1. //
  2. //
  3. // Décès d'Albert Ebossé

Albert Ebossé : vraiment un accident ?

Modififié
5 13
Tout le monde se souvient de la mort tragique d'Albert Ebossé, attaquant camerounais de la JS Kabylie, lors de la rencontre face à l'USM Alger, le 23 août dernier, à Tizi Ouzou, en Algérie.

Selon le ministre des Sports algérien, le joueur de 24 ans avait été tué par un jet de projectile – une ardoise tranchante très précisément – venu des tribunes. Oui, mais voilà, depuis, la famille de la victime a demandé une autopsie indépendante, et cette dernière révèle que le joueur ne serait pas mort suite à un jet de projectile, mais bien à... des coups reçus après la rencontre, comme l'explique le docteur André Mouné, à The Voice of America : « Le scénario vraisemblable est qu'il est rentré vivant dans les vestiaires. Il a été immobilisé, on lui a pris le bras gauche vers l'arrière et, en se débattant, son épaule s'est déboîtée. Il a dû se débattre et a reçu un coup sur le crâne, sur la calotte crânienne. Cela a fait vaciller les os de la base du crâne, d'où la présence de liquide céphalo-rachidien. »

Le Dr Mouné indique en outre que le joueur ne présentait aucun point d'impact, conformément à la thèse du projectile lancé depuis les tribunes. Une histoire loin d'être terminée.
AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Le Dr Mouné indique en outre que le joueur ne présentait aucun point d'impact, conformément à la thèse du projectile lancé depuis les tribunes."

Plutôt "contrairement" à la thèse du projectile, non ?
Le docteur qui annonce ça au calme 6 mois après
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 13