de retrouver son meilleur niveau. Mais il a été contrarié par les blessures » , estime son ancien coach à Rennes. La figure du mouton noir, insidieusement pointée du doigt au rythme de la lente noyade olympienne. Ses cheveux blonds, ses mauvaises prestations, ses cartons, rien ne va. « Romain, on a toujours parlé sur lui. Bizarrement, il a l'image d'un mec arrogant, alors que c'est tout le contraire de ça. C'est un fou amoureux de l'OM, il donnerait tout pour le club » , tranche un de ses amis. Tout, et peut-être trop. « La surmotivation est parfois négative, théorise Antonetti. C’est quelqu’un d’émotif. Il adore tellement l’OM qu’il se bloque parfois. Il veut trop bien faire. Mais c’est un gros travailleur, s’il arrive à "oublier" qu’il joue pour son club de cœur, à se détendre, et passer ce cap, il peut tout casser la saison prochaine. Il peut faire une André-Pierre Gignac... » Et comme pour APG, la rédemption passera peut-être par une démonstration ce soir contre le PSG. Qui sait ? En cas de victoire, le gamin du « treize » osera peut-être déchirer son maillot pour la première fois... De bonheur, évidemment.



Par Kévin Charnay et Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Pragmatique Niveau : CFA2
"Ce samedi soir, l’Olympique de Marseille joue très gros. En particulier Romain Alessandrini"

Encore faut-il qu'il ne joue ne serait-ce qu'une seule minute de cette finale.
Article intéressant... J'ai du mal à me faire une opinion sur le niveau de ce joueur...
Message posté par Etche
Article intéressant... J'ai du mal à me faire une opinion sur le niveau de ce joueur...


Pour résumer je dirai qu'il faut remplacer le "insister" par "foncer tête baissée". Parce que ça a l'air d'être un bel abruti.

Je pense que son retour à l'OM lui a plus fait de mal que de bien, retrouver son confort n'aide pas forcément.
à YNWA

Il faudrait donc peut-être qu'il quitte l'OM, mais je ne sais pas qui pourrait en vouloir...
Message posté par Etche
à YNWA

Il faudrait donc peut-être qu'il quitte l'OM, mais je ne sais pas qui pourrait en vouloir...


Newcastle...Aston Villa? ^^
à YNWA#

Haha ! Bien vu ! C'est typiquement le type de clubs à pouvoir s'y intéresser...
surtout qu'il était parti pour être une sorte de Laurent Robert (mauvaises blagues mises à part).
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Vu le groupe qui s'annonce l'année prochaine il devrait avoir encore sa (dernière?) chance.

J'espère pour nous qu'il fera une Gignac, on en aura bien besoin (s'il pouvait commencer ce soir ça nous aiderait pas mal aussi)
J'ai rarement autant détesté un de nos joueurs...

Toujours à critiquer, à se plaindre alors qu'il fout rien sur un terrain... mais ferme-là et joue

Vivement qu'il se barre...
Putain, j'retire mes félicitations pur le titre de l'article sur la finale de coupe d'Italie, là déjà le calembour est miteux mais en plus rappeler que Cabrel existe, ça m'a pourri ma journée.
Désormais, je boycotterais tous les articles avec des titres dans cet esprit décadent. Sus aux jeux de mots, la chaise électrique pour eux!
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Un petit peu le faux bon joueur témoin de la l1.

Court vite, capable d enchaîner trois tours sur lui même tête baissée, appelé en equipe de France, se blesse, boude, est transféré dans un club pigeon croyant que le feu de paille va reprendre; moisi sur un banc pendant un ou deux ans, revient dans un club de moindre standing et on l oublie.

Il peut mettre un triple ce soir, ça restera toujours un faux bon joueur.
Sa plus grande erreur aura été de vouloir aller à l'OM sans avoir pris le temps de se préparer.

Pour le peu de fois que je l'ai vu jouer, il n'a clairement pas fini sa palette de joueur, il veut montrer sa technique mais... où est le reste?
Sa plus grande erreur aura été de vouloir aller à l'OM sans avoir pris le temps de se préparer.

Pour le peu de fois que je l'ai vu jouer, il n'a clairement pas fini sa palette de joueur, il veut montrer sa technique mais... où est le reste?
GovouLegend Niveau : CFA
Il n'a jamais été un cador et ne serait certainement jamais devenu un top joueur, mais je pense qu'on peut le mettre dans la catégorie "carrière gâchée par une sale blessure".

Je me souviens quand j'allais le voir à Clermont (oui, c'était moi), on se disait qu'il n'avait vraiment rien à faire ici. Il avait plutôt bien géré le passage en L1 avec une sélection en EDF à la clé et puis tout s'est arrêté après sa blessure.

Les auvergnats, de leur coté, peuvent remercier l'OM de ne pas croire en ses jeunes: en quelques années Medhi Benatia et Alessandrini les ont bien régalé.
J'apprécie ce joueur tonique...
Un sacré guignol celui-là... Une bonne frappe qui parfois fait mouche mais dans la globalité, un joli clown visiblement pas disposé à faire plus d'efforts qu'il n'en fait (en fait-il ?). Il a lâchement critiqué Bielsa lors de son départ mais le résultat c'est que ni Michel ni Passi n'en on fait un titulaire indiscutable... Il me rappelle le personnage comique d'Anthony Joubert : William Mac Fly... Un minot pommé qui ne comprend pas tout de la vie visiblement...
jeudi 25 mai 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow jeudi 25 mai Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO !
il y a 6 heures Le Milan met la pression sur Donnarumma 36 il y a 8 heures Griezmann dément les « rumeurs » de départ 24
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 20:40 Tévez dézingue le football chinois 36 Hier à 17:44 Bernardo Silva signe à City 34 Hier à 17:41 Un gardien simule l'évanouissement pour éviter un carton 5 Hier à 14:30 Di María vers l'Inter ? 59
Hier à 14:13 Zabaleta à West Ham, c'est officiel 10 Hier à 11:29 Restrictions sur les transferts en Chine 24 Hier à 11:04 Denayer impliqué dans une bagarre à Bruxelles 9 Hier à 10:49 Comment Griezmann se transforme en David Beckham Hier à 10:36 Gignac sauve à nouveau les siens 7 Hier à 10:15 Gomis à Galatasaray ? 25 jeudi 25 mai Waris égalise, Nivet arrache la victoire jeudi 25 mai Darbion ouvre le score pour l'ESTAC jeudi 25 mai Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 21 jeudi 25 mai L'OM piste Alexandre Song 25 jeudi 25 mai Le monde du sport soutient les victimes de Manchester jeudi 25 mai Les frères Pogba font la fête 26 jeudi 25 mai Jordy Gaspar à Monaco 20 jeudi 25 mai Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? jeudi 25 mai Hazard, mécanicien d'un jour 4 mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0 mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 9 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4