1. // Coupes d'Europe
  2. //
  3. // Bilan des clubs français

Aïe ! La France a mal à son indice UEFA…

Sébastien Ogier champion du monde de rallye, ça fera oublier un peu la médiocrité des clubs français en Coupes d’Europe cette semaine. Sauf Paris, l’OM, l’OL et Bordeaux ont encore été décevants, au point que l’indice UEFA du foot français est sacrément menacé à l’horizon 2016.

Modififié
0 55
C1 : les choses se précisent

Avec Paris, il n’y avait aucun motif d’inquiétude. Pas même dans un Parc avec sa surdose de supporters du Benfica. Le PSG est une équipe de mercenaires (la plupart des joueurs ne parlent toujours pas le français et ne l’apprendront même jamais), mais qui sait parfaitement se mettre à niveau en C1 face à n’importe quelle formation. Et c’est le Benfica qui a morflé en 30 minutes chrono (3-0). Avec un doublé, Super Ibra a montré qu’il était bien le boss incontesté. Au moment de fêter ses 32 ans cette semaine, il a déclaré vouloir sûrement finir sa carrière au PSG : une profession de foi décisive pour le crack qui regardait encore vers l’Italie cet été ? Alors, voilà : Zlatan est (vraiment) devenu parisien ! Du coup, il booste tout sur son passage : le public, ses coéquipiers et le jeu, tour à tour n°9, n°10, n°8 et 9 et demi. Entre finisseur, meneur et relayeur ! Grandiose. Signe révélateur : son but de la tête sur corner, lui qui n’est pas un as du jeu aérien. Son leadership est à double tranchant, cependant, car il éclipse Cavani avec lequel l'entente ne donne toujours pas sa pleine mesure. Sur le papier, un Zlatan décrocheur devait permettre à Cavani de prendre la profondeur et planter. Ce n’est pas exactement ce qui se réalise. Il faudrait alors modifier le 4-3-3 de Blanc pour ne plus exiler l’Uruguayen à droite ? Faut voir… Parce que Paris tient son milieu : du très bon Matuidi, du classieux Motta et de l’époustouflant Verratti, on ne peut plus trop y toucher. Blanc a des problèmes de riches devant : tant mieux pour lui. Encore un mot sur les deux oubliés au tableau d’honneur, mercredi : les latéraux Maxwell et Van der Wiel (qui mute enfin de la trop cool Eredivisie à la dure L1). Ce n’est pas encore parfait, mais Paris tient peut-être là aussi ses deux pistons cavaliers. Hommage au petit Marquinhos, trop rapidement crucifié pour un simple petit pont à l’Olympiakos : le gamin vient de planter son troisième but en pros, son deuxième en C1… Enfin, la circulation-possession effarante d’une équipe capable quand elle le veut d’accélérer le rythme à la manière du Barça (toutes proportions gardées) couronne la vision tactique instaurée par Laurent Blanc. Paris est déjà en 8es et devrait décrocher la pole du groupe.

Et c’est ce PSG gonflé à bloc que l’OM recevra dimanche soir… Un OM vaillant mardi soir à l’Iduna Park, mais surclassé par Dortmund, comme toute le monde le redoutait (0-3). Explication, entre autres, du succès allemand : le respect pour l’OM. C’est d’abord l’humilité de Dortmund, en souvenir de la double défaite d’il y a deux ans (0-3 et 2-3), qui a pavé sa nette victoire. Jürgen Klopp a pris Marseille très au sérieux et lui a même rendu hommage après la rencontre. La discipline tactique d’un Dortmund bien regroupé, aux lignes bien resserrées et avec un marquage attentif de Bender sur Valbuena, le seul Olympien vraiment au niveau, a d’abord neutralisé son adversaire. Une fois l’OM paralysé, Dortmund a pu faire parler le talent (Reus), la vitesse (Aubameyang), la virtuosité (Şahin et Mikhitarian) et l’efficacité (Lewandowski, doublé). Le switch défense-attaque du premier but fut un modèle du genre - 6 fusées allemandes en contre face à 3 Marseillais - illustrant le fossé qui sépare les deux équipes. Rien à redire ! Après la défaite initiale face à Arsenal (1-2) puis celle à Dortmund, l’OM dernier de la poule avec zéro point ne peut plus viser que la 3e place dans ses deux rencontres à venir face au Napoli. Et encore…

C3, C triste…

Bien sûr, l’OL jouait avec une défense bricolée (Biševac, Dabo et Bedimo out) et sans Grenier (diminué par une angine et entré seulement à la 62e). Bien sûr, il faut se faire aussi à l’idée que l’OL a changé de statut. Mais une première mi-temps aussi insipide face au 8e actuel du championnat portugais a révélé ce qu’on redoutait, à savoir que OL accompagnant le Betis au tour suivant (l’évidence, sur le papier), ce n’était pas gagné. En C3, Lyon fait « jeu égal » avec ses adversaires, sans plus ni moins. D’où le 1-1 d’hier soir et le 0-0 face à un Betis Séville B (ou A’). Un championnat morose (9e de L1), une spirale négative (une seule victoire lors de ses 10 derniers matchs toutes compètes confondues) et un déficit de confiance criant que seul Gonalons, buteur hier soir, parvient à relativiser. Mais avec le nul de Séville à Rijeka (1-1), Lyon, troisième à 2 points du leader Guimarães, est encore en vie. À l’image de sa fin de match d’hier soir qui aurait pu lui donner la victoire et qui démontre encore de jolies réserves. Avec une équipe au complet reboostée par un ou deux succès, l’OL a encore une bonne carte à jouer en C3.

Ce qui n’est plus trop le cas de Bordeaux, battu chez lui par le Maccabi Tel Aviv (1-2) et qui pointe à la dernière place avec 2 défaites et zéro point. Pas nuls, les Bordelais : une première mi-temps volontaire et un premier but de suite après la pause (Jussiê, 48e) sur un bon centre du bon Rolan. Et puis tout s’est arrêté : Bordeaux a reculé et subi malgré les entrées d’Obraniak, puis de Saivet et Ben Kalfallah. Bouffé au milieu, Bordeaux a plié par sa défense qui se prenait la vague adverse à tous les coups : deux buts perforateurs (Itzhaki et Mikah, 71e et 79e) ont renversé la vapeur. On va faire court : Bordeaux a zappé la C3, « cette Coupe d'Europe n’arrive pas à point nommé pour nous (sic). On n’a pas l’effectif pour la jouer » , dixit Gillot... D’où l’équipe expérimentale avec Olimpa, Chalmé, Bréchet, Traoré, Sacko et Rolan qui n’alignaient ensemble que deux titularisations en L1 depuis le début de la saison. Et puis les priorités sont ailleurs : Bordeaux est 17e en championnat… Si Lyon se cherche, Bordeaux n’y est pas, tout simplement : le club est en panne de tout, d’idées et de ligne directrice sur et hors du terrain.

Indice faible…

Triste semaine, donc, qui ne va pas arranger nos affaires pour l’avenir en compètes continentales de clubs. C’est acquis, avec les faibles résultats européens des clubs français ces dernières saisons, le 3e de L1 devra encore passer par deux tours de qualification de C1 en 2014-2015. Et peut-être même aussi en 2015-2016… La France, 6e à l’indice UEFA avec 51,166 points n’est pas près de doubler le Portugal (55,799 points). Comme la Russie, 7e, est loin derrière (41,665 points), il n’y a, pour l’instant, pas de menaces urgentes. Sauf que… Comme le rappelait L’Équipe de ce matin, la France se devrait bien de ne pas suivre la pente descendante qu’on observe encore actuellement. Dans un an, l’indice UEFA ne prendra plus en compte la brillante saison tricolore 2009-2010 (OL en demies de C1 et Bordeaux en quarts) et la Russie ne supportera plus le poids de cette période qui lui avait été défavorable. « Si la France était reléguée à la 7e place en mai 2015, le 3e tour préliminaire de C1 en 2016-2017 serait réservé au 2e de L1. Et le 3e de L1 jouerait la Ligue Europa. » (L'Équipe)

Vous avez bien lu : un seul club français serait qualifié directement en C1 dès 2016 ! Alors bien sûr, le pire n’est pas certain. Paris est sur une dynamique porteuse, a priori pour quelques saisons encore, et Monaco devrait en principe renforcer les troupes tricolores en C1. En attendant, le foot français devrait quand même se remettre sérieusement en cause au moment où l’un de ses « cadors » , l’OM, se fait surclasser en C1 et au moment où les Bleus entrent dans le process de barrages loin d’être gagnés pour espérer voir le Brésil en juin prochain…

Par Chérif Ghemmour

PS : la Coupe du monde 2022, etc.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pascal Pierre Niveau : Loisir
Bon, ça laisse trois ans. L'ASM et le PSG maintiendra le niveau comme l'a fait l'OL récemment.
Faut aussi respecter les traditions... Si on n'a pas quelques quiches, sur qui on va gueuler ? Les boucs émissaires sont nécessaires pour le footeux français.
Bordeaux, ce club sans style et ambition merite d'être dissous.
Franchement quand on voit encore et toujours la performance de nos clubs en C3... On pourra toujours se palucher en C1 avec Paris et bientôt Monaco on perdra toujours des points au classement...
Parce qu'avoir 5 ou 6 clubs qui rapporte des points sera toujours mieux qu'un seul même si ce dernier va loin en C1.
Et quand je vois ces purges de match en C3 avec des équipes B', des entraineurs pas concernés... je trouve qu'on va morfler encore longtemps.
Mais quoi de plus logique que de voir le Portugal devant nous?
A voir leur résultats sur les dernières années (porto toujours en 1/8 voir en 1/4, le Benfica souvent, et leurs autres clubs en 1/4, 1/2 ou finale d'EL), comparés aux résultats de nos clubs, trop "grands" pour se rabaisser à jouer la coupe UEFA, c'est un miracle que nous ne soyons pas plus largués.
En 2015-2016, la méga saison des portugais en 2010-2011 (Porto, Benfica et Braga en demi de C3) ne sera plus prise en compte. Je ne suis pas si pessimiste que ça. Lyon peut encore se qualifier (mauvais résultat du Bétis hier soir) et le PSG va tenir la baraque. Avec Monaco dans les prochaines années on devrait avoir deux bonnes performances en C1. Reste à Lyon, Marseille and co d'assurer le reste en C3. Ça sera plus dure...
Message posté par juda
Bordeaux, ce club sans style et ambition merite d'être dissous.


Critique l'équipe tant que tu veux, mais pour le club je te prierais de ne pas trop blasphémer Juda.
valeureux liégeois 74 Niveau : National
A son indice? J'aurais utlisé un autre mot moi. ^^
Enfin en Belgique, hormis Genk, on peut dire que notre "indice" en prend un sacré coup aussi.
Message posté par Pascal Pierre
Bon, ça laisse trois ans. L'ASM et le PSG maintiendra le niveau comme l'a fait l'OL récemment.
Faut aussi respecter les traditions... Si on n'a pas quelques quiches, sur qui on va gueuler ? Les boucs émissaires sont nécessaires pour le footeux français.


non, non pas 3 ans.
Dans 3 ans la france pourrait n'avoir qu'un representant direct en LDC, mais cela se jouera justement sur les resultats de la saison européenne prochaine (2014/2015).
Cette saison, la france terminera 6è, mais la saison prochaine, cette 6ème place sera loin d'être assurée car la france ne partira qu'avec même pas 1 point d'avance sur les russes... Et pour info, pour la saison en-cours, la Russie a déjà 2 points d'avance sur la france...
Orso94210 Niveau : CFA
"Le PSG est une équipe de mercenaires (la plupart des joueurs ne parlent toujours pas le français et ne l’apprendront même jamais)"

Bon, ça c'est fait...

Cher Cherif, j'ignore si tu suis l'actualité du club de mon coeur, mais si. Ils baragouinent en français pour la plupart.

Les entrainements se font en français. Je voyais une vidéo récemment de Javier en train de blaguer avec Gasset. Pas sur qu'ils le fassent en espagnol.

Après, je reconnais que c'est assez désolant qu'ils se refusent à donner un ou deux interview de ci de là en VF. (Même le standard, "je suis content", "match difficle", " les trois points"). Ce qui contribuerait grandement à améliorer l'image du club. (Pourquoi on a tous kiffé Léonardo le joueur ? Parce qu'il faisait les itw en français au bout d'un mois.)

Et peut-être, je dis bien "peut-être" qu'on aurait plus à se coltiner des réflexions lourdingues dans ce genre.

Mais continue Cherif... Tes articles tuent tout ces dernières années. Tu relèves le niveau.
*somagic* Niveau : CFA
Sans parler d indices..
La france a mal au c*l... à sa dignité...
Ne pas battre des equipes d autres championnats equivalents allez ok ... puis lyon a vraiment des excuses...
Mais sainté, nice, bordeaux qui sont les losc et rennes d autrefois en europaleague...
Je suis a bout d arguments....je pensais que cetait le calendrier, la coupe de la ligue, la lfp...
Mais finalement on continue annee apres annee à se complaire dans notre médiocrité...
Equipes apres equipes...
Pour quelle reforme ?...

Il date de quand le dernier "exploit" d une petite equipe française (petite au sens de non favori avant le match) contre un gros ???
Paulo Verratti Niveau : DHR
La critique de l'argent n'est pas valable selon moi; Ribéry, Robben joueraient-ils au Bayern si le Borussia payait deux fois mieux? Cristiano au Real si sa paie était égale à la mienne? Messi au Barça s'il logeait dans un Formule 1 en périphérie de la ville?
Tous les grands clubs ont de l'argent, l'esprit mercenaire est malheureusement inévitable sur un marché ouvert comme celui du foot, et il existe aussi dans les clubs "à histoire".
tout le monde dit que seul monaco et paris ont le niveau pour la jouer alors pourquoi se plaindre s'il n'y a effectivement plus qu'eux à participer?
Note : 3
pas de panique les gars, Nantes arrive...
Moldaves, Lettons, Islandais, Albanais... venez on vous attend

ben quoi, pourquoi vous rigolez ?
En attendant, cette situation donne tous les arguments à Thiriez pour continuer à fond l'orientation actuelle.
Ce serait peut-être quand même le moment de se poser des questions sur la formation, des joueurs et des entraineurs, à la "française".

Puis l'état d'esprit. JE me rapelle encore les grandes envolées quand la victoire est passée à 3 points au lieu de 2 : Fin des calculs d'épiciers, prime à l'attaque, au beau jeu, au spectacle. Ben en France on aime le petit commerce, il reste plein d'épiciers.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Oui c'est sûr que l'indice UEFA n'est pas au top mais veillez à être réalistes vis à vis de nous poursuivants. Comme cela a déjà été dit, le Portugal va bientôt perdre le bénéfice de la saison 2010-2011 avec titre + finale + demi-finale en EL. Les russes ont du mal à passer un pallier et non font pas des performances exceptionnelles en C3 et encore moins en C1! Tout ceci couplé à la future venue de Monaco en Coupes d'Europe fait qu'il n'y a pas le feu au lac. Bien sûr, cela est dû à des facteurs exceptionnels et surtout exogènes au football français (les qataris et Rybolovlev) mais je suis presque certain qu'ils sauveront les meubles quand même.
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Et si on mettais le match nul 0-0 à 0 points au lieu de 1.
Je ne vois pas vraiment en quoi l'OM a été décevant mardi soir! Vous vous attendiez à quoi? Une victoire 3-2 comme il y a 2 ans?
Je prends, les paris que Marseille ne sera pas la seule équipe à se prendre une tanée à Dortmund cette année vu le niveau de jeu affiché!
Personnellement je n'espérais pas grand chose de ce match.

Ne vous affolez pas trop avec Monaco, car ok, l'équipe actuelle a de la gueule et a de fortes chances de se qualifier en C1 l'année prochaine, mais attendons de voir si le club est stable avant de se prononcer...

Par contre, en ce qui concerne la C3, c'est juste une honte! Avec tout le respect dû à Chypre, Israël ou autre!
Señor Gifle Niveau : CFA
j'y ai cru une seconde hier. j'ai vu un éclair dans les yeux de Saivet, qui marche sur le ballon et pis qui tombe.
Message posté par valeureux liégeois 74
A son indice? J'aurais utlisé un autre mot moi. ^^
Enfin en Belgique, hormis Genk, on peut dire que notre "indice" en prend un sacré coup aussi.


Pas du tout, les six victoires du Standard en tours préliminaires ont rapporté un beau petit paquet de points qui permettrait de se maintenir à la 10e place. Viser plus haut, c'est difficile (quoique les Pays-Bas sont sur une pente très descendante depuis deux saisons), mais le but est de ne pas tomber plus bas que 12e car de 10 à 12 c'est la même allocation de places européennes. Suisse et Turquie sont sur un bon tempo (sans ces problèmes de paris truqués la Turquie serait facilement devant nous d'ailleurs) et pourraient nous dépasser mais ont déjà un ou deux clubs en moins. Après il y a la Grèce 13e dont il faut se méfier même si je crois pas qu'ils pourront faire grand chose cette année.
TOUS les clubs de l'hexagone denigrent l'europa league. TOUS! OM, OL, Lille, Nice, St Etienne, PSG... ( exception, l'OM contre parme, mais merde, en 1999! )

Je vous pose la question, amis sur les com sofoot, pq y'a qu'en France qu'on chie sur cette compet'? Pourquoi? honnetement je comprend pas
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 55