1. //
  2. // 22e journée

Ajaccio et Sochaux s'étripent, Montpellier s'extirpe

Le mois de février n’est pas encore là, mais la Ligue 1 s’est endormie au soir de cette 22e journée, avec une certitude : Valenciennes qui prend un point contre Lorient (1-1) et Montpellier qui l’emporte contre Nice (3-1), c’est presque l'assurance de retrouver Ajaccio et Sochaux en Ligue 2 la saison prochaine.

Modififié
4 16
Valenciennes-Lorient : 1-1
Buteurs : Ciss c.s.c (39e) pour Lorient, Pujol (52e) pour Valenciennes

Valenciennes a trouvé son rythme. Car si Valenciennes ne jouait que tous les 10 jours, les hommes d’Ariel Jacobs joueraient peut-être l’Europe. C’est en tout cas ce que peuvent nous faire croire les chiffres. En un mois et trois matchs, les Nordistes viennent de réaliser un étonnant sept sur neuf. Pourtant, il faut être drôlement courageux pour supporter les Nordistes. Car si depuis l’arrivée du coach belge, Valenciennes a appris à prendre des points, VA a surtout appris à subir sans rompre, à gagner sans jouer. Et quand on refuse le jeu, on se retrouve forcément à courir derrière le score. Ainsi, quand, à la demi-heure, Alain Traoré et Lorient frappent déjà leur septième corner de la partie, les Merlus finissent évidemment par trouver l’ouverture grâce à une déviation malheureuse de Saliou Ciss. On pense alors Lorient parti pour vaincre, mais c’était sans compter sur ce petit quelque chose en plus, ce petit grain de chance qui sourit au VAFC depuis plusieurs semaines. Il s’appelait aujourd’hui Grégory Pujol qui, pour son 34e anniversaire, offre à Valenciennes un petit point suffisant pour faire de VA un réel candidat à un improbable maintien.

Montpellier-Nice : 3-1
Buteurs : Niang (31e), Hilton (53e), Camara (81e) pour Montpellier, Bosseti (69e) pour Nice

Les beaux exploits de la Coupe de France étaient forcément encore un peu dans les têtes des deux équipes surprises de la semaine. Manifestement mieux remis que leurs visiteurs d’un soir, les Montpelliérains vont très vite prendre le match à leur compte grâce à un trident offensif percutant et bien rodé. Avec un Cabella inspiré à l’ouverture et Mounier et Niang bien en jambes pour prendre les espaces, Rolland Courbis tenait là une attaque capable de lui offrir sa première victoire à domicile. Claude Puel est, lui, bien conscient que l’inconstance chronique de Dario Cvitanich est pour beaucoup dans les errements offensifs des Aiglons. Sans surprise, c’est donc le schéma offensif des Montpelliérains qui aura raison des Niçois. Précis, Cabella trouve Mounier qui n’a plus qu’à servir Niang. La Mosson peut exploser, le plus dur est fait. Car non, Nice ne sera jamais dangereux. Sur corner, le MHSC parviendra même à faire le break grâce à Hilton. Bien moins inspiré, le Brésilien se fera ensuite enfariner par Maupay. Opportuniste, Bosseti profite du bon travail du Franco-Argentin pour redonner un semblant d’espoir à ses couleurs. Il n’en sera finalement rien, puisque Camara inscrit le but du break. Montpellier n'est pas encore sauvé, mais peut au moins respirer.

Ajaccio-Sochaux : 1-1
Buteurs : André (8e) pour Ajaccio, Nogueira (93e) pour Sochaux

On ne pouvait même plus parler de match de la peur entre deux équipes à la rue au classement. Du coup, il y avait un peu moins de pression et un peu plus de jeu. De la vitesse côté Sochalien avec Ayew et Bakambu, de la rigueur et de l’efficacité pour les Corses. Deux optiques différentes pour deux coachs bien incapables de trouver la solution aux trop nombreux maux d’effectifs à la dérive. Et alors qu’on pensait que Christian Bracconi pourrait enfin trouver le sommeil en ce samedi soir grâce à l’ouverture rapide du score des œuvres d’André, Ajaccio allait finalement retomber dans ses errements défensifs en toute fin de match. Sur corner, des Lionceaux bien fragiles décrochaient un point inespéré grâce à Vincent Nogueira, mais sans doute bien inutile. Pas de quoi s’emballer, donc.

Nantes-Reims : 0-0

Le cinquième contre le sixième, il y avait comme un parfum d’Europe qui traînait sur cette opposition entre deux des équipes surprises de ce championnat. Pourtant, il fallait essentiellement s’en référer à la formidable ambiance de la Beaujoire pour réaliser qu’on était bel et bien en train d’assister à un match du haut de tableau. Reims qui domine, Djilobodji-Vizcarrondo qui confirment leur solidité, Fortes qui se sublime le temps d’un instant pour trouver la transversale juste avant la mi-temps, et c’est déjà tout pour un match qui n’aura franchement pas séduit et qui fait surtout les affaires des autres candidats à l'Europe que sont Marseille ou Lyon.

Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Romansochaux Niveau : National
Du jeu à Ajaccio-Sochaux ?
Des coups, de l'engagement physique je veux bien. Mais alors du jeu ?
Nice ou l'effet puel... 1 math sur 4.
Nice ou l'effet puel... 1 math sur 4.
Merci Courbis, il va peut etre réussir à contrebalancer l'effet Fernandez
Première victoire de la saison pour Courbis ? Il faut se mettre à jour c'est la 3eme en autant de "maches"
Le MHSC a fait plaiz. Et avec un parcage niçois en nombre, ça a donné un joli tac au tac vocal avec la Butte à la Mosson.
loulou1931 Niveau : CFA2
Message posté par Milann
Première victoire de la saison pour Courbis ? Il faut se mettre à jour c'est la 3eme en autant de "maches"


1ère victoire "à domicile". Sois plus attentif la prochaine fois.
Quelle tristesse nice quand même. L'equipe était brillante l'année dernière mais cette saison on a l'impression qu'ils choisissent leurs matchs. Sans parler des nombreux blessés et de la défense apocalyptique représentée par un Puel fils qui est clairement le pire joueur de France. Triste soirée à peine sauvée par nos superbes supporters.

Bravo amis Montpellerins.
Merci Courbis, ça fait du bien de voir Montpellier avoir des résultats. Une semaine au top pour un supporteur de La Paillade !
@Milan : en tout cas, c'est la 1ère à DOMICILE depuis la branlée face aux Lyonnais 5-1 (en septembre je crois^^)

Pour le match : victoire méritée, le seul bémol : ok Cabella fait ses grisgris habituels.. Niang s'y met et il parait parfois nonchalant, passes pas assez appuyées etc etc
Mounier est nul ds la finition mais il est perservérant !
Congré ne fait plus de bourdes.. alors c'est Hilton qui se troue !

Avec la 1ère moitié de saison, on se doit de rester concentré TOUT le match et ne pas se permettre de manquer de respect à l'adversaire en faisant des grigris ou la passe à 10 etc !
On mène 2-0 et hop.. déconcentration et but à la con sur leur seule occasion pratiquement (en fait y'en a une 2eme où Hilton encore lui fait une sale passe en retrait à Jourdren..)

On verra contre Reims si on continue l'euphorie et contre Evian , une de nos bêtes noires (avec St Etienne)
Souleymane Camara, l'homme qui a plus marqué contre Nice que pour Nice...
A noter les bienfaits de la nouvelle pelouse à la Mosson. Jouer au football sur un champ de patates ça aide pas non plus à faire du jeu.
Exact, la pelouse ça fait plaisir !!

Je ne sais pas si le coût a été rentabilisé par le transfert de Herrera.. ^^
JaphetN'Doram Niveau : CFA
"Djilobodji-Vizcarrondo qui confirment leur solidité"

J'ai failli m'étouffer. Ecrire ça une semaine après le naufrage du Parc des Princes...
Message posté par loulou1931


1ère victoire "à domicile". Sois plus attentif la prochaine fois.


Pour la défense de Milann, l'article a été corrigé depuis son com
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La Lazio bloque la Juve
4 16