Al Nasr privé de C1 asiatique jusqu'en 2019

Modififié
0 0
Quart-de-finaliste cette année de la Ligue des champions asiatique, le club d'Al-Nasr, basé à Dubaï, ne pourra pas participer aux deux prochaines éditions. La Confédération asiatique (AFC) a en effet suspendu le club des Émirats arabes unis pour avoir fait jouer un joueur brésilien sous un faux passeport.


Afin de contourner la règle des 3+1, qui consiste à inscrire sur la feuille de match un maximum de quatre joueurs étrangers, dont au minimum un Asiatique, Al Nasr a fait croire que son attaquant brésilien, Wanderley, disposait d'un passeport indonésien. Une ruse qui n'a pas fait rire l'AFC, qui a en plus infligé une suspension de trois mois à Wanderley, « responsable d'avoir accepté d'être enregistré en tant qu'Indonésien alors qu'il ne possède pas la nationalité indonésienne. »

Après tout, Marquinhos arrive bien à faire croire à tout le monde qu'il est brésilien. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0