Alcides Ghiggia s'en est allé

Modififié
4 5
« Il n'y a que trois personnes qui ont fait taire le Maracanã : le pape, Frank Sinatra et moi.  »

L'auteur de cette phrase mythique, Alcides Ghiggia, est décédé jeudi à l'âge de 88 ans. L'ancien footballeur a principalement joué à la Roma, mais aussi à Milan et en Uruguay (Peñarol, Danubio FC), son pays d'origine. Il est connu pour avoir remporté le Mondial 1950, dans lequel il a inscrit le but qui a donné la victoire à l'Uruguay lors du match face au Brésil au Maracanã. C'est ce but qui a permis à sa sélection de remporter le trophée. C'était il y a 65 ans.

RIP.


FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Kit Fisteur Niveau : Loisir
Rest In Peace.

L'homme qui aura avec son but fait taire toute la suffisance des brésiliens, se voyant gagnants avant même de jouer le match. Il a à tout jamais changé l'histoire du football. En une frappe dans un angle fermé. Brisé la fierté de millions de brésiliens. Le Mineirazo ne pourra jamais égaler l'ampleur du Maracanazo... Alcides, passe le bonjour à Di Stefano et à la panthère noire de notre part.
Estebanana Niveau : CFA
Football fiction, mais si le Brésil gagne ce mondial est-ce qu'on aurait connu l'émergence de Garrincha et Pelé?

RIP

Il est mort le même jour que ce fameux Maracanaço justement, un 16 juillet. Il passe de l'Histoire à la Légende le mec.
cerveau-gauche Niveau : Loisir
C'etait le doyen des champions du monde il me semble, non? Du coup, maintenant, le nouveau doit sûrement être un allemand de 1954.
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
Note : 1
En tant qu'uruguayen et surtout en tant que supporter de Peñarol, mon cœur saigne depuis hier, je n'arrive pas à y croire, cela devait arriver un jour, mais la sensation que je ressent aujourd'hui est très bizarre... C'est comme si je venais à nouveau de perdre mon grand-père !
Je n'ai jamais vu jouer Alcides Ghiggia, mais en Uruguay, tout le monde sait qui il est et cet homme jouit d'une admiration quasi mystique ici, il était le dernier morceau vivant de la plus grande période footballistique de la Céleste, sa disparition va laisser un grand vide ici. Et comme le hasard fait toujours bien les choses, la mort de Don Alcides a eu lieu 65 ans jour pour jour après le miracle du Maracana.

Je demande à tout les supporters de Peñarol, de la Roma, de l'Uruguay et même les simples amateurs de foot présent sur ce site d'avoir juste une petite pensée pour la mémoire de ce grand bonhomme du football.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Kaboul à Sunderland
4 5