Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Adriano, « pour marquer l'histoire »

Modififié
C'est l'un des premiers gros transferts de l'été.

Adriano a quitté Flamengo, le Brésil, ses favelas et ses amis dealers pour rejoindre à nouveau un Calcio qu'il connaît si bien.


A la veille de son arrivée à Rome, l'Imperatore a livré ses premières impressions à la presse locale dans les colonnes du Romanista.

Aussi bon en communication qu'il l'a été devant le but, le colosse brésilien arrive à Rome « pour marquer l'histoire et basta » : « Rome est une cité historique, j'y suis venu afin qu'elle le demeure » . Ce n‘est donc pas avec un statut de pré-retraité que le joueur débarque dans la capitale italienne.

Impatient de rejoindre ses quartiers romains, le joueur aime à se rappeler ses bons moments transalpins : « Je dois tant à l'Italie, si j'y retourne c'est parce que je le veux, je veux montrer aux Italiens qui je suis vraiment car personne ne l'a vu, jamais » .


Parmi ses souvenirs, le stade et les supporters.


En grand communiquant qu'il est, Adriano n'oublie pas d'évoquer le « stade fantastique qu'est l'Olimpico et la sensation incroyable que l'on a en entrant sur cette pelouse mythique » .

A noter qu'il fera sa première apparition sous le maillot de la Roma face à l'Inter, son ancien club, vis-à-vis duquel il « n'éprouve aucun ressentiment » .

Histoire à suivre ...

SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Barrios a des touches