1. //
  2. // Reggae
  3. // Festival Garorock

Alborosie : « Le Mexique va gagner la Coupe du monde »

Derrière Alborosie se cache Alberto D'Ascola, un nom à jouer 6 à la Fiorentina. Pas un hasard, car, avant les dreads et le reggae, Albert aurait pu passer pro. Éreinté après son concert à Garorock, il a quand même tenu à parler ballon. De Milan et Dino Zoff, de la Jamaïque et des fils Marley. Entretien détendu.

Modififié
721 47
Tu viens de Messine, en Sicile. Tu es un supporter du club ?
Pas vraiment. Quand j'étais petit, on a déménagé à Milan. À partir de là, je suis devenu supporter de la Juventus. C'était l'époque de Platini. J'étais très jeune, peut-être six ans, mais je me souviens que Platini était là. J'adorais Dino Zoff et, à l'époque, Schillaci aussi. Et Paolo Rossi !

Il paraît que tu n'aimes pas vraiment les joueurs italiens, qui se retrouvent trop dans des magazines. Même Pirlo ? Il est classe, élégant, discret…
Ah non, Pirlo, c'est un grand ! J'aime Balotelli aussi ! Le fait que ce soit un black, un black d'Italie, ça change les choses. Ça marque une nouvelle époque, une nouvelle page pour le football italien.

Bob Marley adorait le foot, mais en est mort. Le monde du reggae en veut au football, depuis ?
Non, quand même pas. Le monde entier aime le football. Beaucoup de fans de reggae aiment le football, partout dans le monde. Même si ce n'est pas forcément connu. Des gens qui supportent la Jamaïque, comme moi. On est encore petits, mais un jour ça va le faire.

Tu peux nous en dire plus sur le foot jamaïcain ?
C'est énorme en Jamaïque. Tout le monde joue, partout. On aimerait plus jouer de grandes compétitions, mais bon. Ensuite, on a des athlètes surtout, de haut niveau, comme tu sais. Les équipes de football ont encore du boulot par contre.

Pourquoi n'y a-t-il jamais eu de grand joueur jamaïcain ?
Je ne sais pas, c'est une bonne question. Ça doit être culturel. Les Jamaïcains sont rapides, puissants, mais ils manquent d'aptitudes techniques, c'est vrai. Mais on progresse, on avance, les choses changent. Il va y avoir une révolution. Regarde Usain Bolt. Bientôt on aura quelqu'un qui courra plus vite qu'Usain Bolt ! Le monde bouge vite…

Usain Bolt avait proposé à Manchester United de jouer pour eux. Tu en penses quoi ?
Non… Il devrait se contenter de chanter… Enfin, de courir, je veux dire ! Enfin, il fait de la musique aussi. C'est un DJ en Jamaïque.

C'est bien, sa musique ?
Il devrait se contenter de courir…

J'ai remarqué que tu dis « on » quand tu parles de la Jamaïque. Tu te considères vraiment de là-bas maintenant ?
Je suis jamaïcain ! J'ai un passeport jamaïcain, je suis un citoyen jamaïcain. Je le suis, légalement. Ensuite, je suis né en Italie, donc je suis italien, oui. Je suis italo-jamaïcain, ok.

Tu jouais au foot quand tu étais petit, en Italie ?
Oui, je jouais numéro 5. Ou milieu de terrain. J'ai joué pendant des années, à la fin dans une équipe semi-professionnelle. Mais on n'a jamais été très bons. Puis nous, on était jeunes et, contre des plus vieux, les vrais hommes, on n'a jamais réussi à finir premiers. Ni quatrièmes, ni cinquièmes… Je ne chantais jamais à l'époque. Je ne savais pas que je pouvais.

Quand as-tu décidé de chanter plutôt que de jouer au foot, alors ?
Déjà, quand j'ai arrêté le foot, je me suis mis au kung-fu. Puis au skateboard. J'étais super sportif à l'époque. À 14 ans, je me suis mis à écouter beaucoup de musique.

Quarante et un clubs italiens sont visés par une enquête pour fraude. Ça t'inspire quoi ?
Tu sais, l'Italie est concernée par tous les genres de fraude possibles. Du président du Conseil au plus petit. Donc je ne suis pas surpris. Je pense que l'Italie a besoin… L'Italie a besoin d'aller à l'église, et prier. Mais la corruption est partout, dès que tu as de l'argent. Pas seulement en Italie. C'est vrai en Allemagne, en Espagne, au Portugal. La corruption existera toujours. Comme à Babylone. On est tous à Babylone. Toi et moi, on est honnêtes, mais eux, dehors… Garde bien ça en tête. Et la corruption dans le foot, c'est juste une nouvelle forme. Rien de plus.

On parlait de Bob Marley plus tôt. Tous ses fils aiment le foot. Tu as déjà joué avec eux ?
Oui, je joue de temps en temps avec Ky-Mani Marley. Oui, il adore le football. Il n'est pas terrible… Je connais Juan aussi. Par contre, lui, il est bon. Il a été professionnel. Je ne suis plus sûr qu'il joue aujourd'hui, mais il a fait une carrière aux États-Unis.

Tu penses quoi des protestations sociales au Brésil ? Tout cet argent mis dans les stades. C'est fort que le pays du football s'insurge contre ce qu'il aime le plus.
C'est très difficile d'en parler, de comprendre la situation, car nous ne sommes pas là-bas. On ne peut pas comprendre la réalité des choses. Mais si je dois répondre quelque chose, c'est que le football ramène beaucoup de gens. Et l'argent arrive avec. C'est donc une opportunité. Je ne rejetterais pas l'idée du coup… Mais encore une fois, nous n'y sommes pas.

C'est donc juste une mauvaise passe ?
C'est triste qu'il y ait des problèmes internes. La Coupe du monde de football, c'est une grande fête. Ce genre de situation ne vient pas que du foot. Il y a des conflits sociaux, des conflits ethniques. J'espère que ça s'arrangera. Je comprends le problème, mais en même temps, beaucoup de gens vont aller au Brésil, et ce sera beau.

Qui va gagner la Coupe du monde ?
J'aimerais dire la Jamaïque, mais on va être un peu réalistes. Je ne veux pas dire le Brésil maintenant, j'aimerais quelqu'un d'autre. Pareil pour l'Espagne. Le Brésil est toujours là, cela dit… Mais l'an prochain, ce sera… le Mexique. Le Mexique le mérite, maintenant. Et la Jamaïque ne peut pas y être. Donc le Mexique.

Tu ferais quoi en cas de match Italie-Jamaïque ?
Je supporterais la Jamaïque. Mais tout en sachant que l'Italie les fracasserait…

À écouter : nouvel album Sound The System dans les bacs depuis le 1er juillet

Youtube


Propos recueillis par Thomas Andrei, à Marmande
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Mais si je dois répondre quelque chose, c'est que le football ramène beaucoup de gens. Et l'argent arrive avec. C'est donc une opportunité."

Et le mec fait du reggae. Pas inquiétant du tout.
Comment est votre blanquette ? Niveau : DHR
Babylon system is the vampire !
KarlHeinz Niveau : DHR
Pour faire plaisir à ses forumeurs, sofoot aurait dû publier une interview bien réac' de Michel Sardou.
Surtout le coup il aime pas les joueurs qui passe plus de temps dans les pages people que foot mais il aime bien l'Italie l'art de parler pour rien dire il ferait mieux de faire que de la musique au lieu de parler ... Et encore
Mais Il aime bien Balotelli pardon
laudrup all night Niveau : Loisir
un rasta de Sicile, c'est un peu comme un patineur artistique de Compton, non ?
Yes maaaaaan, "beaucoup de gens vont aller au Brésil et ce sera beau"... Si seulement tu t informais avant de dire des choses si vide, tu saurais pourquoi ils protestent. Q.I de bulot!
Message posté par KarlHeinz
Pour faire plaisir à ses forumeurs, sofoot aurait dû publier une interview bien réac' de Michel Sardou.


Michel n'est pas culture foot. Michel c'est La culture.
"mais il aime bien l'Italie l'art de parler pour rien dire"

Dante Alighieri, Petrarca, Boccaccio, Ugo Foscolo, Dino Buzzatti, Montale, Ungaretti, Gianbattista Vico, Pasolini, Leonardo Sciascia, et tant d'autres italiens contemplent amusés tes petits soubresauts littéraires sur les pages "commentaires" d'un journal sportif.
Oui, tout ça, ce sont de très bons auteurs. Je me rendais à l'instant sur un site de torrent, et je tombe sur ce drôle de message au sujet d'un film intitulé la Voglia Matta (avec la première bande originale de Morricone), pardonnez-moi si je le cite en entier:

L'idea iniziale era di scaglionare nel tempo i rilasci dei films di Tognazzi ma, data l'attualità delle loro tematiche, li sto uppando uno dopo l'altro.
Il personaggio che lui interpreta in questo come in altri films è l'uomo (qui di mezza età ma purtroppo i fatti attuali dicono ben altro) ossessionato dalle adolescenti e dalle ragazze giovani in generale; che le belle ragazze piacciano a molti non è un problema....il guaio succede quando ciò diventa una malattia.

e mi sento di affermare, pur non essendolo ma mi unisco a tutto il web (ma non però nei telegiornali):

"MEGLIO GAY CHE PEDOFILO


OMOSESSUALE E' MEGLIO DI MAIALE"

Non!!!!??? Cet italien est bien intentionné mais bizarre.
Le message est drôle, il met en exergue la diabolisation de comportements qui sont depuis toujours condamnables, mais que l'actualité récente (un vieux "papi" qui se tape des jeunettes) a remis au entre de l'attention, et transformé en manifeste politique. Tu noteras d'ailleurs que "meglio omossessuale che pedofilo" fait écho à une devise des parents réactionnaires italiens qui excusaient les dérives violentes et extrémistes de leurs rejetons par un "meglio fascisti che froci".

Sinon toute cette discussion n'a aucun rapport avec le foot, ni avec l'article commenté (qui n'a lui même aucun rapport avec le foot d'ailleurs).
Soulcialist Niveau : Loisir
En tous cas c'est bien cool d'être aller interviewé un mec comme Alborosie, qui est une référence en reggae music et surtout qui sort l'univers classique de l'itw Culture So Foot du "DJ/rappeur/electro/Rock-indé/underground" fan de Paris.
Note : 2
Perso ce que je trouve flippant de nos jours , des musiques considérés comme rebelle d'antant dans le but de faire passer un message social , sont de nos jours une façon travestit de gagner de l'argent de façon capitaliste !

M'enfin bon on est pas a un guignol près dans son style de nos jours ..
BlanLokal Niveau : DHR
Message posté par fullgrinta
"Mais si je dois répondre quelque chose, c'est que le football ramène beaucoup de gens. Et l'argent arrive avec. C'est donc une opportunité."

Et le mec fait du reggae. Pas inquiétant du tout.


En même temps y a pas de loi disant que les chanteurs de reggae doivent obligatoirement être rasta. Et tous les mecs à dreads ne sont pas rasta non plus. Même si c'est clair que ca fait bizarre et que ca m'etonne de lui...
BlanLokal Niveau : DHR
Message posté par El Xeneize
Perso ce que je trouve flippant de nos jours , des musiques considérés comme rebelle d'antant dans le but de faire passer un message social , sont de nos jours une façon travestit de gagner de l'argent de façon capitaliste !

M'enfin bon on est pas a un guignol près dans son style de nos jours ..


Le reggae n'est pas uniquement une musique de rebelle non plus.. Bob Marley a bien fait quantité de chanson parlant d'amour... Même si il a recu énormément de critiques à cause de ca a l'époque, ca a ouvert une porte pour un tas d'autres artistes.

Après c'est clair que les musiques reggaes que je prefere ont en general un fond rebel et social et que les musiques love ca va un moment mais ca me soule rapidement.
Merci SO FOOT pour cette ITW, mais moi quand j'entends Albo, ça me donne des envies de gros 2 feuilles, et là j'suis au taff.. Putain de frustration !
"Tous lmes mecs à dreads sont pas rastas". Il serait donc plus Lenny Kravitz que Bob Marley. Sauf qu'Alborosie fait du Reggae, et nous invite à brûler Babylone.
BlanLokal Niveau : DHR
@samotraki

Je suis pas un grand specialiste d'Alborosie... Je connais qques chansons, sans plus. Apres c'est clair que si il chante des BURN BABYLONE mais a cote dit que des opportunites pour faire plus d'argent c'est bien, il est un peu a cote de la plaque...
Message posté par BlanLokal


Le reggae n'est pas uniquement une musique de rebelle non plus.. Bob Marley a bien fait quantité de chanson parlant d'amour... Même si il a recu énormément de critiques à cause de ca a l'époque, ca a ouvert une porte pour un tas d'autres artistes.

Après c'est clair que les musiques reggaes que je prefere ont en general un fond rebel et social et que les musiques love ca va un moment mais ca me soule rapidement.



Les lover reggae est un magnifique genre musical. On peut concevoir une tripotée de gamins sur du Gregory Isaacs, ou du Dennis Brown.
Message posté par laudrup all night
un rasta de Sicile, c'est un peu comme un patineur artistique de Compton, non ?


C'est pas plus ridicule qu'un français, avec un avatar d'Higuita et un pseudo grec, supporter de l'Italie.

Ou qu'un français (?) avec un pseudo de joueur danois et un avatar de Reggie Miller.

Ou qu'un belge avec un pseudo Sicilien et un avatar d'El Chapo.

Etc.

On veut tous échapper à la banalité et à la monotonie, donc on multiplie les références, on les mix pour en faire un corpus référentiel personnel, qui nous distingue en tant que personne, qui constitue souvent la part construite de notre identité culturelle. Lui a choisi la Jamaique et le Reggae. Il est brun, vient d'un île où beaucoup de zeb tourne. Ca fait déjà trois point communs, ce que ne peuvent pas se permettre les rastas blonds.

Mais je m'égare, je deviens décousu.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
721 47