Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Ajax : un point c’est tout !

Avant-dernière journée d’Eredivisie… Plus qu’un point et les Ajacides seront champions. De quoi pavoiser, forcément ? Oui et non. L’incroyable défaite de dimanche dernier en finale de Coupe des Pays-Bas face à Zwolle (1-5) et les incidents qui l’ont émaillée ont terni une fin de saison qui s’annonçait grandiose.

Désastre à Rotterdam

Le score fait mal, les images aussi... Dimanche dernier, au stade du Kuip à Rotterdam, comme c’est l’usage pour les finales de Coupe des Pays-Bas, on joue depuis une minute quand des fumigènes s’abattent en masse sur la pelouse. Les fumis proviennent du virage d’Ajax… Première interruption, puis le jeu reprend et à la 3e minute, Van Rhijn reprend de volée aux 20 mètres, direction lucarne : 1-0 contre un PEC Zwolle battu d’avance, puisque Ajax est largement favori. Sauf que… Une deuxième attaque de fumis, beaucoup plus explosive, s’abat à nouveau en brouillard épais sur le billard du Kuip. Confusion et deuxième interruption du match. Le temps que la fumée se dissipe et qu’au micro Edwin van der Sar somme vertement les supporters d’Ajax d’arrêter, il se passera plus d’une demi-heure avant que la partie ne reprenne. Le match a même failli être arrêté pour de bon et l’Ajax aurait eu partie perdue… Un désastre consternant suivi par tout le pays. Frank de Boer et son staff sont blêmes de rage. L’image du club déjà passablement amochée par les « supporters » ajacides à Glasgow (agressions diverses) en novembre dernier, en C1, en prend encore pour son grade. L’UEFA avait condamné le club d’Amsterdam à une amende de 25 000 euros fin novembre 2013. Les dégâts de la pelouse du Kuip s’élèvent à presque 70 000 euros…

Mais tout ça n’est rien comparé à la rouste que Zwolle inflige ensuite aux Lanciers à la reprise du jeu : quatre buts coup sur coup envoient l’Ajax par le fond ! La pause est sifflée sur le score sans appel de 4-1 pour le « petit » PEC. Les Bleu et Blanc en mettront même un cinquième. On ne rêve pas : c’est bien l’Ajax au complet qui vient de se faire balayer par la tornade du PEC ! Des erreurs de défense énormes, dues en partie au retour peut-être prématuré de Moisander dans l’axe ? La longue interruption a-t-elle brisé l’élan de l’équipe qui menait 1-0 ? En tout cas, personne ne remet en cause le joli succès surprise de Zwolle et de son coach aux anges, Ron Jans. À la fin du match, FDB interdira à ses joueurs d’aller saluer les supporters du virage incriminé. La police interpellera 33 de ces supporters, emmenés au poste puis relâchés. Une enquête diligentée par la KNVB tentera d’expliquer comment les fumis ont été introduits dans le stade de Rotterdam avant la rencontre. En attendant, une première sanction disciplinaire « interne » est tombée : l’interdiction faite aux supporters de l’Ajax de se rendre à Rotterdam a été prolongée de 3 ans. Les supporters du Feyenoord, eux, pourront la saison prochaine se rendre à l’ArenA.

Almelo pas herculéen.


La branlée historique (5-1 en finale !) a plombé l’avant-dernier match du sacre qui se joue demain à Heracles Almelo (actuel 14e). On parle de sacre, car un point suffit aux Amstellodamois pour être titré : l’Ajax a 6 points d’avance sur Feyenoord et une différence de buts intégrale de +9 sur les joueurs de Ronald Koeman. Il faudrait que l’Ajax perde deux fois pour laisser filer la couronne, tout en sachant que le week-end prochain il accueille l’avant-dernier à l’ArenA, le NEC Nimègue. Qui plus est, l’Ajax est sur une longue série de 20 matchs sans défaite et aucun relâchement coupable n’est venu enrayer la fin de championnat des trois saisons passées qui ont consacré les Ajacides. Au contraire, ils ont toujours fini très fort. Ceci dit, par précaution, on dira que « mathématiquement, tout peut arriver et qu’on n’est pas à l’abri d’une surprise renversante  » . Après tout, la même claque prise contre Zwolle répétée deux fois quand en même temps Feyenoord l’emporterait signerait un désastre retentissant… C’est pourquoi Frank de Boer s’est employé à dédramatiser le désastre de Rotterdam en l’assumant personnellement au nom de son équipe. Si FDB s’est remonté le moral en allant assister à la victoire des U17 d’Ajax en Coupe de l’Avenir, puis au succès de la réserve ajacide, il a aussi placé ses joueurs face à leurs responsabilités. Les deux jours off qu’il leur a accordé devaient aussi leur permettre de méditer sur la cata de Rotterdam : « Ce sentiment – que tu ne souhaites pas revivre pareil échec – est ce dont nous avons besoin pour disputer ce match dimanche à Almelo. C’est ce qui doit nous transmettre toute l’énergie nécessaire pour surmonter cet échec. Inutile de se retourner sur cet événement passé : nous devons nous focaliser sur ce match à venir.  »

Si FDB se passera de Moisander à Almelo, il a tenu malgré tout à reconduire l’équipe défaite par Zwolle : « Beaucoup de ces joueurs auront l’occasion de s’amender en s’offrant la revanche qu’ils se doivent à eux-mêmes. » Sauf surprise, l’Ajax devrait récolter le point ultime qui le conduira à son quatrième titre d’affilée, une première historique pour le club. Heracles n’est pas Hercule : Ajax l’a terrassé 3-0 chez lui à l’aller. Ce match à Almelo suscite toutefois des craintes : des places achetées par des supporters d’Heracles ont été vendues à des supporters de l’Ajax. On redoute des incidents, voir un envahissement de terrain si l’Ajax est champion au terme de la partie. À voir… Dans le même temps, Feyenoord recevra le SC Cambuur (10e). Tous les matchs se disputeront à 14h30 et vers 16h15, l’heureuse issue sacrerait Amsterdam. Reste que l’Ajax ne fera pas cette année le doublé escompté… En marge des événements à venir, rappelons que Viktor Fischer s’est fait opérer avec succès de la cuisse au Danemark et qu’en plus de la fin de saison, il sera peut-être aussi indisponible en début d’exercice suivant. À Kishna d’en profiter ! Enfin, la maison Ajax pourrait s’enorgueillir prochainement de la nomination de Louis van Gaal à MU. Ce n’est pas fait, mais c’est en bonne voie… Fais gaffe, Frank ! Louis risquerait bien de te piquer des joueurs…

par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25