Adriano : « Le Havre est l'endroit idéal pour reprendre le football »

Adriano considère qu'il a « 99% de chances » de signer au Havre. Les pourcentages et le sport ayant déjà largement démontré qu'ils n'étaient pas faits pour vivre ensemble, doit-on croire en l'arrivée de l'Imperatore en Haute-Normandie ? Deux écoles s'opposent.

Modififié
12k 47

NON, il ne signera pas au HAC car tout cela n'est qu'une blague du niveau de celles de Nicolas Canteloup


Il faut dire la vérité : Christophe Maillol est arrivé au Havre avec une dégaine plus proche de celle d'un Jack Kachkar que d'un Roman Abramovitch. Et sa réputation l'a vite rattrapé. On imagine mal comment un homme qui a échoué dans le rachat de Nantes, Grenoble et Nîmes pourrait devenir le patron d'Adriano du jour au lendemain. C'est un peu comme si Steve Jobs avait redoublé sa 5e à cause d'un trimestre marqué par l'échec d'une fabrication d'attente musicale et qu'il avait quand même aspiré à devenir Steve Jobs.

Adriano a beau débiter des mots bleus à son auditoire, il ne faut pas oublier que le coup d'envoi du match contre Arles-Avignon n'a été rendu possible que par le chèque – dont le montant est estimé entre 20 000 et 30 000 euros – lâché par un sponsor. Ce type de maquillage qui enveloppe le projet de reprise du club de Christophe Maillol a déjà fait des dégâts en interne. Patrick Morvan, un des actionnaires du HAC, a démissionné la semaine dernière, tandis que Jean-Claude Lorette, membre du directoire et parfois caution financière du club, a quitté son bureau, sans toutefois jeter officiellement l'éponge. En somme, la vente du club, signée le 8 août, a donné le feu vert à trois mois de tout et n'importe quoi.

De son côté, Jean-Pierre Louvel bombe de moins en moins le torse, se raccrochant toutefois encore au fait qu'Eric Besson fait partie de l'histoire pour en déduire que le projet n'est pas en mousse. Il ne faut pas se leurrer, Adriano est certainement venu en France simplement pour se dégourdir les jambes et voir des vieux copains. Car après avoir exhibé sa silhouette au stade Océane, le Brésilien a honoré une autre ligne de son planning de ministre : passer à Paris faire un coucou à Ibrahimović, Thiago Motta et Maxwell, ses anciens coéquipiers à l'Inter Milan.

OUI, il signera au HAC car Adriano est un homme qui a un cœur gros comme ça


Du business, rien que du business ? Si tel était le cas, l'enfant de Rio de Janeiro ne se serait pas emmerdé à se pointer à 19 h au stade vendredi soir, effectuant un tour de terrain pour distribuer autographes et sourires aux spectateurs et à leur smartphone. Adriano a joué le jeu et ne lisait pas de prompteur quand il avouait, le jour même à Paris-Normandie, que Le Havre était sa priorité, et tant pis si la ville et le club se situaient à des années-lumière de Milan, Rome ou Rio. « Cela va peut-être vous paraître étrange, mais je suis persuadé que Le Havre est l'endroit idéal pour reprendre le football, redémarrer tout simplement ma carrière. Il y a ici moins de visibilité que dans tous les clubs où je suis passé, mais il existe cette tranquillité dont j'ai besoin. Je suis ici et pour le moment, c'est avec Le Havre que je discute. C'est d'ailleurs le seul voyage que je vais effectuer. Je veux vite trouver un club qui me fasse confiance et si c'est ici, eh bien je ferai tout pour devenir l'idole du club, a-t-il lancé, avant de balayer la question financière. L'argent... J'ai 32 ans, j'en ai gagné beaucoup et je sais qu'ici, il n'y aura pas une proposition de millionnaire. Moi, ce que je veux, c'est me relever. »

Ce ne sont que des mots, mais des mots prononcés par un homme qui n'a pas d'intérêt à enjoliver une réalité si c'est pour passer pour un clown le jour où l'affaire capotera. Arrivé au Havre bien plus affûté que tout ce qui a bien pu se dire au sujet de son état physique, Adriano n'est pas loin de justifier sa réputation de fou en acceptant de se frotter à Laval, Châteauroux et Orléans. Quoique, la folie a pu se mesurer vendredi quand l'attaquant a dévoilé un de ses challenges… « J'ai un rêve, peut-être un peu fou, celui de retrouver une place en Seleção. J'en ai discuté avec le sélectionneur, et il m'a lancé le défi. J'ai une énorme envie de retrouver les terrains. » Christophe Maillol entend tout ça avec les oreilles de l'amour. Lui qui répète à qui veut l'entendre que le HAC était lanterne rouge à son arrivée et, à un coup de fusil du podium aujourd'hui, n'est pas loin d'obtenir la signature d'un vrai gros poisson. À côté duquel Jérôme Leroy et Modeste M'Bami ont des allures de crevette.


Par Matthieu Pécot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Vous êtes en avance pour le 1er avril So Foot...
Note : 4
Adriano veut reprendre le football mais le football veut il reprendre Adriano?
Laissez cette boule fétarde, jm'enfoutiste et incontrolable là où elle est...
Juste pour sa dégaine j'irais le voir ! Il m'a fait rêvé dans ma jeunesse footix !
Franchement la drogue dans le foot, on en parle jamais assez...
Ehrmantraut Niveau : Loisir
Le mec a arrêté sa carrière à 22 ans et fait encore croire qu'il est potable...
Prends ça Fernando Torres !
Le keltois Niveau : CFA2
Perso étant havrais (enfin de la région havraise), j'ai envie d'y croire, mais j'ai quand même de sérieux doute sur la venue tant de Maillol (que je ne suis pas loin de considérer comme le Kachkar français) que la venue d'Adriano (qui ne sera pas de toute façon si Maillol ne rachète pas le Hac).

Maintenant si le Hac pouvait être racheté ça ne serai que bénéfique puisque Louvel partira enfin et a s'est une excellente nouvelle.

Par contre Sofoot rédiger un commentaire sur le Hac et valider avec Nancy, je commence à croire que c'est fait exprès ces validations.
Note : 7
Adri n'a jamais joué avec Motta à l'Inter.
green manba Niveau : Loisir
On va enfin mater la ligue 2 ! Du moins le havre ... " addddrrriannnoooo aux 30metressssss" . Imaginez un psg le havre l année prochaine ... Je raterais mon propre mariage pour voir ça le Z face au gros
maxleharmek Niveau : CFA
Si ça se fait...CA sera le bide ou le coup du siècle.
Rapid Bukkake Niveau : Loisir
Il va finir par bosser sur les docks..
Ronaldo McDonald's Niveau : CFA2
Y'a pas tout, au micro de Bein vendredi soir, il a dit que "le havre était une ville magnifique", qu'il "esperait y rester de longues années", qu'il "voulait aider le club à grandir".

Si avec ça on a pas une ligue deux de fou furieux ..
JunMisugi86 Niveau : DHR
"Arrivé au Havre bien plus affûté que tout ce qui a bien pu se dire au sujet de son état physique"

Serieusement?? On a vu les même images ? limite j'ai cru qu'il allait se casser la jambe sur le coup d envoi! A moins que la camera grossit les gens je sais pas mais pour être afuté y a du travail.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 3
"l'échec d'une fabrication d'attente musicale" Kamoulox
Putain mais pourquoi est ce que je crois encore en son come back ? Pourquoi est ce que je crois qu'il va signer, perdre 20 kilos et nous balancer des caramels à tour de bras ? Qu'il va faire monter le Havre en ligue 1 pratiquement à lui tout seul après une mi saison de poney ? Mon dieu que je suis naif..
Y.Tsigalko Niveau : DHR
Si ca se fait pas j'aurais l'air con avec mon maillot du Havre floqué Adriano.
30 K? pour un coup d'envoi, c'est vraiment un escroc jusqu'au bout Adriano!!!
Dire bonjour dans les vestiaires 20000, ne pas aller en boîte 30000...
Boh si ça peux rendre la ligue 2 un peu plus attractive pourquoi pas.

PS: sympa de me faire valider le comm avec le logo du GF38, mais faudrait enlever le "Grenoble Foot" au dessus du logo
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Gragas au Havre...

Bientot on m'annoncera Warwick a Sochaux et Lee Sin a Clermont !
Message posté par maxleharmek
Si ça se fait...CA sera le bide ou le coup du siècle.


Quoi qu'il arrive, ça sera un bide.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Ronaldinho à Sedan.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L'équipe type du week-end
12k 47