1. //
  2. // Eredivisie
  3. // 32e journée
  4. // NEC Breda/Ajax Amsterdam

Ajax : la 32e étoile ce week-end ?

Tenant du titre, l'Ajax leader pourrait être sacré champion dimanche soir en cas de victoire et si ses trois poursuivants (PSV, Feyenoord et Vitesse) perdent. Ça fait beaucoup de si… Mais le titre est bien en vue.

Modififié
7 4
Petit rappel des positions… Ajax est en tête avec 67 points. Deuxième : PSV et Feyenoord avec 63 points (meilleure différence de buts pour PSV) et enfin quatrième, Vitesse Arnhem avec 61 unités. Mathématiquement, ces quatre clubs peuvent encore être sacrés champions avec encore pour tous trois derniers matchs à jouer. Ce sera mission quasi impossible pour Vitesse, mais en foot, hein… Restent PSV et Feyenoord aux chances plus sérieuses de coiffer Ajax au poteau. Un faux pas des Lanciers pourrait remettre leurs deux poursuivants en situation réelle de les inquiéter…

Ajax en pole

À tout seigneur, tout honneur… Il reste encore 6 points à prendre en trois matchs pour qu'Ajax soit champion. Le calendrier est plutôt favorable avec le déplacement ce soir au NAC Breda (14e), puis la réception de Willem II, lanterne rouge, et enfin le voyage au FC Groningen (7e). Mais des petits nuages noirs encombrent un peu le joli ciel bleu. D'abord, l'Ajax est champion des matchs nuls (chez les leaders d'Eredivisie). Avec ses 10 nuls, Amsterdam peut encore lâcher des points comme il l'a encore fait à l'ArenA vendredi dernier en se faisant remonter 1-1 par Heerenveen. La manière a un peu inquiété aussi, avec des Lanciers fébriles, comme tétanisés à l'idée de devoir passer les derniers obstacles. Du coup, un Frank de Boer (dit « FDB » ) un peu agacé a remis les points sur les i, en dédramatisant lors de sa dernière conf' de presse : « Mais il n'y a aucun problème ! Tout va bien pour nous, on est là, bien positionnés. » Dont acte. À confirmer ce soir à Breda où la pelouse ne sera pas terrible, comme s'en est excusé le jardinier du NAC. Les artistes techniciens de l'Ajax devront faire avec ce champ de patates : on doit rester champions jusqu'au bout, dans n'importe quelle circonstance ! Sinon, Van Rhijn, le latéral droit, sera suspendu.

Autres nouvelles de la maison Ajax ? L'étonnant latéral gauche Daley Blind a re-signé pour 3 saisons. Babel (26 ans), libre et sur le départ, lorgnerait du côté de l'Espagne (Bétis Séville). Le feuilleton Eriksen (21 ans, 11 buts cette saison) a pris une tournure un peu surprenante : l'international danois courtisé par Chelsea, Tottenham et Liverpool (qui tenait la corde avec une offre de 20 millions d'euros) serait aussi sérieusement pisté par Manchester City qui proposerait une indemnité de transfert supérieure à ses concurrents… Autre piste : Dortmund ! Eriksen serait pressenti pour suppléer le départ déjà acté de Götze au Bayern. À suivre… Le gardien Vermeer (27 ans), lui, s'est déclaré « prêt à partir » . La concurrence avec le jeune Cillessen (24 ans), impeccable à chaque fois qu'il l'a remplacé, ne serait pas étrangère à ses velléités d'ailleurs…

Enfin, décision grave de FDB, cette semaine : il a écarté Derk Boerrigter du groupe, et ce, vraisemblablement jusqu'à la fin de la saison. Motif : l'ailier droit n'apporte pas le plus qu'on attendait de lui à son poste. On touche là à l'un des fondamentaux du fonctionnement interne du club. À l'Ajax, on forme des jeunes avec la garantie que ceux qui émergent auront un jour leur chance en équipe A. Sauf que sa chance, il faut savoir la saisir vite ! L'Ajax ne fait pas de cadeaux et prête ou largue en cas d'insatisfaction… Or, Boerrigter a déjà eu une seconde chance. Prêté en jeunes à Haarlem en 2006, il fera quatre saisons ensuite à Zwolle, puis à Waalwijk (2007-2011). L'Ajax était venu le rechercher en 2011-12 où il fit une bonne saison et fut sacré champion. En concurrence cette année avec Sana, Schöne ou autres, il a vu arriver Cuenca, prêté par le Barça, un signe de défiance qui n'augure pas un avenir prolongé de Boerrigter à Amsterdam… Dura lex, sed lex : l'Eredivisie est peuplé de joueurs formés à l'Ajax, mais que l'Ajax n'a pas gardés. De retour de blessure, Cuenca devrait jouer ce soir, mais pas pendant 90 minutes.

PSV et Feyenoord n'y croient plus…

Bien sûr, l'histoire récente de l'Eredivisie a vu des fins de championnat absolument folles. En 2007, le PSV a coiffé l'Ajax au poteau à la derrière journée : Eindhoven (75 points, + 50) fut sacré à la différence de buts contre le second, Ajax (75 points, + 49) ! En 2003, Ajax s'est aussi fait doubler pour le titre par le PSV d'un petit point (84 contre 83) et en 2010, c'est le FC Twente qui a trucidé l'Ajax à la dernière journée aussi, d'un seul point également (86 unités contre 85)… Alors, vu comme ça, tout est possible. Sauf que dans leur discours, Dick Advocaat (coach du PSV) et Ronald Koeman (celui du Feyenoord) ne parlent que de décrocher la deuxième place, qualificative pour le dernier tour éliminatoire de la C1, fin août… Du bluff ? Oui et non. La lucidité et le réalisme n'encouragent pas l'optimisme. Mais si l'Ajax chute ce soir à Breda, que Eindhoven l'emporte avant dans la soirée au FC Groningen (7e) et que demain Feyenoord gagne à Heracles Almelo (9e), la donne serait un peu bousculée… Mais au PSV, on semble quand même se résigner. D'abord, Eindhoven ira jouer son dernier match au FC Twente (5e), club ex-leader à la trêve, mais qui finit plutôt bien sa saison. Et puis Dick Advocaat est désormais partant quasi-sûr. Il partirait donc sur un échec, l'année du centenaire du club qui cherche désespérément à reprendre le titre envolé depuis 2008. L'immense Phillip Cocu (et son adjoint Ernest Faber) succédera à Advocaat.

Feyenoord qui ira à l'ADO (12e), puis recevra en dernière journée le NAC Breda se mordra les doigts jusqu'au bout d'avoir réalisé le nul infâme à Waalwijk, sans jouer, il y a 15 jours (1-1). Avec deux points de plus, le club de Rotterdam aurait au moins eu l'occasion de finir second, comme l'an passé… Vitesse Arnhem a un calendrier favorable : il reçoit donc le dernier Willem II, ira à Waalwijk, puis recevra l'avant-dernier VVV Venlo. Mais l'écart de points avec l'Ajax ne l'autorise guère qu'à espérer lui aussi décrocher la seconde place qualificative en C1. Petite consolation pour les Jaune et Noir d'Arnhem : l'attaquant ivoirien Wilfried Bony (30 buts) devrait rester meilleur buteur d'Eredivisie à la fin de la saison. À moins que Pellè (24 pions, Feyenoord), Finnbogason (24 buts aussi, Heerenveen), voire Altidore (23 unités, AZ) ne le coiffent au poteau lui aussi. Même en tête du classement des buteurs, le suspens demeure un peu…

Par Cheriff Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Hé ben , moche l'anecdote des trois titres perdus de l'Ajax a la dernière journée !
Je leurs souhaite de terminer champion car non seulement c'est une grande institution mais c'est surtout l'équipe qui a proposer le meilleur jeu comparé au PSV et Feyenoord .
Un nouveau cycle va commencer avec la vente de Eriksen et De Jong les deux métronomes du milieu .
Espérons pour eux qu'ils retrouvent une génération a se qualifié au minimum pour les huitièmes de ligue des champions !

( Viktor Fischer , joli pépite !! a suivre )
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Je ne comprends pas la mise à l'ecart soudaine de Boerrigter . Ils auraient pu attendre la fin de saison quand même. C'est lui qui inscrit quasiment le but du titre à Eindhoven malgré l'incomprehension Waterman/Pieters.
l ajx lorgnerait sur maher pour remplacer eriksen. ce qui m inquiete au sujet de l ajax , c est la perte d alderweireld, car il n y a pas de solution de remplacement.
d ailleurs depuis heitinga ca fait longtemps que l ajax n a pas sorti de defenseur central hollandais ,par contre la belgique leurs dit merci (vermaelen et verthongen).
sinon merci au tant decrie cheriff de parler de l eredivisie qui est quand meme une belle pepiniere de talents.
Ouais, je pense qu'Eriksen n'arrive pas à la cheville de Maher.
Je comprends même pas que Maher ne soit pas le titulaire indiscutable en équipe des PB, il a été monstrueux contre l'Italie.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 4