En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Liste de Didier Deschamps
  3. // Match amical contre l'Allemagne

Alessandrini et Varane intègrent les Bleus

Auteur d'une première partie de saison impressionnante avec le Stade rennais, Romain Alessandrini a convaincu Didier Deschamps de l'appeler pour ce premier rassemblement de 2013. Moins surprenante, mais tout aussi rafraichissante, la présence de Raphaël Varane, étincelant hier face au FC Barcelone. L'autre hype du moment, Paul Pogba, reste à quai. Bacary Sagna, lui, fait son retour.

Modififié
Gardiens : Lloris (Tottenham/ANG), Mandanda (Marseille), Landreau (Bastia)

Boum ! Un Bastiais en équipe de France. Le premier depuis Frédéric Née. Toujours à se battre avec Cédric Carrasso pour savoir qui aura le droit de s’entraîner une petite semaine avec Hugo Lloris et Steve Mandanda, Mickaël Landreau a gagné son séjour à Clairefontaine. Pour le reste, du classique. Lloris en numéro un, Mandanda en numéro deux et une hiérarchie beaucoup plus claire que lors du dernier rassemblement de l’équipe de France. Titulaire dans les bois de Tottenham, Hugo Lloris a repris son destin en main, tandis que Steve Mandanda a un peu de mal avec les siennes. De là à dire que les gardiens français sont mauvais, il y a cependant un peu de marge, hein.

Défenseurs : Clichy (Manchester City/ANG), Évra (Manchester United/ANG), Debuchy (Newcastle/ANG), Sakho (PSG), Rami (Valence/ESP), Koscielny (Arsenal/ANG), Varane (Real Madrid/ESP), Sagna (Arsenal/ANG)

Ne cherchez pas le meilleur joueur français du moment sur les lignes avant de la composition de Didier Deschamps. En ce moment, le patron du football hexagonal joue latéral gauche. Parfois horrible en équipe de France ces dernières années, Patrice Évra fait très, très mal avec Manchester United depuis le début de la saison. Auteur de quelques buts et de cinq passes décisives en 2012-2013, l’ancien Monégasque a une occasion en or de confirmer face à l’Allemagne. Homme de la soirée de football espagnole ce mercredi, Raphaël Varane fait son retour chez les Bleus. Logique quand on voit la prestation impressionnante du Madrilène hier, même si toujours à prendre avec des pincettes quand on connaît l’âge du bonhomme et quand on se rappelle de performances plus que mitigées en C1 face à Dortmund et City. Une juste récompense pour un joueur pétri de talent cependant. Du talent, Laurent Koscielny en perd semaine après semaine. Mais cela ne l’empêche pas d’être dans la liste avec Adil Rami et Mamadou Sakho. Sur le côté droit de la défense, le Magpie Debuchy est présent, mais voit le retour du bon Bacary Sagna en EDF. Un peu de concurrence, ça fera pas de mal.

Milieux : Cabaye (Newcastle/ANG), Gonalons (Lyon), Matuidi (PSG), Valbuena (Marseille), Capoue (Toulouse), M. Sissoko (Newcastle/ANG).

Du Deschamps classique au milieu de terrain. Le sélectionneur des Bleus a décidé de sélectionner tout ce que la France lui offrait en matière de récupérateur solide, sauf le pauvre Jérémy Toulalan. Toujours aussi costaud avec le PSG, Blaise Matuidi est là, tranquille, avec les performants Cabaye et Capoue. Fraîchement transféré à Newcastle, l’ancien Toulousain Sissoko a également été convoqué. Essentiel à l’OM, Mathieu Valbuena est le seul milieu axial réellement offensif de cette liste, même si on sait bien que Didier Deschamps n’utilisera pas un dispositif tactique qui lui permettra de briller à ce poste. Sinon, Gonalons est là, lui aussi. Mais pas de nouvelles de Beckham. Ni de Féret.


Attaquants : Alessandrini (Rennes), Giroud (Arsenal/ANG), Gomis (Lyon), Ménez (PSG), Ribéry (Bayern Munich/ALL), Benzema (Real Madrid/ESP)

La France a cette propension folle à s’emballer très vite pour un joueur. Pour sa défense, ces dernières semaines, Romain Alessandrini affiche un niveau de jeu impressionnant. Dernier récital en date du joueur du Stade rennais le week-end dernier face à l’OM, où il a été dangereux à chaque débordement. Et où il a scoré. Si la convocation du natif de Marseille peut sembler précoce, elle s’inscrit toutefois dans une logique de confrontation amicale. De plus, rien ne dit que l’intéressé va jouer, Didier Deschamps souhaitant peut-être voir comment le joueur se comporte au sein du groupe. De plus en plus à l’aise à Arsenal, Olivier Giroud pourrait bien rêver d’une titularisation, tandis que Ribéry et Ménez, tous deux excellents en ce moment, donnent des ailes de feu à l'équipe de France. Caution lyonnaise en attaque, Princesse Erika Gomis fait le nombre. Bah ouais, Hoarau est en Chine, maintenant. Ça fait cher le billet.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40