1. //
  2. // Groupe E
  3. //
  4. // Bayern/Roma (2-0)
  5. // Les notes

Alaba guette

Omniprésent et omnipotent, l'Autrichien a notamment offert l'ouverture du score à Franck Ribéry. La charnière BB (Boateng-Benatia) a aussi été très en vue. Côté romains, personne n'est sorti du lot pour éviter une nouvelle chute de l'empire.

Modififié
4 17

Bayern Munich


Neuer (7) : Le seul gardien au monde qui parcourt plus de kilomètres qu'il ne fait d'arrêts, même s'ils sont décisifs, comme cette double parade en fin de match, complètement hors norme. Mais qu'importe, lui et sa mâchoire font rêver les ménagères qui ont du goût, celles qui n'aiment pas le gel. Filez-lui le Ballon d'or, il l'arrêtera à une main.

Rafinha (6,5) : Le pote sympa que t'invites aux soirées par pure générosité. Il est là dans un coin, ne dit rien, ne se fait pas remarquer. Et puis il fait un truc sympa, comme t'aider à ranger. Alors tu te dis que tu l'aimes bien finalement.

Benatia (7,5) : Transfert différé, préparation tronquée, intégration compliquée. Sauf qu'aujourd'hui, facile de brosser Benatia dans le sens du poil : il est impassable.

Boateng (8) : Jérôme a clairement passé un cap, dans la lignée de sa Coupe du monde. Autrefois point faible de la défense bavaroise, il étouffe à présent ses adversaires tel un boa, et tend de plus en plus à soigner sa relance, étant à l'origine des deux buts. Prodigieux.

Alaba (8,5) : Défenseur central. Milieu récupérateur. Latéral gauche. Meneur de jeu. Sorti blessé. Ce fils de DJ mélange tout allègrement, et avec brio. Et si c'était lui la plus grande réussite tactique de Guardiola ?

Bernat (6) : N'est somme toute pour l'instant qu'un écarteur dans le système bavarois. Un bon, certes, mais attention à ne pas finir comme Nene.

Xabi Alonso (6) : On dit souvent qu'un bon récupérateur ne se fait pas remarquer. On ne l'a quasiment pas vu, sauf au moment de faire des fautes au milieu de terrain pour annihiler les faméliques offensives romaines. On va donc en conclure qu'il a fait un bon match.

Lahm (5,5) : Match en presque pour le capitaine du Bayern. Une presque passe décisive, un presque but, et pas vraiment d'influence dans le jeu. Émoussé.

Ribéry (7) : Retour en forme pour Kaiser Franck, qui score de nouveau, au sortir d'un long une-deux avec son compère Alaba. Il n'a pas encore retrouvé toutes ses capacités de perce-muraille, mais il n'est pas rouillé pour autant.

Götze (6,5) : Avant, Mario ratait complètement ce genre de matchs. Maintenant, il trouve quand même le moyen de marquer. La confiance.

Lewandowski (6) : Pas de but, mais encore une passe décisive pour lui, à l'intention de son ancien compère du BVB. Un homme dans le partage, forcément parfait pour le système collectif de Guardiola.

AS Roma


Skorupski (5,5) : Il pourra au moins se dire qu'il a été bien moins ridicule que De Sanctis. Lui au moins faisait l'effort de plonger.

Torosidis (5) : Au duel, rien à dire, le mec est solide. Par contre, on ne donne pas cher de sa peau dans une arène.

Manolas (5) : A tenté de rester grand et fier dans la bataille, pour pas qu'il y ait de faille, mais n'a pas vraiment été digne de la tribu de Roma.

Yanga-Mbiwa (6,5) : Pas mou sur l'homme, Mapou est un homme à l'image de son nom : le yang du duel sans le ying de la relance.

Holebas (4) : Ou plutôt bas les masques, n'en déplaise à Mireille Dumas. A rapidement cédé sa place à Ashley Cole, qui a tenté de se battre pour son amour.

De Rossi (6) : Un phare dans la tempête, presque le seul à ne pas s'affoler balle au pied. Le plus beau.

Nainggolan (3) : Comme sa crête, il était tout de travers. A au moins eu le mérite de ne pas réclamer de penalty après sa chute ridicule face à Manuel Neuer dans la surface.

Keita (5,5) : Il a expérimenté ce soir la torture que lui et ses coéquipiers infligeaient à l'époque au Barça. La routourne a tourné.

Florenzi (2) : Comme le nombre de fois où il s'est tordu la cheville. La classique blessure diplomatique quand tu sens que t'es pas au niveau.

Iturbe (1) : La tourbe est une matière organique fossile formée par accumulation sur de longues périodes de temps de matière organique morte, essentiellement des végétaux, dans un milieu saturé en eau.

Destro (2) : Détruit par la défense bavaroise, comme lors de cette action où, au lieu de cavaler vers le but, il crochète pour temporiser et perd le ballon.

Le compte-rendu du match Bayern/Roma

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Messieurs, sachez que pour ce titre "Charles Alf Lafon" a reçu une prime, et vient d'être gradé rédacteur en chef.

Cordialement
Just Pourrir Niveau : District
Je n'ai pas vu le match, l'article ne m'intéresse du coup pas vraiment.
Mais pour le titre,

Bravo
Au niveau du Bayern bon, on est tous d'accord. Mais pour les notes de la Roma c'est relativement n'importe quoi. "Naiggolan" (écris Nainggolan c'est quand même mieux) a été largement au dessus de Keita (5,5) qui a toujours été dans les mauvais tempos. Florenzi je comprends le 2 pour la blague mais pour son match il mérite au moins la moyenne et Iturbe 1 c'est clairement n'importe quoi.
Une Roma qui a relevée la tête mais face à l'ogre c'est pas possible.
De toutes manières même les 10 joueurs de champ du Bayern ne peuvent pas marquer contre Neuer https://vine.co/v/Oeb1p21V52K

Ian Curtis
Alaba?
Il était milieu def, c'est Van Gaal qui l'a replacé latéral.
Il s'entend à merveille avec Francky, le meilleur duo latéral/ailier avec le pendant droit de la même équipe
Ian Curtis
Message posté par sscn
Au niveau du Bayern bon, on est tous d'accord. Mais pour les notes de la Roma c'est relativement n'importe quoi. "Naiggolan" (écris Nainggolan c'est quand même mieux) a été largement au dessus de Keita (5,5) qui a toujours été dans les mauvais tempos. Florenzi je comprends le 2 pour la blague mais pour son match il mérite au moins la moyenne et Iturbe 1 c'est clairement n'importe quoi.
Une Roma qui a relevée la tête mais face à l'ogre c'est pas possible.
De toutes manières même les 10 joueurs de champ du Bayern ne peuvent pas marquer contre Neuer https://vine.co/v/Oeb1p21V52K



Strootman revient samedi prochain, il les mettra d'accord
haha le commentaire sur Florenzi, même si certains semblent encore s'offusquer des notes So foot en 2014.... Nom de Zeus
Alors celui là, il est balèze, je m'incline.
Neuer putain... le mec dort pendant tout le match, et à la 84ème tranquille il te sort la double parade de dingue... Le mec est au-dessus c'est ouf. On a beau le voir depuis 4-5 ans, je m'y habituerais jamais.
Putain le Boateng vs boa / tend, vous allez quand meme TRES loin des fois!

Sinon Neuer en effet je pense pas avoir vu un gardien aussi dominant sur tous les aspects(sorties aeriennes/parades/jeu au pied). Meme Buffon a son apogee, qui etait jusqu'a present le meilleur gardien que j'ai pu voir, n'etait pas aussi impressionnant.
Je ne connais ni le gardien de la Roma ni ses défenseurs (sauf Yanga-M'Biwa)
Borini, Destro...

En deux soirs, je me suis régalé grâce à ces messieurs...

C'est pas possible.

Sinon, du grand art ces notes!!
Le mieux dans vos articles, ce sont toutes les references que 90% des lecteurs ne remarquent meme pas (cf le commentaire sur Ashley Cole).
Rakamlerouge Niveau : National
Alaba s'est niqué un ligament du genou hier soir et il est out pour au moins 2 mois, voire 3... la blase totale, il marchait sur l'eau ces dernieres semaines.

Placé à gauche dans une defense à 3, il joue cette saison à un poste mutant, comme le decrit bien l'auteur de l'article. Defenseur / meneur / ailier / box to box... le tout avec abnegation et sobriété. J'aime ce joeur merde.

Apres Javi Martinez, Badstuber et Thiago c'est le tour d'Alaba...

Heureusement que Schweinsteiger est sur le point de revenir filer la main au milieu, que Xabo Alonso souffle un peu. Si Xabi ou Lahm venaient à se blesser ca serait une fucking catastrophe.
Message posté par Narz
Le mieux dans vos articles, ce sont toutes les references que 90% des lecteurs ne remarquent meme pas (cf le commentaire sur Ashley Cole).


Ouais, on est pas tous aussi brillant que toi, c'est dommage putain.
"Donnez-lui le ballon d'or, il l'arrêtera d'une main!"

Il l'arrêtera d'un tacle merveilleux juste devant la ligne de sa surface oui!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Cavani génial, ni cosy
4 17