Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe E
  3. // Bayern/Roma (2-0)
  4. // Les notes

Alaba guette

Omniprésent et omnipotent, l'Autrichien a notamment offert l'ouverture du score à Franck Ribéry. La charnière BB (Boateng-Benatia) a aussi été très en vue. Côté romains, personne n'est sorti du lot pour éviter une nouvelle chute de l'empire.

Modififié

Bayern Munich


Neuer (7) : Le seul gardien au monde qui parcourt plus de kilomètres qu'il ne fait d'arrêts, même s'ils sont décisifs, comme cette double parade en fin de match, complètement hors norme. Mais qu'importe, lui et sa mâchoire font rêver les ménagères qui ont du goût, celles qui n'aiment pas le gel. Filez-lui le Ballon d'or, il l'arrêtera à une main.

Rafinha (6,5) : Le pote sympa que t'invites aux soirées par pure générosité. Il est là dans un coin, ne dit rien, ne se fait pas remarquer. Et puis il fait un truc sympa, comme t'aider à ranger. Alors tu te dis que tu l'aimes bien finalement.

Benatia (7,5) : Transfert différé, préparation tronquée, intégration compliquée. Sauf qu'aujourd'hui, facile de brosser Benatia dans le sens du poil : il est impassable.

Boateng (8) : Jérôme a clairement passé un cap, dans la lignée de sa Coupe du monde. Autrefois point faible de la défense bavaroise, il étouffe à présent ses adversaires tel un boa, et tend de plus en plus à soigner sa relance, étant à l'origine des deux buts. Prodigieux.

Alaba (8,5) : Défenseur central. Milieu récupérateur. Latéral gauche. Meneur de jeu. Sorti blessé. Ce fils de DJ mélange tout allègrement, et avec brio. Et si c'était lui la plus grande réussite tactique de Guardiola ?

Bernat (6) : N'est somme toute pour l'instant qu'un écarteur dans le système bavarois. Un bon, certes, mais attention à ne pas finir comme Nene.

Xabi Alonso (6) : On dit souvent qu'un bon récupérateur ne se fait pas remarquer. On ne l'a quasiment pas vu, sauf au moment de faire des fautes au milieu de terrain pour annihiler les faméliques offensives romaines. On va donc en conclure qu'il a fait un bon match.

Lahm (5,5) : Match en presque pour le capitaine du Bayern. Une presque passe décisive, un presque but, et pas vraiment d'influence dans le jeu. Émoussé.

Ribéry (7) : Retour en forme pour Kaiser Franck, qui score de nouveau, au sortir d'un long une-deux avec son compère Alaba. Il n'a pas encore retrouvé toutes ses capacités de perce-muraille, mais il n'est pas rouillé pour autant.

Götze (6,5) : Avant, Mario ratait complètement ce genre de matchs. Maintenant, il trouve quand même le moyen de marquer. La confiance.

Lewandowski (6) : Pas de but, mais encore une passe décisive pour lui, à l'intention de son ancien compère du BVB. Un homme dans le partage, forcément parfait pour le système collectif de Guardiola.

AS Roma


Skorupski (5,5) : Il pourra au moins se dire qu'il a été bien moins ridicule que De Sanctis. Lui au moins faisait l'effort de plonger.

Torosidis (5) : Au duel, rien à dire, le mec est solide. Par contre, on ne donne pas cher de sa peau dans une arène.

Manolas (5) : A tenté de rester grand et fier dans la bataille, pour pas qu'il y ait de faille, mais n'a pas vraiment été digne de la tribu de Roma.

Yanga-Mbiwa (6,5) : Pas mou sur l'homme, Mapou est un homme à l'image de son nom : le yang du duel sans le ying de la relance.

Holebas (4) : Ou plutôt bas les masques, n'en déplaise à Mireille Dumas. A rapidement cédé sa place à Ashley Cole, qui a tenté de se battre pour son amour.

De Rossi (6) : Un phare dans la tempête, presque le seul à ne pas s'affoler balle au pied. Le plus beau.

Nainggolan (3) : Comme sa crête, il était tout de travers. A au moins eu le mérite de ne pas réclamer de penalty après sa chute ridicule face à Manuel Neuer dans la surface.

Keita (5,5) : Il a expérimenté ce soir la torture que lui et ses coéquipiers infligeaient à l'époque au Barça. La routourne a tourné.

Florenzi (2) : Comme le nombre de fois où il s'est tordu la cheville. La classique blessure diplomatique quand tu sens que t'es pas au niveau.

Iturbe (1) : La tourbe est une matière organique fossile formée par accumulation sur de longues périodes de temps de matière organique morte, essentiellement des végétaux, dans un milieu saturé en eau.

Destro (2) : Détruit par la défense bavaroise, comme lors de cette action où, au lieu de cavaler vers le but, il crochète pour temporiser et perd le ballon.

Le compte-rendu du match Bayern/Roma

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Cavani génial, ni cosy