Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // C'est Noël !

Albert Buche et Junior Dinde forment-ils la plus belle doublette de Noël ?

L'un a joué dans les années 30 en Suisse. L'autre évolue aujourd'hui au Brésil. Rien ne les rapproche. Sauf leur nom qui sent bon Noël.

Modififié
Le 24 décembre 2015, nous dévoilions notre équipe type du réveillon de Noël. Devant, un duo plutôt improbable : Albert Büche et Junior Dinde. La dinde de Noël et la bûche. Deux immenses classiques des repas du 24 au soir, sur ces grandes tablées où l'on se pète le bide jusqu'au milieu de la nuit. Alors oui, Albert Büche et Junior Dinde ont bien existé. La Buche et la Dinde ont tous deux porté un short, des chaussettes et un maillot, et ont marqué des buts. Ils ne se sont jamais côtoyés, l'un étant né en 1911 et l'autre en 1995. Pourtant, l'idée même de les associer virtuellement dans une équipe (puisque l'un est milieu et l'autre était attaquant) est dans le pur esprit de Noël. Alors, en ce jour où des kilos de dinde aux marrons vont être engloutis, et que des centaines de milliers de bûche vont relancer l'éternel débat de fin de repas « plutôt bûche au chocolat ou bûche au café  » , rendons hommage à ces deux joueurs, en essayant d'en savoir un peu plus sur eux. Car derrière leur nom fou, il y a aussi deux hommes.



  • Albert Büche

  • Albert Büche est à la Coupe du monde 1934 ce que Will Grigg est à l'Euro 2016. De fait, tout comme l'attaquant nord-irlandais, Büche a participé à une compétition internationale sans jamais fouler la pelouse, ne serait-ce qu'une seule minute. Nous sommes en 1934 et la Suisse s'apprête à participer à la Coupe du monde en Italie. Le sélectionneur, Heini Müller, décide d'emmener vingt-deux joueurs avec lui. Trois gardiens, cinq défenseurs, six milieux, huit attaquants. Parmi les huit attaquants, un certain Albert Büche, qui évolue alors au FC Nordstern Bâle, club champion de Suisse en 1927 et 1928. Büche y évolue depuis toujours, c'est d'ailleurs le seul club qu'il connaîtra au cours de sa carrière.


    L'attaquant a en tout cas connu une ascension fulgurante. Il connaît sa première sélection le 29 mars 1931 contre l'Italie, alors qu'il est âgé de dix-neuf ans. Il s'agit d'un match comptant pour la Dr Gero Cup, certainement un pré-hommage au concepteur de cyborgs de DragonBall Z. En tout, Büche va apparaître à cinq reprises avec l'équipe de Suisse lors de cette année 1931, et va même planter deux buts : le premier contre l'Écosse, le 24 mai au stade des Charmilles de Genève, le second le 13 juin à Prague, lors d'une défaite 7-3 contre la Tchécoslovaquie. Mais après une dernière apparition contre l'Autriche le 29 novembre 1931, plus rien. Il fera juste partie de la campagne 1934, mais sans y prendre part. Une carrière internationale express. En même temps, tout bon pâtissier vous le dira : une bonne bûche fourrée avec de la mousse, ça ne se garde pas plus de deux-trois jours au frigo.


  • Junior Dinde

  • Il s'appelle José Elenilton de Freitas Júnior. Problème : tout ça ne rentre pas sur son maillot.
    Du coup, ce joueur de vingt et un ans a dû, comme tous ses compatriotes brésiliens, choisir un nom à inscrire dans son dos, au-dessus de son numéro. Facile : ce sera Junior Dinde. Évidemment, en brésilien, cela se prononce « Junior Dinedé » . Mais ce n'est pas grave. Junior Dinde, ça pète. Ça pète beaucoup plus que sa carrière, en tout cas. Junior Dinde, que l'on peut également appeler Junior Freitas à en croire sa page de stats sur Ogol.com.br, n'a en effet jamais goûté aux joies de la première division brésilienne. Les clubs dont il a porté le maillot ? Estação, Barra, Piauí, puis Fortaleza, où il tente depuis 2015 de s'imposer.

    Lors de l'été 2016, il a disputé quelques matchs avec Hercílio Luz, un petit club évoluant en deuxième division du championnat régional Catarinense, mais son prêt s'est terminé le 10 août 2016 après que le nouveau comité technique du club a décidé de ne pas le conserver. Le voilà donc de retour à Fortaleza, où il porte désormais le numéro vingt. Ce qui est plutôt normal, puisque, comme l'explique le sommelier Emmanuel Delmas, vin et dinde se marient à la perfection : « Les vins rouges sont en mesure de s'associer avec la chair de la dinde, à condition que celle-ci reste tendre. Privilégiez donc les vins souples en tanins, ou orientez-vous vers des vins blancs de belle chair. » Ce qui nous amène donc à une terrible conclusion : la vraie doublette de Noël ne serait donc pas Albert Büche-Junior Dinde, mais plutôt Junior Dinde-Mohamed Chabli. Une question qui méritera assurément d'être posée au Noël 2017.

    Par Éric Maggiori
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié




    Dans cet article


    Hier à 17:45 Leeds enchaîne 17
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom
    vendredi 17 août Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 168