1. //
  2. //
  3. // Milan-Napoli

Albertini : « L’Euro 2000 est la plus grande déception de ma carrière »

Demetrio Albertini est toujours très engagé dans la formation des jeunes joueurs, notamment par le biais de l’UEFA et de la FIFA. Celui qui n’a pas réussi à arriver au sommet de la Fédération italienne de foot et a joué dans le meilleur Milan de l’histoire revient sur ces années incroyables, en passant par Van Basten et Maradona, et sans oublier les échecs avec l’équipe d’Italie.

Modififié
Ce samedi, c’est Milan-Napoli, tu seras à San Siro ?
Ah non, je serai à la montagne avec mes amis. On va voir le match là-bas, tranquillement. Ce sera un joli spectacle, je crois. Il s’agit d'une épreuve importante pour le Milan qui, jusqu’à maintenant, a toujours bien fait contre les grandes équipes, comme avec la victoire contre la Juve.

Mais ce sera un spectacle différent des Milan-Napoli que tu as vécus...
Évidemment. Mes Milan-Napoli étaient des matchs de lutte pour le Scudetto. Là, c’est le troisième contre le cinquième. Mais mon époque était différente pour le foot italien en général. Dans les années 80-90, la Serie A était le meilleur championnat du monde. En plus, c’était le grand Milan des Hollandais face au Napoli de Maradona...

D'ailleurs, tu n’as jamais joué contre Maradona.
Non, mais j’ai fait mon premier « banc » à Naples, avec le Milan, lors de la saison 1988-99. Ce jour-là, au San Paolo, ils ont gagné 4-1 et tout avait commencé avec un but de la tête de Diego en dehors de la surface, incroyable. Franchement, à ce moment-là, je ne comprenais pas trop ce qui m’arrivait. Après, j’ai joué plusieurs fois face au Napoli, avec Capello comme entraîneur et il y avait toujours beaucoup d’intensité dans ces matchs. Je me rappelle toujours du Milan-Napoli de la saison 1993-94 : je jouais au milieu avec Marcel Desailly et après un match très compliqué, j’ai marqué à la dernière minute sur un coup franc. On gagne 2-1 après avoir été menés 0-1. Une émotion inoubliable.

« Maradona a été plus important pour le Napoli que Van Basten pour le Milan. » Demetrio Albertini

Tu as fait tes débuts avec Arrigo Sacchi, mais tu exploses sous les ordres de Fabio Capello. Deux sacrés entraîneurs qui ont fait l’histoire du foot italien...
Ça a été un privilège. Sacchi m’a appris à être professionnel. Avec Capello, je suis devenu moi-même, j’ai appris à savoir jouer mes cartes au bon moment. Ce sont les deux entraîneurs qui ont le plus marqué ma carrière.

Ton ex-coéquipier, Marco van Basten, vient de dire qu’il préférait Capello. T'en penses quoi, de Van Basten ?
Van Basten a été le meilleur footballeur avec qui j’ai joué et les duels avec Maradona étaient un pur plaisir pour les supporters. Mais je crois que Maradona a été plus important pour le Napoli que Van Basten pour le Milan. Tu vois, quand Marco a arrêté de jouer, le Milan a continué à gagner, mais quand Diego est parti, le Napoli n'a pas réussi à maintenir le niveau. C’est vrai que le Napoli des années 80' avait aussi Careca et Giordano, mais je me souviens que dans sa deuxième saison à Naples, Maradona a amené l’équipe en Coupe de l'UEFA tout seul...

Est-ce qu'Albertini pourrait avoir une place de titulaire dans le Milan d’aujourd’hui ?
(Rires) C’est la première fois que quelqu’un me pose une question comme ça. Normalement, ils me demandent quel joueur du Milan actuel jouerait à ma place. Mais personnellement, je crois qu'on a déjà écrit notre histoire. Aujourd'hui, c'est aux autres de le faire.

Parmi les joueurs qui seront sur la pelouse ce soir à San Siro il y a Jorginho, un vrai meneur de jeu comme toi...
Il s’agit d’un footballeur technique, qui donne de l'équilibre à une équipe dont j’adore l’idée de dominer le jeu avec la possession du ballon. C’est très intéressant comme proposition et très beau à voir.

Tu as gagné beaucoup de titres dans ta carrière, presque tous. Mais, comme Maldini, Baresi et Baggio, tu n’as rien gagné en jouant pour l’équipe d’Italie. C’est ton plus grand regret ?
Je ne dirais pas un regret, car j’ai joué onze ans avec le maillot de l’Italie et j’ai beaucoup apprécié. Mais oui, évidemment, j’ai vécu des échecs comme la finale de la Coupe du monde 1994, qu’on a perdue face au Brésil aux pénos, comme l’élimination face à la France dans les quarts de finale du Mondial 1998, encore aux pénos. Mais la plus grande déception de ma carrière a été la finale de l’Euro 2000, contre la France...

Tu t’es senti plus frustré à cet Euro qu’après avoir manqué le tir au but face à Barthez, au stade de France ?
Oui bien sûr. Bref, je peux bien dire que l’équipe de France a été mon cauchemar pendant mes années avec l’Italie !

« Les équipes nationales sont les vraies institutions du foot dans le monde. Pas les clubs. » Demetrio Albertini

Marco Verratti, un typique meneur de jeu à l’italienne comme toi, est un titulaire au PSG, même si ses performances ne sont pas toujours top. Comment vois-tu son évolution ?
Verratti est un joueur extraordinaire, mais il ne joue pas comme moi, il est plutôt adepte d’un jeu lié au tiki-taka. Il est désormais à un niveau international, c'est une réalité et il peut encore s'améliorer. Franchement, je crois que de son évolution dépendra aussi l’évolution du jeu de l’équipe d’Italie dans les prochains matchs.

Depuis son départ, la Serie A n’est plus un championnat qui attire les stars du foot mondial.
Je crois qu’en Italie, on a les ressources, mais il manque de la programmation, concrètement. Nos talents ne sont pas mis en condition pour devenir des champions à l'âge idéal. La Serie A est désormais une étape de passage, intermédiaire et, mis à part la Juve, il n’y a pas de clubs avec un vrai projet d'avenir. Regarde Verratti, Pogba, Coutinho... Il faut reprendre les choses et selon moi une très bonne solution serait de créer des équipes réserves, comme en Angleterre, pour améliorer la compétitivité et faire mûrir des jeunes joueurs.

Comme dirigeant et homme de foot, que penses-tu d’une Coupe du monde à 48 équipes ?
C’est une idée qui me plaît, car je crois que le foot a une valeur sociale inestimable. Donc c’est juste que plusieurs équipes nationales puissent expérimenter l’émotion de jouer une Coupe du monde. Ce serait similaire aux Jeux olympiques et cela rapprochera encore plus les gens du foot. Car, finalement, les équipes nationales sont les vraies institutions du foot dans le monde. Pas les clubs.

Propos recueillis par Antonio Moschella
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Kate Moss Niveau : CFA2
J'aimais ce joueur doté d'une rare intelligence de jeu. Jamais un virtuose, juste un joueur intelligent. Cela fait tellement de bien dans un sport collectif. Et des coups-francs à couper au couteau, miam ^^
Notamment ce coup-franc contre Monaco en 1/2 de C1 en 1994, pleine lucarne :

https://youtu.be/TQib_UD5spU

(A la 23/24eme seconde)
1 réponse à ce commentaire.
Sidney ★ Niveau : CFA
«L'euro 2000 est la plus grande déception de ma carrière»

Y'a aussi le tir au but arrêté par Barthez en quart de finale de la coupe du monde 1998 ^^
Lis deux lignes plus bas
Sidney ★ Niveau : CFA
(c'était déjà fait, merci quand-même)
2 réponses à ce commentaire.
gaucherforever Niveau : CFA2
J aurais aimé voir son grand Milan face au grand Barca...
et j aurais mis une pièce sur les italiens:)
La finale de coupe d'Europe des clubs champions 93/94 était un peu ca non? Du coup t'aurais meme pu mettre un billet dessus.
1 réponse à ce commentaire.
Un joueur qui me fascinait autant qu'il m'horripilait à l'époque.
Mais, avec le recul, un sacré footballeur élégant et intelligent qui témoigne d'un sacré âge d'or du football italien. Un vrai registra à l'ancienne. Je suis tout à fait d'accord pour dire qu'il faisait partie du plus beau Milan AC de l'histoire.
Ceux qui se pâment sur Pirlo devraient peut-être aller jeter un oeil sur Demetrio Albertini. C'était la même.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@paco
Je suis tout à fait d'accord avec toi.
Peut être que Deme n'était pas aussi classe balle au pieds que Pirlo (mais pas loin), mais lui au moins présentait l'avantage non négligeable de ne pas obliger le coach à construire l'équipe en fonction de lui.
Il avait une dimension physique que Pirlo n'a jamais eue.

Un très grand joueur, et parmi les tous meilleurs registe qu'a connus l'Italie.
Note : 3
Albertini a été un "regista" fantastique, le niveau de jeu fabuleux de l'Italie 94 sur certains matches lui doit beaucoup. Mais soyons sérieux Pirlo même avec un physique moindre a atteint un niveau de maîtrise du jeu collectif que presque aucun autre joueur n'a eu dans l'histoire du foot (excepté Xavi je vois pas).

Pirlo a relevé la Juve au début des années 2010, il a réveillé le Milan au début des années 2000 et il a mené l'Italie sur le Toit du monde, ainsi qu'en finale de l'Euro et en 2012 il n'avait clairement pas la même équipe avec lui qu'Abertini tout au long des années 90. Le niveau de jeu de Pirlo entre 2005 et 2015 c'est au dessus de tout messieurs!

Je précise que j'ai grandi plutôt avec la génération Albertini, Baggio, Maldini et tutti quanti. Baggio étant d'ailleurs mon idole de jeunesse. Mais Pirlo m'a fait vibrer comme aucun autre joueur depuis Baggio et dans un rôle plutôt ingrat, ce qui est fort!

P.S: On a souvent tendance a considéré le Milan des années 90 comme le plus grand, mais celui des années 2000 c'était quand même sacrément impressionnant sur la scène européenne. Et puis l'équipe type du Milan 2005 c'est tout simplement un 11 de légendes...
comment c'est loin Niveau : CFA
Le Milan 2005 était t'il supérieur au milan 2007 ?

Kaka influence peut-être ma réflexion car j'avais 15 ans et la saison qu'il fait, notamment en LDC m'avait laissé bouche bée.

Après, on joue sur des détails, c'était de la crème ses deux saisons.
Dirkdiggler Niveau : CFA
Meilleur en 2005 selon moi. Kaka est déjà très fort (sa passe dec pour Crespo en final...), et t'as en plus Sheva et Crespo alors qu'en 2007 tu dois faire jouer Inzaghi.
T'as encore Rui Costa aussi...
Bref cette équipe pouvait jouer en costard 3 pièces. Il a fallu un miracle pour qu'elle ait pas la CL.
Bien sur que oui, le Milan 2005 était supérieur au Milan 2007.

Pour commencer, comme il avait deux ans de moins, il était capable de jouer 90 minutes quand le second ne tenait que 70 minutes.

Ensuite, si le Milan 2007 a gagné la Coupe c'est plus due à des exploits individuels de Kaka qui était strastrophérique, le jury du Ballon d'or s'en est rendu compte. Quand le Milan 2005 était capable d'accomplir de bien plus belles prestations collectives (le Milan-Barcelone du premier tour, les deux matches contre MU, ceux contre l'Inter et la première mi-temps de la finale d'Istanbul) contre le seul Milan-Manchester de demi-finale retour pour l'équipe de 2007.
Ce commentaire a été modifié.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Note : 1
D'accord avec toi Max, comparer Albertini et Pirlo me semble un peu hasardeux. L'un est la quintessence de l'archaïsme alors que l'autre est absolument moderne. Ce qui n'enlève ni à l'un ni à l'autre leurs immenses qualités.

Content aussi qu'il reparle de la finale de 94 et notamment de Baresi. Son match m'avait bouleversé. Malgré sa blessure. Ça reste l'une des plus belles, des plus courageuses performance de défenseur que j'ai vue. J'étais fondu de Romario, et j'ai toujours été fondu du Brésil pour de bonnes ou moins bonnes raisons. Mais entre le génie martyrisé de Baggio et le sublime baroud d'honneur de Baresi, cette Squadra avait conquis mon cœur.

Ils la méritaient cette putain d'étoile, pour toutes celles qu'ils avaient mis dans nos yeux.
Le Milan de 2005, sans aucun doute.
D'ailleurs, le résultat de la LDC 2005 a fait oublié la première mi-temps qui fût d'une maîtrise totale juste incroyable du Milan.
Presque tout était parfait.
Je n'avais jamais vu Milan jouer aussi bien, je veux dire dans la maîtrise tactique, la justesse des passes et l'intelligence tactique et de jeu.
C'est pour cela que cette finale me reste en travers la gorge. Cette équipe méritait bien plus le succès en 2005 qu'en 2007.
A part les 3 buts, Liverpool n'a rien montré sur 120 minutes. Après, je ne peux que féliciter les Anglais pour leur force mentale incroyable.
Au Milan AC, Pirlo évolue directement avec la crème du football mondial tout de même, mais en galérant un peu au début en 10. Toutefois, il a su faire évoluer sa place au milieu en fonction de ses qualités et des besoins, ce qui prouve l'intelligence du bonhomme. Le reste, n'est qu'épanouissement, comme si Andrea savait qu'avec début de carrière poussif, il n'avait plus le temps de gâcher sa carrière.
Toutefois je ne trouve pas que le poste de Pirlo et Albertini furent si différents. Demetrio jouait aussi avec des brutes athlétiques (au Milan comme en sélection : Dessailly, Conte, D. Baggio) et orientait divinement le jeu.

On peut trouver plus de sex appeal à Pirlo (fair play, tireur de CF) que son ainé (quel pleureuse c'était..), mais Albertini a toujours été un peu éclipsé, et peut-être à juste titre, par les monstres qu'il côtoyait.

Et je dis ça, alors que je me vois encore en train de pester contre lui ! :)
7 réponses à ce commentaire.
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
Il m'a marqué quand j'étais p'tit, parce que je l'ai vu plusieurs fois tirer des pénos dans élan. La classe
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
Sans* élan, bordel.
1 réponse à ce commentaire.
C'est ce qu'il manque au foot italien des personnes comme albertini pour apporter des vrais changements mais bon y a encore les tontons flingueurs à la galiani et lolito qui veulent pas lâcher le morceau
Un grand joueur et quelqu'un d'intelligent mais b... pourquoi ne pas bosser pour les équipes B quand il était à la fédération ?
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@max
Deux trois trucs:
Déjà, Pirlo ne relève pas le Milan des années 2000. Il n'a pas été plus important que Seedorf, Kaka, Sheva et autres.
Ensuite, il a quand même connu de gros creux durant sa carrière, déjà jusqu'à son arrivée au Milan puis approximativement entre 2008 et son départ à la Juve.
Enfin, je pense pas qu'on puisse dire qu'il a relevé à lui seul la Juve de Conte. Il en a été, dans un premier temps, l'élément central, certes, mais il a fini par ne plus être indispensable.

Bref, je ne cherche pas à lui retirer du mérite, c'est un immense joueur, mais j'ai du mal avec l'idée selon lequel il serait LE plus grand 6 qu'ait connu l'Italie et de loin.
La saison 1988-1999? Interminable...
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2
dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23