1. //
  2. //
  3. // Atlético-Deportivo Alavés

Alavés et les erreurs du passé

De retour au plus haut niveau national, le Deportivo Alavés ne rêve que d’un maintien en fin de saison. Un objectif qui passe par les terrains, mais également par un coup d’œil dans le rétroviseur. Car depuis quinze ans, le Glorioso n’a fait qu’enchaîner les galères sportives et, surtout, les psychodrames en interne.

Modififié
Le 15 mai 2001, 11 000 Alavésistas remplissent les hôtels de Dortmund et de sa périphérie. Le lendemain, ces 11 000 gorges crient leur amour commun pour leur Deportivo Alavés, tandis que 22 000 mains frottent des yeux qui ne croient pas ce à quoi ils assistent : l’équipe de Vitória affronte Liverpool en finale de la Coupe de l’UEFA. Quinze saisons plus tard, la défaite de 5 à 4 face aux Reds reste dans les livres d’histoire locaux comme la plus belle page des 95 ans du Glorioso. Rien de plus normal pour un club dont le palmarès se limite à quatre titres de Liga Adelante.


Mais plus encore que cette armoire à trophées désespérément vide, c’est bien la dernière décennie cauchemardesque du club qui marque au fer rouge les supporters basques. En somme, ils ont vécu plusieurs enfers qui les ont conduits de la Liga jusqu’à la Segunda Division B, des joies européennes à la peur de la disparition administrative. Le retour au plus niveau national d’Alavés a donc tout de la résurrection. Et pour ne pas retomber dans leurs travers, les Babazorros n’ont d’autres choix que de ne pas répéter leurs erreurs du passé.

Du vampire Piterman à la guerre civile interne


Le premier arrêt en enfer, le Deportivo Alavés l’aborde deux ans après sa finale face aux hommes de la Mersey. La descente officialisée après une ultime défaite face au Betis n’offre pourtant qu’un aperçu du marasme dans lequel s’apprêtent à plonger les Basques. Car, incapable de remonter lors de l’exercice suivant, le Glorioso change de propriétaire durant l’été : Gonzalo Anton, héritier de la figure emblématique du club Juan Arregui, vend 51% des parts à l’entrepreneur ukraino-américain Dimitry Piterman. Trois ans durant, de 2004 à 2007, le manque de respect, les insultes et menaces de la présidence défient les peñas et supporters locaux. En cause, la gestion cataclysmique de l’ancien propriétaire du Racing Santander – qu’il plonge également dans une crise toujours aujourd’hui sans fin – qui enchaîne dix licenciements de coachs, dont trois pour le seul Chuchi Cos. De mémoire d’Oscar Téllez, ancien Alavésista interrogé par El Pais, « c’est impossible de cohabiter avec lui dans un vestiaire. Toi, en tant que joueur, tu n’es rien pour lui. L’atmosphère est irrespirable. Piterman doit sortir du sport et se dédier à ses entreprises et son business » .


Après plusieurs affrontements avec les aficionados, de nombreuses querelles avec les élus municipaux de tout bord, et une litanie de clashs avec un vestiaire décomposé, Dimitry Piterman quitte enfin le Deportivo Alavés en mars 2007. Les supporters soufflent, avant de s’effondrer devant la dette du club : durant la période de gestion de l’entrepreneur ukraino-américain, elle se multiplie par trois pour atteindre les 23 millions d’euros. Pour Fernando Ortiz, le cadeau empoisonné se transforme en second enfer successif à traverser pour un Glorioso au bord de la faillite. D’abord sauvé in extremis, Alavés plonge dans les abysses du foot espagnol lors de l’exercice 2008/09. Cet arrêt en Segunda Division B dure quatre saisons. Une éternité pour une aficion qui assiste à la désintégration du club par l’intérieur. Car aux mauvais résultats sportifs s’ajoutent une guerre entre direction et effectif qui culmine en avril 2012. Au lendemain d’un revers face à Logroñes, le conseil d’administration décide de sanctionner tous les joueurs d’une amende oscillant entre 600 et 3000 euros. Si bien qu’à la reprise estivale, le club ne compte que deux joueurs sous contrat…

Modèle basket et licenciement facile


Le marasme du Deportivo Alavés prend fin lors de cette même année 2012, lorsque les dirigeants du prospère club de basket local, souvent qualifié pour le Final Four de l’Euroleague, prennent en main la destinée du Glorioso. Le Saski Baskonia, également connu sous le nom de Laboral Kutxa, rend à son comparse footballistique une structure cohérente et assainit enfin ses finances. Si bien qu’en juin 2013, la remontée en Segunda est effective. Trois ans plus tard, rebelote, le club se hisse d’une division pour atteindre de nouveau la sacro-sainte Liga. Pourtant, le doute subsiste quant à l’apprentissage de leurs erreurs par les Alavésistas.


En atteste le licenciement, au lendemain de la montée, de l’entraîneur José Bordalas au profit de l’Argentin Mauricio Pellegrino. Un choix motivé par un supposé manque de niveau de l’artisan de l’ascension, mais qui renvoie irrémédiablement vers les périodes de gestion calamiteuses du club. Reste qu’en cette soirée dominicale, c’est loin de l’anonymat des divisions inférieures, mais bien sous les projecteurs du Vicente-Calderón que le Deportivo Alavés s’apprête à entamer sa saison.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

il y a 2 heures La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 32
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26