1. //
  2. //
  3. // Affaire Taton

Affaire Taton : procédure contre la Serbie

Modififié
0 1
Les parents de Brice Taton, le supporter toulousain battu à mort à Belgrade en 2009, ont décidé de réclamer des dommages et intérêts à l'Etat serbe.

"Notre ultime recours maintenant va être de lancer une procédure en dommages et intérêts contre l'Etat serbe pour manquement grave aux règles de sécurité et d'encadrement à l'occasion d'une rencontre sportive", ont déclaré ses parents dans un communiqué diffusé sur le site dédié à leur fils.

Fin janvier, la Cour d'appel de Belgrade avait réduit les peines de prison prononcées à l'encontre de 14 personnes impliquées dans la mort de Brice Taton. Alors qu'ils avaient été condamnés à 35 ans de prison, leurs peines avait été allégées en appel, passant de 4 à 15 ans d'emprisonnement.

Le 17 septembre 2009, le supporter haut-garonnais s'était rendu à Belgrade pour supporter le TFC, opposé au Partizan en Europa League. Quelques heures avant le match, des hooligans serbes attaquent les Toulousains dans le centre de la ville. Très gravement touché à la tête et au thorax, Brice Taton meurt 12 jours plus tard, à 28 ans. RL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1