Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Stoke City-Man. City (1-4)

Agüero porte la City

Une nouvelle fois emmené par un très bon Agüero, auteur d'un doublé, Manchester City a enchaîné un troisième succès en une semaine sur la pelouse de Stoke (4-1) et se pose déjà en tête de la Premier League, malgré une copie une nouvelle fois incomplète.

Modififié

Stoke City 1-4 Manchester City

Buts : Bojan (49e s.p.) pour Stoke // Agüero (27e s.p. et 35e) et Nolito (86e et 94e) pour Manchester City

Quarante-cinq minutes peuvent parfois suffire à tuer un match. C'est cruel, mais il faut quelquefois s'en contenter. Voilà comment Manchester City a enchaîné samedi une troisième victoire en une semaine du côté de Stoke, grâce notamment à un doublé d'Agüero, en chaleur depuis la reprise de la saison. Il y aura eu du bon, comme cette première mi-temps globalement contrôlée pendant quarante grosses minutes avant de commencer à reculer, à offrir des espaces à des Potters peut-être trop frileux et distraits techniquement pour espérer mieux. Car les hommes de Hughes auraient eu la place d'arracher un nul, tant City s'est sabordé en seconde période, à l'image d'un Sterling accumulant les erreurs techniques après un premier acte convaincant. L'essentiel est là, et City truste déjà la tête.

Agüero, Blue Six


Les souvenirs du passé sont tenaces. Il y a des succès qui marquent les foules, c’est comme ça. Il suffit de rembobiner : Manchester City, Manchester United, Chelsea, West Ham. Voilà à quoi ressemblaient les victimes du Britannia Stadium la saison dernière, aujourd’hui devenu le Bet365 Stadium. Saloperie de naming. Il était donc logique de voir Pep Guardiola afficher un visage crispé dans les bourrasques de Stoke-on-Trent, et ce, malgré une première semaine parfaite à la tête de Manchester City, marquée par deux succès dont une première manita à Bucarest mardi soir (5-0). Le Catalan veut maintenant voir plus loin, parler de jeu, de contrôle total et définitivement affiner son effectif alors que le marché des transferts part en vacances dans une dizaine de jours. Ce n’est donc plus une surprise de voir Joe Hart sur un banc ou encore Samir Nasri et Yaya Touré absents d’une feuille de match. Pour son déplacement à Stoke, Guardiola n’a pas changé grand-chose, a reconduit le onze vainqueur en Roumanie cette semaine, à l’exception de Jesús Navas, préféré à Nolito. De son côté, Mark Hughes voulait lancer sa saison après un nul stérile à Middlesbrough en ouverture (1-1) et, selon lui, cela devait passer par un 4-3-3 emmené par le trio Arnautović-Diouf-Bojan. Shaqiri, lui, est finalement absent.


Mais la réalité est souvent plus forte que la volonté. Car dès les premières minutes, City impose son contrôle sur le jeu, guidé par un David Silva libéré et un Raheem Sterling omniprésent sur son côté gauche. On retrouve l’équipe quittée cette semaine à Bucarest, dans la recherche constante de l’espace, mais avec le mordant en plus dans le pressing. Stoke est rapidement étouffé et se trouve également incapable d’inquiéter la défense de City à cause d’erreurs techniques à répétition. Les alertes sont donc nombreuses : un enroulé de Sterling au-dessus de la lucarne de Given, un premier slalom d’Agüero, mais c’est finalement sur un penalty que les hommes de Guardiola vont débloquer la situation. Otamendi est retenu par Shawcross, Agüero se rattrape de ses deux ratés de la semaine et marque donc son cinquième but en sept jours (0-1, 27e). City est lancé et va se mettre sur orbite dix minutes plus tard, de nouveau grâce à son attaquant argentin à la retombée d’un coup franc de Kevin De Bruyne (0-2, 35e). Au point de commencer à reculer et d’obliger Caballero à la parade devant Bardsley, alors que Stoke aurait dû bénéficier d’un penalty pour une faute de Kolarov sur Allen.

Les espaces de Stoke


Reste que Mike Dean a sa petite réputation, celle du sifflet facile. Alors, dès le retour des vestiaires, Sterling accroche Shawcross à son tour dans la surface et relance Stoke dans la partie. Bojan claque la réduction du score sur penalty (1-2, 49e) pour remettre les Potters dans la rencontre, réveillant dans le même temps Arnautović et accentuant les relances ratées de Caballero. City est doucement sorti de son match, Sterling et De Bruyne enchaînent les mauvais choix, les espaces se libèrent, mais Stoke ne parvient pas vraiment à en profiter. Guardiola décide de réinstaller Nolito, quand Hughes balance Walters pour aller chercher son premier point à domicile de la saison. Un choix qui ne sera pas suffisant, et ce, malgré l'impression que Stoke avait des espaces pour au moins espérer gratter un nul. Nolito inscrit même un troisième but en fin de match (1-3, 86e) après un super boulot de Iheanacho, et un dernier dans les arrêts de jeu (1-4, 94e). Histoire de. Manchester City s'impose pour la troisième fois en une semaine, la deuxième en championnat, et rejoint United en tête de la Premier League. Prochain test : dimanche 28, face à West Ham.

  • Résultats et classement de Premier League

    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 55 minutes Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 5
    Partenaires
    Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27 dimanche 12 août La célébration musclée de Jürgen Klopp 9 dimanche 12 août La plaque de Courtois saccagée au stade de l'Atlético 64