Aduriz : « Presque impossible de battre le Barça »

Modififié
6 14
Comme Bafétimbi Gomis en Ligue 1, Aritz Aduriz fait désormais partie du cercle fermé des buteurs de Liga à avoir atteint la barre des 100 buts en championnat. Pas de pot pour lui, le dernier pion de sa belle collection provient de la rouste reçue par Bilbao à domicile contre le Barça (2-5).

Cependant, le Basque reste très honoré de la prestation des siens contre l'ogre culé. « Je pense que nous avons réalisé un match magnifique pour tous les fans de football, explique l'attaquant lors d'une campagne publicitaire pour l'équipementier Puma. C'est important de marquer pour moi, mais c'est aussi important que l'équipe ne prenne pas de buts. Nous avons encore du travail à faire, même si en face, nous avons affronté une équipe incroyable. À son meilleur niveau, il est presque impossible de battre le Barça. »

Juste avant la mi-temps, Aduriz aurait pu marquer, mais sa tête a touché le poteau. « Nous avons manqué d'un peu de chance pour revenir dans le match, avoue le Lion. Mais il faut dire que leur attaque est mortelle. »

22 buts en cinq matchs, c'est peu de le dire.
AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'ai un doute sur le rapport entre la photo et sa legende.

Fin commence à avoir l'habitude sur SF
Avec trois attaquants de ce calibre, le Barça est devenu presque injouable - en tout cas bien plus que lorsque Messi était le principal argument offensif des blaugranas.
Avant, si la défense adverse tentait d'isoler Messi, les barcelonais éprouvaient les pires difficultés pour marquer. Agir de la sorte équivaut désormais à relâcher le marquage sur Neymar ou Suarez, ce qui est tout aussi fatal que de laisser la pulga sans surveillance.

Presser le milieu de terrain, jouer haut et tenter d'asphyxier le Barça n'est également plus une solution, car avec ces trois là les barcelonais n'ont plus forcément besoin d'avoir le contrôle du jeu pour se montrer dangereux. Alors que sous Guardiola l'équipe cherchait à désorganiser l'adversaire en faisant circuler le ballon à 1 - 2 touches de balle avant de porter l'estocade, aujourd'hui c'est le talent individuel du trio d'attaque qui fait la différence, ainsi qu'un jeu plus vertical et des contre fulgurants. Les milieux ne cherchent plus à garder le contrôle de la balle à tout prix, mais à lancer rapidement les attaquants dans la profondeur.

Finalement, jouer en bloc compact regroupé devant ses buts est peut être le meilleur moyen de bloquer le Barça, mais en aucun cas une garantie, car les risques de concéder un coup franc dangereux ou un penalty sont importants. De plus, trop reculer c'est aussi permettre à Alba et Alves de venir soutenir les attaquants, et au vu de leur forme actuelle, cela rend la défense d'autant plus ardue.
l'enfant prodigue du pays Niveau : DHR
Message posté par NFKubala
Avec trois attaquants de ce calibre, le Barça est devenu presque injouable - en tout cas bien plus que lorsque Messi était le principal argument offensif des blaugranas.
Avant, si la défense adverse tentait d'isoler Messi, les barcelonais éprouvaient les pires difficultés pour marquer. Agir de la sorte équivaut désormais à relâcher le marquage sur Neymar ou Suarez, ce qui est tout aussi fatal que de laisser la pulga sans surveillance.

Presser le milieu de terrain, jouer haut et tenter d'asphyxier le Barça n'est également plus une solution, car avec ces trois là les barcelonais n'ont plus forcément besoin d'avoir le contrôle du jeu pour se montrer dangereux. Alors que sous Guardiola l'équipe cherchait à désorganiser l'adversaire en faisant circuler le ballon à 1 - 2 touches de balle avant de porter l'estocade, aujourd'hui c'est le talent individuel du trio d'attaque qui fait la différence, ainsi qu'un jeu plus vertical et des contre fulgurants. Les milieux ne cherchent plus à garder le contrôle de la balle à tout prix, mais à lancer rapidement les attaquants dans la profondeur.

Finalement, jouer en bloc compact regroupé devant ses buts est peut être le meilleur moyen de bloquer le Barça, mais en aucun cas une garantie, car les risques de concéder un coup franc dangereux ou un penalty sont importants. De plus, trop reculer c'est aussi permettre à Alba et Alves de venir soutenir les attaquants, et au vu de leur forme actuelle, cela rend la défense d'autant plus ardue.


Soit, ya du vrai dans ce que tu dis et pas qu'un peu!

mais tu ne pourras pas m'enlever de la tete que museler messi diminue considérablement les chances du barca de maitriser le match,ca ne te garantit pas le succes mais tu ne t'en eloignes pas. Ce que je veux dire c'est que tu as plus de chances de gagner un match en muselant un messi qu'en muselant un neymar que tu peux rapidement faire sortir de son match alors que messi meme muselé reste concentré et donc toujours tueur.

je ne sais pas si je me suis bien exprimé.

Quoiqu'il en soit ou je te rejoins c'est que ce que l'on voyait que tres sporadiquement en debut de saison se confirme, le barca est devenu imprévisible surtout à l'exterieur, il a plusieurs armes désormais il sait aussi souffrir et jouer long qd il le faut sans toutefois renier le tiki taka certes moins pregnant qu'avant.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 14