Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Le joueur de la 5e journée de Ligue 1

Alain Traoré, force et bonheur

On s’y habituerait presque. Comme en début de saison 2011-2012, Alain Traoré, son pied gauche et son sourire, illumine le début de l’année footballistique dans l’Hexagone. Tube de l’été confirmé, notre joueur de la cinquième journée doit désormais s’inscrire dans la durée.

Modififié
Le délicieux bruit d’un filet agressé par un missile d’une pureté divine. Il aura fallu qu’Alain Traoré se fasse un prénom en Ligue 1 pour qu’on découvre le seul son capable de fermer la bouche bruyante de Frédéric Antonetti. Incrédule après que le deuxième coup de canon du Lorientais s'est logé dans la lucarne d’un Benoît Costil impuissant, le coach rennais a fini par faire comme tout le monde : tirer son chapeau et s’incliner devant la force d’un joueur dont les étés sont aussi rayonnants que sur les plages de Balagne. Au fond, Alain Traoré, c’est un peu plus que le joueur de cette cinquième journée. C’est aussi le double Ballon d’Or en titre de la période août-septembre.

«  Un pied gauche incroyable »

Alain Traoré, c’est d’abord un chiffre : huit. Comme le nombre de buts qu’il a inscrits de l’extérieur de la surface depuis le début de la saison 2011-2012. L’an dernier, à la même époque, la cible ne s’appelait pas Costil mais Ochoa, transpercé à deux reprises lors d’un Auxerre-Ajaccio marqué du sceau de l’étalon. Arrivé à Lorient avec discrétion, mais aussi avec classe – il a reversé l’intégralité de sa prime de transfert à Auxerre, son club formateur –, le milieu de terrain burkinabé affiche déjà quatre buts au compteur cette année, tous inscrits de loin. Tout cela grâce à une patte gauche hors-norme qui avait même fait frémir d’envie un certain Sir Alex Ferguson, qui avait confié au joueur, alors en pleine hésitation entre l’Angleterre et la Bourgogne, « qu’un bon pied valait mieux que deux moyens » . Comme beaucoup de "pattes gauche", il y a dans celle de Traoré quelque chose d’inné. Bernard David, adjoint de Laurent Fournier à Auxerre, nous confiait à ce sujet qu’il « ne bénéficiait pas d’un entraînement particulier  » mais simplement « d’un pied gauche incroyable » . Normal.

Un homme d'été ?

Seul bémol, ce don, Alain Traoré, touché par la grâce lors de l’été indien cher à Joe Dassin, semble le perdre une fois l’automne arrivé. Lui, que ses entraîneurs ont toujours décrit comme un « joueur brillant » , mais « pas sur 90 minutes » , a inscrit 9 de ses 13 buts en Ligue 1 entre août et septembre. Et après ? Pas grand-chose. Une chance, quelque part, pour Christian Gourcuff, qui n’aurait certainement pas récupéré le joueur s’il avait maintenu le niveau de jeu qui était le sien en début de saison dernière avec l’AJ Auxerre. Alors quid de l’avenir du Burkinabé ? Est-il destiné, comme un vulgaire Magic System, à faire danser les foules au bord de la piscine du Club Med avant de retomber dans l’anonymat le plus quelconque une fois les premières feuilles de platanes couchées sur les routes de France ? A l’écouter, mais surtout à le voir, celui qui considère honnêtement Lorient « comme une étape » dans sa carrière est épanoui en Bretagne. Invité à tenter sa chance, sur phase arrêtée comme dans le jeu, Alain Traoré se fond à merveille dans le collectif lorientais. Sa doublette avec Corgnet, dans un effectif qui manque d’un vrai buteur depuis le départ de Kévin Gameiro, a de quoi faire baver. Et espérer. En cas de déception, les supporters des Merlus savent quoi faire : attendre l’été prochain. Au fond, Alain Traoré, c’est un peu un air de vacances.


Vidéo

Vidéo

Lire : Alain Traoré, tout puissant (été 2011)


Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 juin 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 9: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 jeudi 21 juin Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 8 jeudi 21 juin Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? jeudi 21 juin Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 10 jeudi 21 juin Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 jeudi 21 juin La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou