Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Alcool illimité et pub à son nom pour coach Sean Dyche ?

Modififié
Certains y sont recalés, d'autres y sont glorifiés.

Le coach de Burnley Sean Dyche, qui mène actuellement ses Clarets à la sixième place de Premier League, est en train de réussir l’un des gros coups du championnat anglais. À tel point qu’un pub local a décidé de les lui payer, ses coups, en lui offrant des « drinks for free » . À un peu plus d’un tiers du championnat, l’établissement débiteur de boissons alcoolisées a même commencé à spéculer sur une éventuelle qualification européenne de Burnley, ce qui constituerait tout de même du jamais-vu depuis 1961. La récompense serait à hauteur de l’exploit réalisé, puisque le pub assure qu’il se rebaptiserait « The Dyche » , en l’honneur de celui qui réchauffe le banc du BFC depuis plus de cinq ans.


Les responsables de cette idée auraient l'air malin si Dyche se faisait licencier l'année suivante pour mauvais résultats. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article