En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Arsenal-Burnley

Ainsi Alexis voit la vie

Meilleur buteur de Premier League à égalité avec Diego Costa et Zlatan Ibrahimović, Alexis Sánchez est aujourd’hui un monument stylistique sur qui les regards dansent entre inquiétude autour de son avenir et émerveillement sincère. Peut-être parce que le Chilien a souvent été incompris et qu’il ne demande rien d’autre que son principal plaisir. Soit jouer plutôt que compter.

Modififié
Il faut regarder son corps, regarder son visage, regarder ses veines. L'homme a un message à faire passer. La note est déjà réglée, le détail a donc pris le pas sur la forme. Autour de la scène, le public hurle. Est-ce de la joie ou de la déception ? Certainement un sentiment mêlé. Une fin d’après-midi de janvier. Swansea, les quelques milliers de personnes qui ont décidé de venir tuer le temps au Liberty Stadium, le climat, rien n’est à la fête. Le tableau d’affichage, lui, l’est. Quatre buts dessinés, aucun encaissé, peu de ratures, l’œuvre de l’humaniste Arsène Wenger est parfaite. Arsenal est en train de danser sur Swansea, mais la machine cérébrale du technicien français est toujours en route. Il reste dix minutes pour contrôler, gérer, mais aussi pour respirer. L’occasion pour Wenger est belle, il la concrétise. Dans la nuit galloise, un sept lumineux et, à ses côtés, le nombre vingt-trois. Danny Welbeck est bien de retour sur une pelouse de Premier League, enfin. Alexis Sánchez vient d’en sortir. S’arrêter, lui ? Jamais. Arsène Wenger ne détourne pas le regard, il sait ce qu’il se passe dans la tête de sa caution artistique et ne veut même pas prêter attention à ce qui va avoir lieu derrière son dos. Le Chilien balance alors ses gants et s’installe sur le banc. Seul, sous sa capuche. Non, il ne voulait pas s’arrêter. Pas avec un total d’un but, pas à seulement 4-0. Sánchez estime qu’il n’a pas terminé sa mission, qu’il a encore de l’énergie, qu’il peut encore offrir. Wenger veut le préserver. Au-dessus de lui, devant les télévisions, ils s’interrogent. Comment un joueur peut-il réagir de la sorte ? Mais sont-ils fous ou n’ont-ils pas encore compris ? Alexis Sánchez n’est pas un homme comme eux. Dire qu’Alexis Sánchez est unique ne serait d’ailleurs pas forcer le trait. Là est le problème d’être un génie, on est souvent incompris. À tort.

L'enfant sauvage


Un crochet par Tocopilla, nécessaire pour mettre des mots sur ce personnage. Il y a l’océan Pacifique, le désert d’Atacama, la plus grande mine de cuivre à ciel ouvert du monde de Chuquicamata, c’est le Chili, là où tout a commencé. Tocopilla n’est pas vraiment un spectacle, plutôt un tableau déchirant. Sur les murs, pourtant, il y a quelques couleurs. Sur le dos des gamins aussi. C’est celles du Barça ou celles d’Arsenal. Sur les têtes, des mèches soignées et travaillées à la tondeuse électrique. Dans la rue, il n’est pas rare de sentir qu’il est passé un jour par là. Comme à l’été 2014 où l’enfant, El Alexis, est venu faire un tour au volant de sa voiture de luxe, qu’il en est sorti et qu’il a demandé aux gosses du coin ceci : « Hey, les gars, je peux aller aux buts ? » Quelques heures plus tôt, Alexis Sánchez venait de finaliser son départ de Barcelone pour Londres et Arsenal contre plus de quarante millions d’euros. Venir à Tocopilla avait alors été une évidence, pour partager la nouvelle sur le ciment qu’il a fait installer pour remplacer le terrain vague de son enfance. L’enfance, justement, inévitable pour comprendre. Jouer au foot, Alexis Sánchez n’avait que ça à faire. La technologie n’existait pas, la scolarité était rudimentaire et la vie à la maison difficile. La vie veut que le fils de Maria Elena n’ait jamais connu son père. Alors, rapidement, Alexis a dû se battre, travailler pour soutenir le foyer en bossant dans des cimetières, au marché, pour permettre à « l’enfant sauvage » de s’émanciper. Chez Alexis Sánchez, il n’y avait pas de télé, pas de meubles. Le sol était de la terre et le lit un matelas posé sur des gravillons. Ou l’art de partir de loin.

Vidéo

Il faut donc comprendre la personne qu’est devenu au fil de son histoire l’international chilien. Si Alexis Sánchez gueule lorsqu'il sort, ce n’est pas contre son entraîneur, mais plutôt parce qu’on l’a privé du plaisir simple qu’est le sien à travers le foot. Oui, l’attaquant de poche qu’il est joue encore à vingt-huit ans et peut-être mieux que tout le monde au sein de son équipe. Arsène Wenger le sait et c’est pour ça qu’il le protège plus que les autres, qu’il se crispe à chacun de ses départs en sélection et qu’il n’hésite pas à le ménager parfois. Car au bout de plus de deux ans de vie commune, Wenger ne peut plus vivre sans Sánchez, son instinct naturel propre au footballeur sud-américain – que l’entraîneur français différencie toujours en privé du footballeur européen plus cadré, formaté, éduqué dans sa conception du jeu – et sa rage. Un caractère encore aperçu au début du mois lorsqu'il s’est époumoné sur la pelouse de Bournemouth pour retourner les cœurs de ses partenaires et aller arracher un nul inespéré. Alors oui, tout cela raconte aussi le rapport que Sánchez a à l’instant. Il ne vit que pour ça depuis qu’il n’a plus rien à apprendre du foot, si ce n’est ce qui entoure le jeu. C’est aussi ça un grand joueur. Et c’est aussi pourquoi il ne se presse pas de prolonger son contrat avec Arsenal malgré les nuits blanches que cette situation peut engendrer pour les fidèles de la librairie de l’Emirates. Aujourd’hui, Alexis Sánchez se sent « heureux et important aux yeux de ses coéquipiers » et ceux qui lui importent. C’est aussi de ça dont parle Wenger quand il explique que le Chilien « n’avance pas à l’argent » .

Le centre des attentions


Important, Alexis Sánchez ne l’a peut-être jamais autant été à l’heure où il a déjà inscrit plus de buts que sur l’ensemble de son dernier exercice en Premier League. Arsenal ne peut plus avancer sans son détonateur, son ambianceur et son trait d’union. C’est désormais une certitude après une petite de phase de doute la saison dernière. Ce qui a changé ? Aujourd’hui, El Niño maravilla maîtrise l’anglais – donc communique et peut poursuivre sa quête d’apprentissage – et est le centre de l'attention grâce notamment aux choix tactiques opérés par Arsène Wenger cette saison. Les rumeurs qui entourent l’avenir du joueur, comme ce départ à Turin en échange de Pjanić ? Balayées en quelques jours. Son histoire de fraude fiscale ? Déjà réglée avec la justice. Tout ne serait donc qu’une question de temps, comme souvent avec Sánchez depuis qu’il a fait de l’horloge son jouet. Les renforts sont donc arrivés, de Thierry Henry qui veut voir le Chilien « rester à vie » à Arsenal à Jamie Redknapp qui n’a pas hésité à demander à Wenger de « casser sa tirelire » pour garder le joueur. Et il y a donc eu cette semaine cette initiative des supporters des Gunners de faire installer une banderole en l’honneur des deux chiens de Sánchez à l’Emirates. Désormais, Alexis reçoit autant d’amour qu’il n’en donne. Il suffit juste de comprendre son refus d'abréger ses plaisirs. Un combat noble, définitivement. La bataille d'un joueur différent, celui qui donne parfois plus envie de payer pour une prestation individuelle que collective. Alexis Sánchez, c’est donc ça.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
il y a 2 heures Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 1 il y a 3 heures Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 3 Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2
lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92