1. //
  2. // J33
  3. // Lyon-Duchère-Châteauroux

Air Jordan Siebatcheu

Deux ans après sa chute en National, la Berrichonne de Châteauroux a désormais la possibilité si elle ne déconne pas de retrouver la Ligue 2 la saison prochaine. Une perspective encore assez difficile à cerner dans les têtes il y a quelques mois, soit avant l’arrivée d’un attaquant décisif en janvier : Jordan Siebatcheu, auteur de neuf buts en treize matchs. Portrait, entre une blouse et un pari gagnant.

Modififié
Au moment de lâcher un regard dans le rétro, Jordan Siebatcheu aurait pu abattre cette carte que l’on sort souvent de son jeu comme un réflexe. Instinctivement, il aurait dû reparler de son premier match chez les pros, à Toulouse, un jour de janvier 2015 où Jean-Luc Vasseur lui avait filé un peu plus de vingt minutes pour se dépuceler en Ligue 1 avec le Stade de Reims, le club qui l'a biberonné. Et pourquoi pas le souvenir de son premier but avec les grands, inscrit huit mois plus tard lors d’une victoire à Bordeaux. Ou encore celui contre le PSG claqué quelques semaines plus tard. Mais non, le jeune attaquant franco-américain n’est pas comme ça et lorsqu'il parle de son arrivée dans le premier groupe professionnel de sa carrière, c’est avant tout pour évoquer les difficultés rencontrées : « Lorsque j’étais chez les jeunes, j’empilais les buts, c’était naturel, instinctif, mais quand je suis arrivé avec les pros, ça a été plus compliqué. »

Diagnostic classique : Siebatcheu souffre lorsqu'il ne plante pas. « Quand tu es attaquant, que tu ne marques pas pendant un match, deux matchs, trois matchs, tu as tendance à te compliquer la vie. Moi, je cogitais beaucoup dans mon coin et j’entrais dans une espèce de spirale négative. » Il y a moins d’un an à peine, celui qui était alors encore au Stade de Reims – à qui il appartient encore – était présenté comme l’une des belles promesses du championnat de France. Vingt ans, un profil atypique, 25 apparitions avec l’équipe première pour sa première saison chez les grands et trois buts. Un CV qui avait donc de la gueule au moment de redescendre d’un étage avec les Champenois l’été dernier. Problème, une relégation s’accompagne souvent d’un changement de visage sur le banc, histoire d’ouvrir un nouveau chantier. À Reims, Jean-Pierre Caillot a donc décidé à l’époque que le candidat du renouveau serait Michel Der Zakarian, un homme qui est aujourd’hui passé à côté de sa mission remontée – le club est septième de Ligue 2 à deux journées de la fin et a besoin d'un miracle pour atteindre la place de barragiste. Sans Jordan Siebatcheu.

Le flair de Leroy, les conseils d'Angoula


Pour la première fois de sa vie, le bonhomme a en effet quitté la ville il y a cinq mois. « Pour que le jeune garçon qu’il était devienne un homme » avant tout, comme l’explique son entourage. Direction Châteauroux, pour un prêt de six mois en National, où le directeur sportif Jérôme Leroy a une nouvelle fois cogné à l’instinct. Depuis qu’il a enfilé ce nouveau costume il y a deux ans, l’ancien esthète du championnat de France est devenu un homme de défis, de paris. Dès le premier jour, Michel Denisot, vice-président de la Berrichonne, voulait que Leroy utilise son « côté joueur, dans tous les sens du terme, ce qui n’a pas que des mauvais côtés. Il adore le jeu, il ne parle que de ça, c’est la clé de tout, avant même de parler transfert. » Alors, l’ex du PSG et de l’OM a filé en DH, a avalé les kilomètres, pour sentir les bons coups, ce qu’il détaillait en février dernier dans les colonnes de L’Équipe : « Je ne prends pas un joueur que je n’ai pas vu, j’évite de me faire polluer, je fonctionne au coup de cœur. En un ou deux matchs, je sais, dans son attitude, si le gars sent le foot. Un joueur qui lève les bras au bout de cinq minutes, même s’il est très bon, je ne le prends pas. » L’idée de venir chercher Siebatcheu est arrivée comme ça, aussi, alors que Châteauroux s’était fixé comme objectif vital un retour en Ligue 2 dès la saison prochaine au début du dernier exercice. Il reste aujourd’hui deux journées de championnat, et la Berrichonne pointe en tête aux côtés de l’US Quevilly-Rouen, malgré le récent départ de son entraîneur, Michel Estevan, mis à pied pour avoir parié sur des matchs de Ligue 2, de Bundesliga et de hockey avec ses enfants, mais aussi quelques problèmes en interne. Banco.

Comment Jordan Siebatcheu s’est-il retrouvé au milieu de cette aventure ? Au bout d’une première partie de saison vissé sur le banc déjà – malgré un triplé en Coupe de France avec le Stade de Reims à Villeneuve-d’Ascq (7-0) en décembre – et donc d’un coup de fil de quelques minutes de Jérôme Leroy. Il raconte : « Reims m’avait donné un bon de sortie pour l’hiver. L’opportunité de Châteauroux est arrivée et j’en ai parlé avec Hassane Kamara et Alexi Peuget, qui sont tous les deux passés par la Berrichonne. Je voulais jouer, reprendre du plaisir, mais j’avais aussi besoin de découvrir autre chose. J’ai toujours vécu avec mes frères, mes sœurs, mes parents. D’entrée, Jérôme Leroy m’a dit de ne pas me mettre la pression, m’a parlé de son passé de joueur et tout est allé très vite. » Soit neuf buts en treize rencontres de National à la barre d’une attaque en panne sèche à l’hiver. Venir cavaler en National, à 21 ans, quand quelques mois plus tôt on court avec un statut d’espoir en Ligue 1, il fallait oser. « Je sais que ça va me servir. Le National est un championnat compliqué, mais hyper intéressant. C’est physique, il y a beaucoup de duels, il faut savoir jouer avec sa tête et avec son corps et c’est surtout là-dessus que j’ai pas mal appris, détaille Siebatcheu. J’ai compris que j’allais être bien dans ce groupe dès le premier jour. La veille, j’avais mangé au restaurant avec mon agent, le coach adjoint (Olivier Saragaglia, qui a depuis repris le rôle d’entraîneur principal, ndlr) et Jérôme Leroy qui était venu me chercher le lendemain matin pour m’emmener à l’entraînement. Dès que je suis entré dans le vestiaire, Aldo Angoula, le capitaine, m’a présenté à tout le monde, m’a intégré au groupe. » Intégration qui s’est poursuivie sur le terrain entre les taquets et les conseils d’Angoula, au moins aussi précieux que ceux filés par Oumare Tounkara et Razak Boukari.

Jordan, le scientifique


En arrivant à Châteauroux, la mission de Jordan Siebatcheu était simple : retrouver du temps de jeu et empiler les buts, le tout dans un cadre de vie moins confortable. « La ville est plus calme que Reims, c’est sûr, mais au moins je peux me concentrer uniquement sur mon football. C’est bien, ça me canalise » , avoue celui qui avait intégré le Stade de Reims à l’âge de six ans après avoir lâché ses premiers dribbles dans le quartier Croix-Rouge de la ville. C’est là où il a tout appris, là où il a alterné entre la discipline et l’enseignement tactique, là aussi où il a remporté le championnat de France U19 en juin 2015 un peu plus d’un an après une finale de Gambardella perdue contre l’AJ Auxerre (0-2). Une période où l’attaquant a également rencontré un certain Romain, supporter du Stade de Reims qui est devenu un confident d’après-match et un meneur de page Facebook sur le joueur. « Ça me fait plus plaisir que bizarre. On discute souvent, c’est devenu un ami. » Un ami qui a continué à le suivre à Châteauroux, mais aussi lors de déplacements à Belfort ou Sedan. La montée de la Berrichonne n’est aujourd’hui qu’à quelques mètres et Jordan, un prénom inspiré « du fleuve Jourdain où a été baptisé Jésus » , retournera ensuite à Reims, pour s’offrir un retour par le haut. « Je vais également en profiter pour reprendre mes études. Je suis arrivé de Washington avec mes parents quand j’étais bébé, ils étaient venus en France pour étudier. Moi, j’ai eu un bac scientifique et je veux continuer là-dedans. Je m’étais renseigné auprès de l’UNFP, je devais reprendre en janvier, mais avec ce prêt, ça a décalé les choses. Normalement, ça sera pour juillet, en kiné ou en pharmacie, je veux voir jusqu’où je peux aller » , complète-t-il. Rafraîchissant on disait.

Par Maxime Brigand Tous propos recueillis par MB sauf ceux de Jérôme Leroy, tirés de L’Équipe.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ailier Gauche Niveau : DHR
Cela n'a pas était simple pour lui lors de la première moitié de saison, sous les commandes de Der Zakarian. MDZ s'appuie sur des attaquants qui campent dans les 30 mètres et joue un rôle de pivot/piston/remiseur. Ce que Siebatcheu, joueur de profondeur, ne permettait pas.

Un fan de la Berri pourrait me renseigner sur son parcours actuel (points forts/faibles) ?

Je demanderai à le revoir avec Reims en L2 sous la férule d'un nouvel entraîneur, puisque MDZ est annoncé partant.
Go_Scousers Niveau : CFA
Il est fort physiquement, avec une bonne présence aérienne et un bon jeu de tête. Il est doué devant le but, mais il a connu une grosse période de disette entre les mois de mars et avril, comme toute l'équipe d'ailleurs alors je ne sais pas ce qui est la cause de quoi.

Il a quand même largement redynamiser l'attaque de la Berrichonne, quasi-orpheline après le départ de Mateta et des mois d'automne horrible (entre blessure et suspension) où l'on gagnait péniblement 1-0, quand on gagnait.

Cependant, ça reste un jeune joueur qui n'a pas encore trouvé toute sa constance. Il a été stratosphérique en Janviers-Février, avec quasiment un but à chaque match. Puis il a été en dedans après la défaite à Sedan (comme toute l'équipe).

Personnellement, j'aimerais qu'il reste. Il a aidé le club à remonter en Ligue 2, Reims y est aussi. Alors retourner au stade de Reims ne changerait rien dans les compétitions qu'il jouera, surtout qu'il ne serait pas sur d'y être titulaire. Alors que la Berri est un grand club formateur, avec un cadre tranquille, qui peut lui permettre de s'épanouir.
Ailier Gauche Niveau : DHR
Merci Go_Scousers !
Go_Scousers Niveau : CFA
Y a pas de quoi. Je suis pas sur qu'on soit nombreux à supporter la Berri sur le site alors...

Même si je soupçonne un des journalistes de SoFoot d'être un fan de Châteauroux vu le nombre d'article qui paraissent sur le club relativement à son statut de club de National.
3 réponses à ce commentaire.
Roberto Larcos et Marc Oversaturn Niveau : DHR
Un bon potentiel dans FM celui la
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA
Jérôme Leroy, Angoula, ils refont un ETG à la Berrichonne ?
Article intéressant avec un garçon qui paraît avoir la tête sur les épaules.

Quel gâchi en prenant du recul : on a subi des attaquants inneficaces toute la saison à Reims, amorphes et nonchalants pour certains.
MDZ a multiplié les tentatives sans jamais trouver la bonne, elle était peut-être là...
Romain51
Bonjour. Je suis Jordy depuis le centre de formation. Il est vrai qu'il s'est relance en national après avoir subi un manque de temps de jeu à Reims avec Der Zakarian mais aussi après une disette de but. Moi qui est vu tout ses matchs je pense aussi que ça a marché à Châteauroux aussi grâce au système de jeu en 433 avec deux allier rapide Tounkara et boukari avec Jordy en pointe. Un système de jeu qu'il n'a jamais connu à Reims lors des deux dernières années ou il jouait en 442 4231 et 532. Sa volonté et son travail à l'entraînement ont toujours été homogènes. Le changement de statut en passant de jeune joueur prometteur à Reims à titulaire indiscutable à Châteauroux lui ont donne de la confiance et le résultat s'en ai fait ressentir. Il faut voir maintenant qui seras l'entraîneur de Reims et savoir quel seras son système de jeu.
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 63
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 162 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31
Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44