Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Affaire Casti : Une vidéo contredit la thèse de la police

Modififié
Rebondissement dans l'affaire de Casti, ce jeune supporter montpelliérain qui avait perdu un œil suite à un tir de Flash-Ball en marge du match Montpellier-Saint-Étienne, le 21 septembre dernier.

Selon l'AFP, qui cite l'avocat de la victime, les images d'une vidéo-surveillance aux abords du stade de la Mosson contredisent la version de la police dans les incidents survenus avant le match. Alors que les forces de l'ordre avait évoqué des violences lors de l'interpellation d'un supporter qui détenait un fumigène, justifiant ainsi l'usage du Flash-Ball, d'après Me Michaël Corbier, avocat de Casti, la vidéo démontre que les échauffourées entre les supporters et la police ont eu lieu au moins 20 minutes après le tir de gomme-cogne.

« On ne sait pas pourquoi ils ont tiré. Il n'y avait pas de volonté d'écarter la foule puisque mon client était assis à une table au milieu tranquillement en train de boire un verre » , a précisé Me Corbier. Et d'ajouter : « On n'est absolument pas dans une situation de légitime défense. C'est le comportement des policiers qui est à l'origine des scènes de violence qu'on voit en fin de séquence (de la vidéo, ndlr) » . Une version des faits évoquée par So Foot au lendemain des incidents.

Saisie par le juge d'instruction en charge du dossier, l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN) a ouvert une enquête. La Direction départementale de la sécurité publique de l'Hérault, interrogée par l'AFP, a indiqué ne pouvoir s'exprimer, soulignant qu'une enquête judiciaire était en cours, même si Bruno Barcetti, du syndicat SGP police, continue de soutenir qu'il n'est pas question d'une bavure.


L'histoire de Casti avait donné lieu à une manifestation nationale des ultras à Montpellier le 13 octobre dernier contre la « répression abusive » dont s'estiment victimes les supporters. par Anthony Cerveaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur