En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Justice
  2. // Affaire Taton

Affaire Taton: le chef des hooligans arrêté

Modififié
Le chef présumé du groupe de hooligans serbes qui avait battu à mort le Français Brice Taton en septembre 2009 a été arrêté en Espagne selon une information de France Info.

C'est non loin de Barcelone, alors qu'il roulait en état d'ivresse et avec de faux papiers que Djordje Prelic a été arrêté mercredi soir. "Les autorités espagnoles nous ont informés que le processus d'identification avait été achevé et qu'il s'agit bien de Djordje Prelic", a déclaré Ivisa Dacic, le Premier ministre serbe, à l'agence Tanjug ce jeudi. Selon ce dernier, Prelic se trouve depuis la veille derrière des barreaux à Barcelone.

Lors du procès contre les 14 personnes impliquées dans la mort de Brice Taton, Djordje Prelic avait été condamné par contumace à la peine la plus lourde, 35 ans de prison, pour avoir organisé l'agression du supporter de Toulouse en pleine journée dans le centre-ville de Belgrade. Cette peine à été réduite à 15 ans en appel.

Le 17 septembre 2009, avant le match d'Europa League opposant le Partizan Belgrade au Toulouse FC, Brice Taton, âgé de 28 ans, avait été battu à mort par des hooligans serbes alors qu'il était attablé dans un café avec d'autres supporters toulousains. Grièvement blessé à la tête et au thorax, il avait succombé à ses blessures au bout de 12 jours.

Djordje Prelic est considéré comme l'un des chefs des Grobari ("croque-morts" en serbe), groupe de supporters du Partizan Belgrade fondé à la fin des années 70 et réputé pour son extrême violence et ses guerres intestines qui se règlent par balles interposées...


L'avocat de la famille Taton à Belgrade s'attend à ce que Djordje Prelic soit rejugé une fois qu'il sera extradé en Serbie. D'autant que selon France Info, il est également recherché dans une vingtaine d'autres affaires criminelles.

L'un des auteurs de l'agression, également condamné par contumace, est quant à lui toujours en fuite.
AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 il y a 2 heures Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 13
il y a 6 heures Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 17 il y a 7 heures Les lumières s'éteignent en Argentine 11
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24