1. //
  2. // 28e journée

Ajaccio corse l'addition

« Pruch'ella duri ! » Ce samedi, le maquis corse est en pleine agitation. « Pourvu que ça dure » pour Ajaccio qui a pris d'assaut la tête du championnat. Mais la prudence est de mise dans un championnat imprévisible où Istres, 12e, n'est qu'à six longueurs du podium. Fou, on vous dit. Même David Gigliotti claque des buts.

Modififié
0 1
Le match: Angers-ETG (3-0)


L'exploit du jour est haut-savoyard : leader avant la journée, l'ETG FC rétrograde en 4e position. La 2e meilleure attaque du championnat est restée muette sur la pelouse d'Angers, sa défense s'est faite ridiculisée. Renouard, Doré et Gomez construisent le large succès des locaux, qui restent sur huit rencontres sans défaite. Du coup, la petite troupe de Jean-Louis Garcia se replace dans la course à la montée (5 points de retard). Et pis, ils pourraient nous faire bien marrer en avril en giclant Paris de la Coupe de France.

Video

Le joueur: David Gigliotti


L'air de rien, le garçon a évolué pendant cinq ans et demi en L1. Sans jamais s'imposer, exception peut être faite à sa saison de prêt à Troyes en 2006-2007 (9 buts). Mais hier, David Gigliotti a réussi le tour de force d'inscrire un 2e but en deux matches. L'attaquant nîmois ne tremble pas au moment de transformer son penalty (gimmick de cette 28e journée) à la 43e minute. Les Crocodiles battent Istres 2-0 et sortent de la zone de relégation (16e). S'il se maintient avec Nîmes, Gigliotti risque de connaître une belle émotion l'année prochaine en jouant contre son club formateur... l'AS Monaco.

Video

La perf': Ajaccio


Dans un championnat de L2 aussi serré que la ceinture des Français, Ajaccio se hisse sur le trône pour la première fois de la saison. Avec une équipe pourtant décimée par les blessures, les Corses ont écrasé Reims 3-0, confirmant leur réputation de formation à l'appétit gargantuesque à domicile (seulement une seule défaite à François-Coty). Après l'ouverture du score de Rivière sur penalty juste avant la pause, Socrier – qui signe son 11e but de la saison – et l'ancien Stéphanois Diawara permettent à l'ACA de rêver à la montée. Bon, c'est vrai que les initiales du club n'incitent pas à l'optimisme en cas d'accession. Vous n'avez pas la référence ? Regardez qui est l'actuelle lanterne rouge de l'élite...

Le nombre : 16


Il est Uruguayen, a joué à l'Inter Milan et fait, depuis trois ans maintenant, jouir les supporters dijonnais. Sebastian Ribas, certainement l'un des attaquants les plus adroits de la division mais aussi l'un des plus sous-cotés. Pourtant, le fer de lance de l'attaque du DFCO est devenu hier soir le co-meilleur buteur du championnat (à égalité avec le Manceau Helstad) grâce à sa 16e réalisation de la saison. Un penalty qui a mis Dijon sur les rails d'un succès 2-1 contre Metz. Les Bourguignons sont désormais 5e, meilleur classement de l'année. Un club de L1 pourrait-il se bouger le cul pour recruter Ribas et empêcher une formation étrangère d'enrôler la pépite ?!

Video

Verbatim:


« Je suis très heureux d'avoir marqué mon centième but sous les couleurs de l'USBCO, c'est un beau symbole qui prouve mon attachement au club. » Greg le centenaire permet à Boulogne de stopper une série de trois défaites consécutives (victoire un peu chanceuse 2-0 contre Troyes). Mais surtout Thil redonne espoir aux Nordistes, à trois points du podium.

Hors-jeu :


A sa place on aurait posé une belle quiche dans les travées du Stade des Alpes après avoir vu Grenoble se faire battre à domicile par Laval, pire formation de L2 à l'extérieur (1-2). Christophe Maillol était dans les tribunes pour observer sa très certainement future équipe. Originaire de Valence, ce spécialiste en management du sport serait sur le point de devenir le futur actionnaire majoritaire du GF38. Un protocole d'accord avec Index Corporation aurait été trouvé et l'ancien rugbyman devrait amener dans ses valises quatre millions d'euros. On peut donc lever l'alerte maximale : les vagues diminuent, ça sent la fin du tsunami japonais à Grenoble.



Résultats :

Angers 3-0 Evian TG


Sedan 1-1 Le Havre


Clermont Foot 0-0 Le Mans


AC Ajaccio 3-0 Reims


Boulogne 2-0 Troyes


Dijon 2-1 Metz


Nîmes 2-0 Istres


Châteauroux 0-2 Vannes OC


Grenoble 1-2 Laval


Lundi soir : Tours-Nantes

Pierre Nigay

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Voila un titre digne des plus grandes heures de L'Equipe...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lyon et le match d'après
0 1