Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // France-Paraguay (5-0)

Air Giroud met les Bleus en orbite

Bien supérieurs à leurs adversaires du soir, les Bleus repartent de Rennes avec le plein de confiance... et Giroud le ballon du match. Pas mal, à sept jours d'un match décisif face à la Suède. Thomas Pesquet est heureux.

Modififié

France 5-0 Paraguay

Buts : Giroud (6e, 13e et 69e), Sissoko (76e) et Griezmann (77e) pour la France

On dit parfois des boxeurs qu’il faut combattre petit pour arriver confiant au combat du titre. Bingo, voilà un mantra qui marche aussi avec l’équipe de France de football. Une semaine avant un match décisif face à la Suède dans la course à la Coupe du monde 2018, Deschamps pourra se satisfaire d’un match très facilement remporté par les siens qui font le plein de sérénité. Car sept heures après le retour sur terre de Thomas Pesquet, les Bleus avaient décidés de jouer les balanciers et d’envoyer un cadeau en retour : onze carcasses paraguayennes, visiblement pas préparées au décollage.

Mendy le martien


À l’entame, pas de surprises : DD a posé sur le papier une équipe type qui devrait furieusement ressembler à celle qui débutera face à la Suède. On annonçait une titularisation cadeau pour Costil, c’est finalement Lloris qui tient son poste et en profite pour devenir le gardien le plus capé de l’histoire des Bleus avec 88 sélections. Juste devant Fabien Barthez, mais avec des cheveux. Dès les premières minutes, les intentions des Bleus sont claires : offrir une belle soirée de retour à notre astronaute préféré. Mendy est déjà en orbite, Payet exploite tous les espaces, Dembélé longe sa ligne comme une fusée Soyouz, Griezmann prélève des échantillons de rein paraguayen... et Giroud détend son mètre quatre-vingt-douze jusqu’à la station spatiale internationale. C’est d’ailleurs lui qui est à la réception d’un centre de Dembélé côté droit, qu’il n’a plus qu’à pousser au fond d’une bonne reprise du gauche (6e). 1-0, déjà.


Pas le temps de se reposer, Griezmann force quelques minutes plus tard Antony Silva à une parade salvatrice (10e). La France attaque fort et tourne autour des cages paraguayennes comme les anneaux de Jupiter, avant d’enfin se décider à plonger vers le noyau : Mendy, encore lancé seul en profondeur, prolonge pour Payet dans la surface. Le numéro 10 du soir se défait du marquage pour un centre du gauche et une tête plongeante du « remplaçant d'Arsenal » Olivier Giroud, qui marque à l’occasion son 25e but international (13e). Le reste sera moins flamboyant, entre hausse de rythme – relative – du Paraguay, et baisse physique des Français. À vrai dire, il suffisait d’écouter Fred Calange et Grégoire Margotton pour obtenir un bon résumé de la première période. Le premier, à la 10e minute : « Déjà neuf centres pour les Français, quatre pour Mendy. » Le second, à la 45e : « On les sent tristes, ces Paraguayens. » Il y a de quoi.

Ground Control to Major Olive


Qui dit match amical dit changement à la pelle : Lemar, Sissoko et Kanté font leur entrée dès la reprise, mais sans parvenir à donner un coup de punch aux Bleus. Il faut dire qu’il n’y a pas non plus de quoi s’inquiéter outre-mesure, tant le Paraguay est inexistant offensivement. Cette formation en 4-4-2 a le mérite de présenter un trio offensif à la charnière française, mais laisse des courants d’air derrière, dont profitent les latéraux Bleus. Lucas Digne, tout fraîchement entré, file d'ailleurs en contre-attaque et trouve une nouvelle fois le pied gauche de Giroud, qui devient le premier Français à marquer un triplé en match officiel depuis Rocheteau en 1986 (69e) ! Pas mal, pour un type controversé.

On pourra ensuite désigner le phénomène à suivre comme « craquage » , que celui-ci soit physique ou psychologique : le Paraguay encaisse deux pions d'affilés, de Sissoko (76e) et Grizou (77e), sur deux passes décisives de Lacazette, fêtard. Attention, il ne faudra pas tirer trop d'enseignements d'un match joué face à une équipe de Ligue 2, si ce n'est celui que la France est en pleine possession de ses moyens. On se rappelle aux bonnes heures des roustes collées aux îles Féroé... et c'est chouette. Mais reste à ronger son frein, attacher sa ceinture et répéter les manœuvres de décollage : l'arrivée en apesanteur, c'est pour dans sept jours.



Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:42 Will Smith interprétera l'hymne officiel du Mondial 65 Hier à 15:49 Un but chelou en D2 irlandaise (via Facebook SO FOOT) Hier à 14:05 Pas de sanction pour Rabiot 77 Podcast Football Recall Épisode 20 : Vieira l'opportuniste, Real-Liverpool et la lutte contre la drogue
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:48 Six ans de prison requis contre Vincenzo Iaquinta 26 Hier à 12:29 Un but inscrit en seulement quatre secondes en Écosse 9 Hier à 09:04 L'équipe type des absents du Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Le Header Bin Challenge du fils de Marcelo au Real Madrid (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La saison la plus frustrante d'Europe ? (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Les ultras du CS Constantine craquent des milliers de fumis (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai C'est dans longtemps, la Coupe du monde ? (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Famara Diedhiou suspendu pour avoir craché sur un adversaire 21 mardi 22 mai La liste des 23 de la Croatie pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La liste des 23 de l'Argentine pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La liste des 23 de l'Espagne pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai L'attaquant anglais Grant Holt se met au catch 10 mardi 22 mai Huesca promu en Liga pour la première fois de son histoire 15