Adriano et Pizarro bloqués

0 0
Ils étaient censés être déjà rentrés à Rome. Comme le reste de l'équipe. Pourtant, le Brésilien Adriano et le Chilien Pizarro manquent à l'appel lors de la reprise des entraînements de l'AS Roma.

Les deux retards ont des explications diverses. Adriano est bloqué au Brésil, soi-disant parce que le Visa de son fils a expiré. La question étant : ne le savait-il pas avant de partir ? Son retour à Rome est officiellement prévu pour demain, mais il semble que le Brésilien va passer le Jour de l'An à la maison, et ne rentrera à Rome que le 6 janvier, jour de la reprise du championnat. Surtout, ce n'est pas la première fois que cela arrive : déjà cet été, le gros Adriano était arrivé à la bourre au stage de préparation, ses kilos en trop lui ayant coûté sa place au sein de l'effectif giallorosso.

Pour Pizarro, c'est un autre discours. Son retard n'a aucune justification, contrairement à Adriano. A Trigoria, personne n'était au courant de son absence jusqu'au moment où l'entraînement a débuté, sans lui. Il a coupé les ponts avec tous les dirigeants de la Roma, sauf Bruno Conti. C'est d'ailleurs par texto qu'il l'a informé qu'il resterait au Chili pour se faire soigner au genou. A priori, il ne rentrera pas à Rome avant le 12 janvier, manquant ainsi les matches face à Catane et la Sampdoria. La vérité, c'est surtout que le Chilien n'a pas digéré les récents choix de Ranieri. Selon une source proche du joueur, il ne supporte pas le fait de ne plus être indispensable, et aurait envie de rebondir ailleurs.

Ranieri avait déclaré qu'il préfèrerait entraîner 22 joueurs plutôt que 29. Le message est visiblement bien passé.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Higuain out jusqu'en avril
0 0